WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evolution et caracterisation des sympomesde mycosphaerella sp sur les bananiers plantains de la région de Kisangani

( Télécharger le fichier original )
par Isaac Budju lobo
Kisangani - Graduat 2008
  

précédent sommaire suivant

I.3 OBJECTIF DU TRAVAIL

L'objectif de notre travail consiste à :

1) Détecter la présence ou non de Mycosphaerella spp dans la région de Kisangani et de chercher à adopter un comportement responsable vis-à-vis aux cultures infectées.

2) Suivre l'évolution des populations de Musa spp attaquées en vue d'avoir une vision éclairée sur leur stade d'infection.

3) Présenter officiellement Mycosphaerella spp à la communauté scientifique et non scientifique de Kisangani pour une meilleur lutte contre ce micro-organisme qui crée un fléau gigantesque sur Musa spp.

4) Contribuer à l'étude de Mycosphaerella, et apporter à la génération présente et à venir notre apport dans l'édifice scientifique en construction perpétuelle. Notamment à ce sujet.

I.4 BUT ET INTERET

I.4.1 BUT

Le but de ce travail est d'effectuer une observation minutieuse sur l'évolution des symptômes de Mycosphaerella spp sur des bananiers plantains de la région de Kisangani et présenter leur dégât d'infection au niveau local d'après une caractérisation.

I.4.2 INTERET

L'intérêt de cette étude est qu'elle permettra aux scientifiques et à la population en général de :

a) Découvrir Mycosphaerella et son mode d'invasion

b) Connaître son évolution dans la région de Kisangani

c) Avoir une expertise globale provenant de l'évolution des populations de Musa, trouvées dans la région et infectées par Mycosphaerella.

d) Contribuer à l'étude des Mycosphaerella pour aider les chercheurs qui pourrons rechercher à avoir une information quelconque sur cette maladie de s'en acquérir sans difficulté.

e) Etaler le danger que représente la maladie causée par Mycosphaerella et chercher à la combattre en vue de protéger et améliorer nos cultivars qui pourront en souffrir.

I.5 GENERALITES SUR LES BANANIERS (PLANTAINS)

I.5.1 DE L'ORIGINE DU BANANIER.

De par son origine, le bananier est une plante rependue pratiquement sur toutes les zones du monde mais il est certainement important de connaître son origine. Le bananier proviendrait des régions forestières asiatiques. Précisément des jungles tropicales chaudes et humides du Sud- Est asiatique. Cette localisation géographique correspond exactement aujourd'hui au pays qu'on appelle Inde, où la banane s'y retrouva vers 500 ans avant Jésus-Christ. (SIMMONDS, 1987).

Le bananier présente son fruit de 2 façons et se consomment aussi différemment. Soit il se présente de manière directe après mûrissement ou brute et se consomme aussi directement ; banane à dessert, soit il se présente de manière indirecte sans mûrissement ou avec mûrissement (de part son mode de consommation) et doit être cuit ou grillé. (Après avoir été épluché), c'est la banane plantain. Mais la banane plantain peut aussi être aussi consommée dans une certaine mesure, directement, après mûrissement bien sûr, comme la banane à dessert (DALMON A et al 2008).

La banane plantain comme la plus part des bananes est considérée comme étant le résultat du croisement de 2 espèces diploïdes sauvages des bananiers. Musa acuminata (Génome AA) et Musa balbisiana (Génome BB) (SIMONDS et SHEPHRED, 1955). Ces 2 espèces précitées appartiennent à la section Eumusa et sont donc originaires de l'Asie du Sud- Est, précisément la partie correspondant à l'Ouest Indien, l'Est Philippin, le Nord Malaisie ; ainsi qu'une partie de l'Océanie correspondant au Sud Australien. Ce sont là les régions où se situent une grande diversification du genre (STOVER, 1986; CIRAD-GRET, 2002)

Dans la mythologie Indienne, la banane serait le fruit qu'Adam et Eve mangèrent. Ce qui explique le fait que dans ce pays on l'appelle « fruit du paradis » ce qui par interprétation analogie donna le nom de Musa paradisiaca, donné à la banane plantain (STOVER R.N., 1982).

Depuis l'an 200 de notre ère, les bananerais existait déjà chez les Chinois. En 650, 450 ans plus tard les marchands arabes dans leurs navettes l'apportèrent en Palestine. Puis ils se dispersèrent dans presque tout les pays du monde (STOVER, 1982). En Afrique c'est la traite des noires qui en aurait introduit puis s'y est répandu, à nos jours, dans toutes les parties du monde, favorable à sa culture (STOVER, 1986).

I.5.2 DESCRIPTION DU BANANIER

I.5.2.1 Les organes végétatifs et reproducteurs du bananier.

I.5.2.1.1 Les organes végétatifs du bananier

Le bananier est une plante Herbeuse. Une herbe qui se distingue de toutes les autres qui en générale sont fines et minces par leurs tailles. D'où le bananier est la plus haute et grande herbe parmi les végétaux. Elle n'a pas de tige identifiable à l'observation directe, comme les autres individus du règne végétal (PADAMANABAN, B et al 2001).

En effet ce qui se présente comme une tige identifiable à l'observation directe, n'est qu'une fausse tige ou pseudo tronc. Un pseudo tronc constitué par des feuilles qui forment une gaine foliaire qui peut avoir un diamètre de 20 cm et au-delà. Le bananier, malgré qu'il ait une fausse tige qui porte confusion, il possède quand même une tige. Sa vraie tige est souterraine et est de faible taille. C'est le pseudo tronc qui possède une grande taille. Sa hauteur varie entre 2 et 8 mètres, selon les espèces et les éléments nutritifs, associé aux facteurs environnementaux (climat, sol, espacement ...), mais la vraie tige du bananier ne dépasse pas le niveau du sol, jusqu'à l'époque de sa floraison; c'est pourquoi, elle est classifiée parmi les bulbes ou rhizomes (CHAMPION, 1963).

A partir de ces rhizomes, proviennent les feuilles qui pendant leur développement apparaissent latéralement jusqu'à former une gaine qui étouffe la tige ou du moins la camoufle. Le rhizome est l'élément de reproduction végétatif du bananier ; vers le bas il donne naissance à des racines qui s'enfoncent dans le sol (SKIREDJ, et al, 2005)

FIGURE DU BANANIER A INSERER

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)