WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La contribution de la fao à la politique de la sécurité alimentaire du Togo

( Télécharger le fichier original )
par Tchein NINKABOU
ENA du Togo - Cycle 3 de l'ENA option: Diplomatie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B- L'information et l'éducation des populations rurales

Non seulement la FAO favorise le transfert direct de connaissance et de technologies par le biais des projets de terrain, mais en outre elle entretient une variété de services d'information et de soutien.

La FAO est une source par excellence d'information, à travers ses publications comme le montre le Tableau N° 3 sur la situation alimentaire du Togo.

Elle attire également l'attention des populations rurales sur les dangers et les actions à entreprendre pour une sécurité durable en matière de l'alimentation.

Il faut aussi préciser que c'est à partir des renseignements qu'elle recueille que la FAO construit ses propositions.

Depuis les années 1982, les différents rapports concernant l'agriculture au Togo sont l'oeuvre des travaux de recherche de la FAO.

Elle rassemble également toutes les données relatives aux questions agro-alimentaires émises par les institutions mises en place notamment :

- l'Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA),

- l'Institut du Conseil et d'Appui Technique (ICAT),

- le Secrétariat Général, du Ministère de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, chargé du rôle régalien de l'Etat et

- l'Observatoire de la Sécurité Alimentaire du Togo (OSAT) ; actuelle ANSAT.

Elle met parallèlement sur pied des enquêtes qui lui permettent de compléter et de vérifier sur le terrain ses informations. Au Togo, la FAO passe par toutes sortes de publication (de l'ouvrage à la revue en passant par les annuaires ou les bulletins) ou l'utilisation des supports audio-visuels (radio, cinéma, télévision...) pour informer et susciter de la part des populations la prise de conscience sur l'ampleur des problèmes alimentaires. Elle encourage également la vulgarisation et la formation technique et participe à l'éducation agro-alimentaire des populations et au recyclage des cadres.

A travers ses programmes de sensibilisation et d'éducation des populations, la FAO aborde des thèmes entre autres :

- l'état nutritionnel du Togo et ses solutions,

- la disponibilité alimentaire,

- la méconnaissance en matière alimentaire,

- l'hygiène alimentaire et les notions de ration alimentaire équilibrée.

Dans le souci d'éduquer la population sur les comportements à observer afin de parvenir à une sécurité alimentaire durable au Togo, le projet « Formation des agents de la radio rurale locale du Togo en genre (parité homme-femme) » a été mis en oeuvre.

Du 07 décembre au 17 décembre 2004, dans le cadre de la coopération technique entre le Togo et la FAO, a été conduite une mission de formation en genre dans le cadre du Projet CP/TOG/3002 (Renforcement des capacités de Production en Radio rurale au Togo).

Cette séance de formation a regroupé 25 participants dont 12 femmes et 13 hommes issus de trois radios locales, de deux radios publiques (Lama Kara et Lomé), de neufs radios privées, et enfin des ONG et des associations féminines.

De l'ensemble des développements qui précèdent, il ressort que la FAO a apporté une contribution inestimable à la croissance du secteur agricole au Togo. Cette contribution multiforme a-t-elle comblé les attentes des populations ? Que peut on alors retenir de la coopération technique entre le gouvernement togolais et l'institution FAO ?

CHAPITRE II : LE BILAN DES ACTIVITES DE LA FAO ET LES APPROCHES DE SOLUTIONS POUR UNE SECURITE ALIMENTAIRE DURABLE AU TOGO

Après plusieurs années d'activités, la préoccupation est de savoir quel est le bilan de l'intervention de la FAO (section1) par rapport au développement socioéconomique du Togo ?

Si ce bilan s'avérait négatif, quelles seraient les nouvelles approches pour une sécurité alimentaire durable au Togo ? (section2).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Ceux qui rêvent de jour ont conscience de bien des choses qui échappent à ceux qui rêvent de nuit"   Edgar Allan Poe