WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'espace web du sénégal : étude de son degré d'ouverture ´┬átravers l'analyse des liens hypertextes

( Télécharger le fichier original )
par El Hadji Malick GUEYE
Université Paris 10 Nanterre - Master de Recherche 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.3.4 Evolution des sites Web sénégalais

Vu la rareté des études effectuées sur ces sites Web, très peu d'informations sont aujourd'hui disponibles à leur sujet. L'étude que nous sommes en train de mener, nous l'espérons, approfondira davantage la connaissance de cet espace Web et permettra de mieux le comprendre aussi bien du point de vue de sa structure que de son degré d'ancrage dans le réseau mondial.

Le nombre des noms de domaines (.sn) enregistrés, comme partout ailleurs dans le monde, a connu une évolution rapide. D'après les statistiques de la Commission Université Réseaux d'Informations (CURI), organisme rattaché à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et chargé de l'enregistrement et de la gestion des noms de domaines (.sn), les sites sénégalais déclarés sont passés de 62 en 1998 à 914 en 2002.

Figure 4 : Evolution des noms de domaines .sn déclarés 1998-2002 (Source CURI)

Mais selon Thomas Guignard52(*), il existerait une grande différence entre les sites déclarés et ceux étant effectivement en ligne. Par exemple, en 2001, alors qu'on dénombrait 672 sites déclarés, ils n'étaient que 160 à être en ligne. Les prix assez prohibitifs de la création d'un site Web expliquent peut-être ce problème.

* 52 Ibid.

précédent sommaire suivant