WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

la gestion des risques de crédit en microfinance par le crédit scoring

( Télécharger le fichier original )
par MERIAM BELGHITH
IHEC Carthage - mastère en finance 2008
  

sommaire suivant

UNIVERSITE DU 7 NOVEMBRE A CARTHAGE

INSTITUT DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES

LA GESTION DES RISQUES DE CREDIT EN MICROFINANCE PAR LE CREDIT SCORING

CAS PRATIQUE : ENDA INTER-ARABE

ELABORE PAR : BELGITH MERIAM

ENCADRE PAR : PR JAMELEDDINE CHICHTI

ANNEE UNIVERSITAIRE : 2008 - 2009

DEDICACE

A celle qui m'a donné la vie

La plus belle, et la plus chère des mères

A mon papa chéri, l'homme le plus gentil

D'être ta fille, je suis fière

A Nacer, mon très cher frère

Que de ta maladie j'ai beaucoup souffert

A Mohamed, le plus petit

Mes voeux de réussite en licence et en mastère

A Rim, ma belle soeur et amie

Pour ton amour sincère

A ma nièce première

Que nous attendons pour voir guérir ton père

A la mémoire de mes grands parents déjà partis

Et à ma grand-mère

A toute ma famille, tous mes amis

Et tous ceux qui me sont chers

Je dédie, de mes études, le fruit

Et j'espère qu'il puisse leur plaire

Que cet humble mémoire puisse nous apporter un peu de joie dans cette terrible année que nous vivons, et marquer le début d'un avenir meilleur.

MERIAM BELGHITH

REMERCIEMENTS

Ce mémoire se doit d'être un geste de gratitude et de remerciements envers tous ceux, qui de prés ou de loin ont contribué à sa réalisation.

Mes remerciements s'adressent en premier lieu à mon très cher professeur et encadreur M. JAMELEDDINE CHICHTI pour son écoute, sa disponibilité, ses orientations et ses remarques constructives.

Je suis vraiment fière d'avoir été encadrée par un enseignant doté d'autant de compétence, d'honnêteté intellectuelle que de qualités morales et humaines.

Je n'oublierai jamais sa disponibilité et sa bienveillance même dans des circonstances douloureuses et pénibles.

Et je tiens par l'occasion à l'inviter à bien vouloir m'accorder l'honneur d'être mon directeur de thèse.

Mes remerciements s'adressent en second lieu à mon cher père M.MOHAMED MONDHER BELGHITH pour son encouragement, son assistance et ses précieux conseils et recommandations, malgré nos conceptions divergentes du système du microcrédit. Et à ma chère mère HAFIDHA BELGHITH pour son soutien indéfectible, sa disponibilité et ses sacrifices inestimables.

Comme je tiens à remercier monsieur ARTUR BALA, économiste chercheur à l'organisation Enda Inter-Arabe, qui n'a épargné aucun effort pour me fournir la documentation et les données nécessaires pour mon travail, et sans lesquels, je n'aurais jamais pu achever ce mémoire.

Mes remerciements s'adressent également à MM. : WALID KERAANI et TAREK BEN YOUSSEF, ingénieurs statisticiens pour leur précieuse aide sur l'utilisation des logiciels statistiques.

Que MM. HAFEDH BOUKTIF, et ABDERRAZEK BEL HAJ ZEKRI, trouvent dans ces quelques lignes l'expression de ma parfaite gratitude et mon infinie reconnaissance pour leur soutien.

Sans oublier de remercier et de rendre hommage à tous mes enseignants à l'IHEC, au lycée secondaire du Bardo, et aux écoles de base « El Effa « à Denden et « Rue de Pologne » à Bab Saâdoun, pour leur contribution à mon éducation et à ma formation.

