WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Développement intégré des systèmes de production basés sur les techniques de collecte des eaux pluviales dans les régions montagneuses du Sud-Est de la Tunisie: Le cas du micro-bassin versant Rebiaa Zammour-Béni-Khédache - Tunisie

( Télécharger le fichier original )
par Mohamed KOUAKBI
Institut Agronomique Mediterranéen - Master of Sience 2025
  

précédent sommaire suivant

3- Milieu socio-économique

3.1- La population

La population de la région de Beni Khédache a connu une croissance remarquable (tableau 4). Elle était d'environ 36 681 habitants (selon les recensements de 1994) avec une densité de 24 habitants par Km2.

Tableau 4 : Evolution de la population par sexe

Beni
Khédache

1975

1984

1994

Masc

Fémin

Total

Masc

Fémin

Total

Masc

Fémin

Total

10403

11055

21458

11881

12506

24387

15349

15332

30681

(source : IRA Médenine, 2002)

Fig. 2 : Evolution de la population par sexe

20000

15000

10000

5000

0

15349

15332

11881

12506

11055

10403

1975 1984 1994

Les années

Masculin Féminin

D'après le graphique, on constate que la population de la délégation de Beni Khédache connaît une évolution pour les deux sexes entre 1975 et 1994. Par contre à Zammour, la population urbaine ne représente qu'un faible pourcentage de l'effectif démographique de la région du Beni khédahe ; la dispersion est la règle, sauf pour un petit nombre d'habitant qui vit groupé dans des petits villages de crêtes ou des hameaux construits sur des replats de versants des vallées.

3.2- Les activités économiques

L'activité économique de la région de Beni Khédache est basée sur une agriculture pratiquée dans des conditions difficiles et d'une activité d'élevage très influencée par les conditions du milieu. La faiblesse des revenus tirés de ces deux activités a toujours été compensée par les revenus de l'immigration vers les pays du nord et qui a représenté en 1999 environ 6% dans le gouvernorat de Médenine.

L'activité agricole de la zone a été toujours basée essentiellement sur la mobilisation et l'exploitation des eaux de ruissellement par des ouvrages de collecte de cette eau. L'occupation du sol de la région de Beni Khédache est donnée par le tableau 5 qui montre l'importance des parcours d'une part et la surface cultivée qui représente 17 % de la surface totale :

Tableau 5: Occupation du sol

Superficie agricole utile

 
 

Terres
incultes

Superficie
totale

Terres
cultivables

Parcours

Forêts

Total

Beni
Khédache

22984

96491

1600

121075

14487

135562

Total
gouvernorat

229720

600740

4340

834800

81900

916700

(source : IRA Médenine, 2002)

Fig. 3 : Occupation du sol dans la région de
Béni-Khédache en (ha)

Terre cultivable Parcours

Forêts

1600 22984

 
 

96491

Pour les systèmes de production, on distingue deux systèmes :
3.2.1- Système de production arboricole

Il intéresse principalement l'olivier, conduit exclusivement derrière les Jessours. L'huile d'olive et l'huile de table (Zarrazi à double fin) constituent les principales productions de la région. L'olivier en sec occupe la plaine, les variétés utilisées sont Chemlali et Zalmati. (Tableau 6)

Tableau 6: capital arboricole

 

Olives

Amandes

Grenades

Pommes

Raisins

Figues

Autre

Olives

Huile

Sup (ha)

P° (T)

Sup
(ha)

P° (T)

Sup
(ha)

P° (T)

Sup
(ha)

P° (T)

Sup
(ha)

P° (T)

Sup
(ha)

P° (T)

Sup
(ha)


(T)

Béni -
Khédah
e

11892

1200

240

939

539

-

-

565

80

101

40

1400

1400

516

140

Total
gouver.

170738

40000

8000

6610

2380

511

1100

2846

1560

2416

2256

4680

4400

4130

4125

(source : IRA Médenine, 2002)

Fig. 4 : capital arboricole à Béni Khedache en (tonnes)

8040 140

1400

539

1200

Olives Figues Amandes Grenades Pommes Raisins Autres

3.2.2- Système de production céréalier

Le système céréalier est pratiquement de subsistance, il occupe la région montagneuse et se base sur le blé et l'orge. Le système de grande culture occupe la zone de Jeffara dont les superficies emblavées varient considérablement d'une année à l'autre en fonction de la pluviométrie (IRA Médenine, 2002) (Tableau 7).

Tableau 7: Cultures annuelles

 

Céréales

Légumineuses

Légumes

Sup (ha)

Pdt (T)

Sup (ha)

Pdt (T)

Superficie (ha)

Production (T)

Cucurbitacée s

Autres

Cucurbitacée s

Autres

Beni
Khédache

8000

4800

180

105

70

5

770

25

Total
gouvernorat

36373

24973

2343

1748

1595

259

16352

2057

(source : IRA Médenine, 2002) Fig. 5 : Cultures Annuelles en (tonnes )

770 25

105

4800

Céreales

Légumineuses

Légumes(cucurbutacées)

Autres

3.2.3- Elevage

L'élevage occupe une place privilégiée dans la production de la zone. Cet élevage concerne principalement les petits ruminants et les camélidés. Les terres à pâturage qui constituent le support principal de l'élevage couvrent environ 96401 ha. L'élevage est une activité de soutien et d'importance capitale dans la régulation des stratégies socio-économique.

La disponibilité en cheptel est présentée dans le tableau 8 :

Tableau 8: Effectif du cheptel à Beni Khédache

 

Bovins

Ovins

Caprins

Camélidés

Ruches

Poules
pondeuses

Poulet de
chaire

Beni Khédache

20

35820

27960

450

380

-

6000

Total gouvernorat

1230

193000

120000

13290

2000

160000

240000

(source : IRA Médenine, 2002)

Fig. 6 :Effectifs Cheptel

380 6000

20

450

27960

35820

Bovins Ovins

Caprins Camelidés

Ruchs

Poules pondeuses Poulets de chaire

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.


Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy