WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evolution et caracterisation des sympomesde mycosphaerella sp sur les bananiers plantains de la région de Kisangani

( Télécharger le fichier original )
par Isaac Budju lobo
Kisangani - Graduat 2008
  

sommaire suivant

CHAPITRE I: INTRODUCTION

Cette étude est donc une remise en question à la difficulté liée à l'amélioration du bananier plantain, c'est pourquoi pour chercher à satisfaire le besoin alimentaire local, national et même international et réduire tant soi peu, la famine et contribuer au développement de la région à travers la science, nous devons mieux cerner les problèmes liés à la culture des bananiers (plantains).

I. 1 PROBLEMATIQUE

A l'heure actuelle, les problèmes alimentaires constitue une casse tête dans la perspective de développement et du progrès, or l'activité agricole liée à la biotechnologie offre présentement la possibilité aux agriculteurs d'obtenir un rendement meilleur, à travers ces techniques de cultures en temps record, à moindre coût et à production abondante (culture in vitro, culture en serre).

La banane plantain constitue l'aliment idéal capable de résoudre le problème alimentaire dans notre milieu. Parce qu'il a un apport énergétique conséquent capable d'assurer une bonne santé à la population. Elle est aussi un aliment qui nous accompagne dans nos cérémonie comme amuse gueule et comme aliment de choix dans notre alimentation. D'où nous avons songé à une étude, sur les bananiers plantains, pour envisager l'abondance de sa production dans une phytocènose non pathologique. Et pour y parvenir il fallait penser à la maladie bananière la plus complexe, celle qui pourra entraver sa production abondante, baisser sa fréquence de consommation de manière remarquable et décourager ainsi les cultivateurs à se lancer dans la culture du bananier.

Par ailleurs, nous devons aussi savoir que la maladie des bananiers provenant d'un champignon, la plus dévastatrice, ayant un impact négatif sur le rendement, dans une production agricole bananière est la Cercosporiose. La cercosporiose est la maladie foliaire la plus dévastatrice dans le monde, causée par Mycosphaerella spp (Jones, 2000), elle mérite une attention particulière dans le milieu local. Une bonne vigilance de son expansion permet de mieux cerner le problème d'imperfection de production chez les bananiers dans notre région de Kisangani. Elle peut ravager toute une plantation en un temps record et décourager les cultivateurs de se lancer dans la culture des bananiers (LAMBOU K et al 2008).

I. 2 HYPOTHESE DU TRAVAIL

Dans ce travail nous, nous sommes assigné les hypothèses suivantes :

- Comme le bananier plantain est cultivé à Kisangani, il est vrai qu'il peut être attaqué par des maladies entre autre la cercosporiose. Son degré d'atteinte doit nécessairement avoir un niveau quelconque, ce qui mérite une étude.

- Les bananiers plantains infectés doivent réagir face à la maladie de différentes façons selon les dispositions florales de ses espèces, par exemple, les bananiers plantains seraient différemment attaqués par la cercosporiose.

- l'intensité des symptômes évolueraient aussi différemment dans une population des cultivars des plantains dans les conditions de Kisangani peut être selon son échelle de culture expérimentale locale.

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)