MERIAM BELGHITH

TABLE DES MATIERES

Avant propos 00

Introduction générale 00

PREMIERE PARTIE : LA THEORIE DU MICROCREDIT 00

Premier chapitre : la genèse du microcrédit 00

Introduction 00

Section première : le développement du concept 00

A. Emergence du microcrédit 00

1. l'origine du microcrédit

2. les caractéristiques du microcrédit 00

B. Développement du système de microcrédit

1. la reproduction mondiale du concept du microcrédit 00

2. le passage du microcrédit à la microfinance 00

3. les types des institutions de microfinance 00

Deuxième section : les impacts du microcrédit 00

A. Les impacts financiers et économiques 00

1. la réintégration des exclus du système bancaire classique 00

2. la lutte contre la pauvreté 00

3. création d'emploi et insertion dans la vie professionnelle 00

B. Les impacts sociaux 00

1. Emancipation de la femme 00

2. Amélioration des conditions de vie des ménages 00

3. Renforcement des liens sociaux 00

Conclusion 00

Deuxième chapitre : gestion des risques de crédit et scoring pour assurer la viabilité des IMF et la pérennité du microcrédit 00

Introduction 00

Section première : la gestion des risques du crédit en microfinance 00

A. Les risques du crédit 00

1. L'asymétrie de l'information 00

2. les problèmes de détection (screening problems) 00

3. L'absence de garanties 00

B. Les techniques de gestion des risques utilisées par les IMF 00

1. L'approche du prêt collectif 00

2. L'approche du crédit progressif 00

3. La formation et le suivi 00

Deuxième section : gestion des risques de crédit par le scoring 00

A. La technique crédit scoring 00

1. Définition du concept 00

2. Le fonctionnement du crédit scoring 00

3. Les avantages du scoring 00

B. La mise en place d'un projet de crédit scoring dans une IMF 00

1. Préparer la culture organisationnelle pour la mise en place du crédit scoring 00

2. Les données à collecter 00

3. le choix du modèle de scoring 00

Conclusion 00

DEUXIEME PARTIE : MICROCREDIT EN TUNISIE ET APPLICATION DU SCORING, CAS : ENDA INTERARABE 00

Introduction 00

Premier chapitre : L'expérience tunisienne de microcrédit 00

Introduction

Section première : présentation du paysage de microcrédit en Tunisie 00

A. Présentation de la BTS 00

1. Les caractéristiques de la BTS et ses associations 00

2. Les obstacles au bon développement du microcrédit 00

B. Présentation d'ENDA 00

1. Les réalisations d'Enda 00

2. Les sources de financement 00

Deuxième section : les performances d'Enda 00

A. Les indicateurs de performance 00

1. La qualité du portefeuille, la productivité et la rentabilité 00

2. La notation par les agences de notation 00

3. Benchmark et classement 00

B. Les facteurs de succès 00

1. Le taux d'intérêt 00

2. La politique du crédit 00

3. La diversification des services financiers 00

4. Les services non financiers 00

5. La gouvernance et les valeurs partagées 00

6. La gestion des risques de crédit 00

Conclusion 00

Deuxième chapitre : Application du scoring 00

Introduction 00

Section première : Echantillons et variables du modèle 00

A. Détermination des échantillons 00

B. Détermination des variables 00

Deuxième section : production du modèle du scoring 00

A. Estimation des paramètres du modèle 00

B. Pertinence du modèle 00

Conclusion 00

CONCLUSION GENERALE 00

Indexe 00

Bibliographie 00

AVANT PROPOS

Avec la crise des « subprimes », intervenue aux Etats-Unis en 2007-2008, et les crises financière et économique qui l'ont suivie et qui sont considérées comme étant les plus graves depuis la grande dépression de 1929, on assiste, aujourd'hui à une levée de boucliers sur les développements et les dérives de La Finance.

Un foisonnement d'articles, de travaux de recherche et de débats sur l'opposition entre l'économie réelle et la Finance a vu le jour et se trouve propulsé sur le devant de la scène médiatique et politique.

S'il est vrai que la crise actuelle est née dans la sphère financière, que le manque de transparence , l'absence totale de régulation, la multitude des nouveaux produits financiers et la transmission d'actifs toxiques favorisée par le développement ahurissant des nouvelles techniques de l'information dans un monde de plus en plus globalisé, ont conduit l'économie mondiale à une crise généralisée. S'il est tout aussi vrai que cette crise, causée par les opérateurs sur les marchés financiers, a entraîné la destruction de dizaines de millions d'emplois et la précarisation de dizaines de millions de personnes dans le monde entier, il n'en demeure pas moins que d'autres aspects et d'autres produits de la Finance, souvent mal connus, ont permis et continuent de permettre à des centaines de millions de personnes démunies de sortir du cercle de la pauvreté et de l'exclusion et de s'intégrer dans l'économie marchande et le processus productif aussi bien dans le monde développé que dans les pays en développement.

