WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Connaissance, Développement, division internationale du travail. Quelle place pour les pays émergents? Le cas de la Chine et l'Inde

( Télécharger le fichier original )
par Erick ATANGANA
Université Paris 1 Panthéon Sorbonne - Master Economie de l'industrie et des services 2006
  

sommaire suivant

UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

UFR DE SCIENCES ECONOMIQUES

MASTER ECONOMIE DE L'INDUSTRIE ET DES SERVICES

2006-2007

CONNAISSANCE, DEVELOPPEMENT, DIVISION INTERNATIONALE DU TRAVAIL : QUELLE PLACE POUR LES PAYS EMERGENTS ? LE CAS DE LA CHINE ET L'INDE

Directeur : Carlo VERCELONNE

Présenté et soutenu par : Erick ATANGANA

« L'université de paris 1 Panthéon - Sorbonne n'entend donner aucune approbation, ni désapprobation aux opinions émises dans ce mémoire ; elles doivent être considérées comme propres à l'auteur».

Remerciements

Je remercie tous le corps enseignant du Master recherche Economie de l`Industrie et des Services pour la qualité de leurs enseignements, et plus particulièrement M. Carlo Vercelonne, pour sa disponibilité, ses critiques et ses précieux conseils qui m'ont été d'une grande aide lors de la rédaction de ce mémoire.TABLE DES MATIERES

INTRODUCTION............................................................................6

PREMIERE PARTIE : UNE REVUE CRITIQUE DE LA LITTERATURE....................................................................9

UNE POLARISATION DES ACTIVITES INTENSIVES EN CONNAISSANCE AU SEIN DE LA TRIADE...........10

ECONOMIE DE LA CONNAISSANCE ET DIVISION COGNITIVE DU TRAVAIL................................................................................10

SPECIALISATION ET DIVISION INTERNATIONALE DU TRAVAIL : LA MARGINALISATION DES PAYS DU SUD DANS LES ACTIVITES INTENSIVES EN CONNAISSANCE.....................17

QUELQUES PROBLEMES POSES PAR LE DEBAT SUR LA NOUVELLE DIT....................................................26

LE MODELE NEO TAYLORIEN...................................................27

LA QUESTION DU TRANSFERT DE TEHNOLOGIE.....................27

UNE REELLE INTERNATIONALISATION DE LA R&D ?..............28

DEUXIEME PARTIE : LA CHINE ET L'INDE A L'EPREUVE DES FAITS...........................................................35

2.1. LA CHINE.....................................................................35

2.1.1. LE SYSTEME NATIONAL D'INNOVATION CHINOIS...................35

2.1.2 LA RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT EN CHINE : DES PERFORMANCES REMARQUABLES MAIS CONTRASTEES...............41

2.1.3. LA CHINE DANS LA DIVISION INTERNATIONALE DES PROCESSUS PRODUCTIFS ET L'ECHANGE DE BIENS TECHNOLOGIQUES..................................................................46

2.1.4. QUELQUES FACTEURS CONTRIBUANT AU RENFORCEMENT DU POTENTIEL TECHNOLOGIQUE CHINOIS, LES OBSTACLES A L'AVANCEE TECHNOLOGIQUE ET LES PERSPECTIVES A VENIR.....52

2.2. L'INDE...........................................................................60

2.2.1. UNE POLITIQUE NATIONALE DE R&D AMBITIEUSE...............61

2.2.2. LA PARTICIPATION DE L'INDE DANS LA PRODUCTION SCIENTIFIQUE MONDIALE.........................................................64

2.2.3. QUELQUES POLES D'EXCELLENCE DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE INDIENNE............................................................68

2.2.4 LES ATOUTS POUR LE DEVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE ET ECONOMIQUE DE L'INDE........................................... ...............73

2.2.5 LES CONTRAINTES LIEES AU RETARD DE L'INDE EN MATIERE DE TECHNOLOGIE ET D'INNOVATION........................................79

CONCLUSION..............................................................................82

BIBLIOGRAPHIE........................................................................85

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.