WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'évolution de la masse salariale de côte d'ivoire et respect du critère de convergence de l'uemoa

( Télécharger le fichier original )
par Mahomed KOEBA
Cocody Abidjan - DESS Hautes Etudes 2011
  

précédent sommaire suivant

2- Problématique et justification du choix du thème

La Côte d'Ivoire, à l'instar de nombreux pays, ne fait pas exception. En effet, la Côte d'Ivoire, pays à forte potentialité économique de l'UEMOA (en 2007, la contribution de la Côte d'Ivoire représentait 34% du PIB de l'UEMOA), peine à respecter les critères de convergence de la communauté. En effet, au titre des critères de second rang, seuls deux objectifs ont été atteints par la Côte d'Ivoire. Il s'agit du critère portant respectivement sur les taux d'intérêts réels positifs et sur la stabilité du taux de change réel. Le cas précis du critère ratio masse salariale sur les recettes fiscales de la Côte d'ivoire est passé de 43,6% en 2007 à 43,9% en 2008 pour un objectif de 42,5%.Quant au ratio corrigé, il a été de 41,2% contre 43,4% en 2007. Les dépenses publiques notamment la masse salariale croît de façon exponentielle tandis que les recettes fiscales ne suivent pas ce rythme. Ce qui creuse l'écart entre recettes et dépenses. Le salaire, étant une composante importante des dépenses publiques, participe considérablement au gap entre les recettes et dépenses contribuant ainsi au déficit des finances publiques. Le poids de la masse salariale est telle qu'une réflexion s'avère utile afin de trouver un début d'explication et d'entrevoir des mesures à même de pouvoir y remédier. Pour ce faire, le sujet : « l'évolution de la masse salariale de la Côte d'Ivoire et le respect du critère de convergence de

3Selon lebilan 2009 de l'UEMOA quatre Etats membres, le Bénin, le Niger, le Sénégal et le Togo ont respecté ce critère à ce jour. Pour les autres Etats, les résultats se présentent comme suit : 44,7% pour le Burkina Faso, 43,9% pour la Côte (41101-,P1EE,ElPSIXrPlTP X41--Bissau et 35,8% pour le Mali

l'UEMOA », nous permet d'aborder la question du respect des critères par les pays de l'UEMOA d'une manière générale tout en s'attardant sur le cas particulier du critère ratio masse salariale/recettes fiscales de la Côte d'Ivoire. Ce qui permettrait de proposer des recommandations afin de pouvoir soulager les finances publiques de la Côte d'Ivoire.

3- Objectif de l'étude

L'objectif général de la présente réflexion est d'apprécier l'évolution du ratio masse salariale sur recettes fiscales par rapport au respect du critère de l'UEMOA et d'en faire quelques recommandations ou suggestions.

Les objectifs spécifiques sont :

· apprécier l'évolution de la mobilisation des recettes fiscales ;

· analyser l'évolution de la masse salariale ;

· faire une comparaison de l'évolution de la masse salariale à celle des recettes fiscales.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.