Le microcrédit constitue, de nos jours, une autre facette de la Finance. C'est un nouveau produit, dont les financiers peuvent s'en orgueillir au vu des résultats qu'il a enregistrés, des initiatives qu'il a pu favoriser, et des oeuvres de promotion économique et sociale qu'il a permis d'amorcer dans les zones les plus reculées et les régions les plus défavorisées.

C'est à cet aspect de la Finance, à savoir le microcrédit, que j'ai choisi de consacrer cette étude.

PREMIERE PARTIE : LA THEORIE DU MICROCREDIT

INTRODUCTION GENERALE

De nos jours, on parle beaucoup de microcrédit, une innovation dans le monde de la Finance, qui a permis aux populations démunies dotées de capacités productives et créatives, longtemps exclues du système financier classique, de pouvoir accéder au marché du crédit et devenir des agents actifs dans l'économie.

Cette composante de la microfinance, longtemps méconnue se trouve, aujourd'hui, exposée, d'une manière subite sous les projecteurs de l'actualité. Depuis la première conférence internationale de Washington en1997, les sommets, séminaires, conférences, déclarations et publications sur ce thème se sont succédé. Le prix Nobel de la paix 2006 a été attribué à Muhammad Yunus fondateur supposé du microcrédit et de la Grammen Bank. Dans la même optique, l'année 2005 a été décrétée, par les nations unis, « année internationale du microcrédit », et le microcrédit est considéré aujourd'hui comme un des instruments privilégiés de la réalisation des objectifs du millénaire étant devenu un outil majeur de réduction de la pauvreté.

Grâce à cet instrument, un pauvre, qui faute de moyens ni de garanties, ne pouvait, auparavant, entreprendre aucune activité, sinon salariée si le marché de l'emploi le permettait, peut se transformer, aujourd'hui, s'il en a la volonté et l'esprit créateur, en micro-entrepreneur et enclencher un processus d'accumulation de capital, de réussite économique et de promotion sociale. Partant de cette logique, il est communément admis, de nos jours qu'avec le microcrédit, on peut briser le cercle vicieux de la pauvreté et promouvoir la croissance moyennant des coûts réduits, et avec de faibles sommes d'argents dans une multitude de secteurs.

Les résultats probants obtenus grâce à cet outil sur le terrain commandent aux chercheurs et théoriciens d'étudier les voies et moyens de sauvegarder cet outil, d'améliorer son intervention et de permettre aux organismes qui le gèrent de perdurer et de se développer. Il s'agit essentiellement de chercher les meilleures voies devant assurer la pérennité des institutions offrants ce service.

Dans cette perspective, beaucoup de travaux de recherches ont été menés sur l'organisation des institutions de microfinance (IMF) et leur fonctionnement en terme de structure, de relations contractuelles entre donateurs, gestionnaires et bénéficiaires, de cadre réglementaire, de taux d'usure applicable, de pratiques de management...etc.

Le présent mémoire s'inscrit dans ce cadre de recherche de viabilité financière d'une IMF. Partant du principe que pour perdurer et prospérer, l'institution doit gérer au mieux les risques auxquels elle est soumise, en particulier le risque de non remboursement des crédits octroyés, l'objectif de ce document consiste a montrer comment une institution de microcrédit peut évaluer les risques de non remboursement de ses clients par le biais d'une méthode appelée « credit scoring », et comment ladite méthode permet aux gestionnaires et aux directeurs de crédit d'optimiser leurs décisions de microcrédit, et par suite, d'améliorer la rentabilité et l'efficacité de l'institution, ce qui est de nature à garantir sa pérennité.

L'étude comporte deux parties, la première théorique, dans laquelle, j'essaie d'exposer le concept de microcrédit, ses impacts économiques et sociaux ainsi que les risques de crédits auxquels sont soumises les IMF. Le « credit scoring » est présenté comme une des méthodes pertinentes pour gérer ces risques.

La deuxième partie est consacrée à l'étude d'un cas pratique relatif à l'intervention d'une institution de microcrédit opérant en Tunisie. Il s'agit de l'ONG : ENDA Inter-arabe, à laquelle j'ai tenté d'appliquer un projet de credit scoring .

sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !