WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-développement : cas des sites de Hayakpa, de Toffo, de Zouzouvou et d'Eglimé


par Mirlain M. BOSSOU
Université Africaine de Technologie et de Management Gasa/formation - Licence Professionnelle 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-développement cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglimé

REPUBLIQUE DU BENIN
********

MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQU

(MESRS)
********

Réalisé, présenté et soutenu par :
M. Mirlain BOSSOU
&
A. G Kovise. KOYA DOSSA

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche Recherche-
Développement cas des sites de Hayakpa, de Toffo, de
Zouzouvou et d'Eglimé

THEME

MAÏTRE DE MEMOIRE :

Dr Ir Adolphe ADJANOHOUN

Spécialiste de la restauration et conservation de la fertilité des

Sols - Nutrition des plantes

UNIVERSITE AFRICAINE DE TECHNOLOGIE ET DE MANAGEMENT

(UATM) / GASA-FORMATION
********

Unité de Formation et de Recherche en science Agronomique
(UFR-Science Agronomiques)
ANNEE ACADEMIQUE 2008-2009 2ème promotion

MEMOIRE DE FIN DE CYCLE POUR L'ORTENTION
DE LA
LICENCE PISOFESSIONNELLE

MENTION : Production végétale

DEDICACE 1

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

DEDICACE 2

Que ta volonté soit consultable comme tu l'as promis à ton serviteur.

Je dédis ce mémoire à mes chers parents Dossa KOYA et Hortense VIGNON.

Vous m'avez donné la vie, l'amour et vous vous acquittez chaque jour que Dieu fait de vos devoirs. Que demander plus si non vous témoignez ma reconnaissance tout au long de ma vie. Ce travail n'est qu'un début d'espoir. Je me battrai pour vous faire honneur et d'être votre fierté. Je vous aime énormément.

Que Dieu, le seigneur tout puissant vous donne santé et longue vie pour profiter des fruits de vos efforts.

Amen

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

REMERCIEMENTS 1

Tout t'est grâce ! Béni soit le Seigneur ! Mon âme n'oublie aucun de ses bienfaits

Qu'il me soit permis d'exprimer mes sentiments de vive reconnaissance à toutes les personnes qui ont suivi avec intérêt l'évolution de ce travail par leur contribution, soutien, assistance technique et morale. De façon particulière, nous tenons à remercier les personnes ci-après :

Dr Adolphe ADJANOHOUN, Directeur du Centre de Recherches Agricoles Sud-Bénin basé à Niaouli, pour avoir accepté notre encadrement et qui a mis à notre disposition des moyens techniques et matériels nécessaires pour le bon déroulement de ce stage. Malgré vos multiples occupations, vous avez tenu promesse. Pour la qualité de votre enseignement, votre rigueur et pour votre disponibilité permanente, veillez trouver l'expression de ma profonde gratitude.

Dr Isidore GBEGO, chercheur à l'INRAB, merci pour le travail abattu avec nous et surtout pour vos conseils. Je vous en remercie.

A tous les techniciens et les producteurs des sites de Hayakpa et de Toffo, je vous remercie vivement.

A tout le personnel de l'UATM/GASA-FORMATION particulièrement le recteur Dr Théophane AHYI, pour votre ingéniosité et pour votre attention particulière à notre faculté, merci à vous.

Dr Léopold GNANCADJA, Doyen de la Faculté d'Agronomie de l'UATM, pour votre dévouement à notre formation, pour vos conseils et encouragements à mon égard pendant toutes ces années, je vous exprime mes sincères remerciements.

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

Tous les enseignants de l'UATM/GASA-FORMATION en particulier ceux qui interviennent à la faculté d'Agronomie pour la qualité de l'enseignement que vous nous avez donné au cours de notre formation.

Honorables membres de jury pour avoir accepté de lire, de juger et d'améliorer la qualité de ce travail malgré vos multiples occupations, vos apports et recommandations seront les bienvenus.

Mes chers parents pour vos aides morales et financières, vos encouragements et pour tous les efforts consentis à mon égard pendant toutes ces années, je vous exprime mon profond amour et mes sincères remerciements.

A ma grand-mère BALOGOUN Bernadette née YAÏ, pour votre assistance morale, matérielle et spirituelle, profonde gratitude.

Mes oncles et tantes pour toutes vos assistantes affectives, morales et matérielles, je vous en remercie.

A Feu Mathieu BALOGOUN vous étiez là, à mes côtés au début ; vous n'êtes plus avec nous : que la terre vous soit légère.

Mes chers frères et soeurs Max-well, Moïsette, Monique, Marius, qui m'ont permis d'évoluer dans un climat de fraternité, de joie, d'entraide, de bonheur et de paix, trouvez-y l'expression de ma profonde gratitude.

Tous mes amis en particulier Pétronille, El Fadel, Maurice, Etrange, Kovise, Jonas, Soumanou, Ricardos, Obed pour votre soutien technique, moral et les nombreux services rendus.

Tous les étudiants de la deuxième promotion de la Faculté d'Agronomie, pour le chemin parcouru et tout ce que nous avons vécu ensemble durant ces années qui ont été longue et parsemé d'embûches ; l'accouchement a commencé.

Enfin, une pensée particulière pour mon ange gardien, qui veille sur ceux que j'aime et sur moi.

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

Il est probable que j'oublie quelques personnes, et j'espère qu'elles ne m'en tiendront pas rigueur. Si elles me connaissent bien, elles sauront que c'est involontaire, ma mémoire me jouant souvent des tours.

M. Mirlain BOSSOU

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

REMERCIEMENTS 2

Je rends grâce à Dieu pour toutes ces oeuvres.

Car sa bonté pour nous est grande et sa fidélité dure toujours. Col 4 :2

Sans l'aide de nombreuses personnes, que ce soit à travers un appui scientifique ou un soutien moral, ce mémoire n'aurait jamais abouti. Je tiens à leur témoigner très sincèrement ma considération. Si j'ai oublié de citer certaines personnes de cette liste non exhaustive, qu'elles veuillent bien m'en excuser, ma profonde reconnaissante leur est acquise.

Parmi toutes les personnes à qui je souhaite adresser mes plus sincères remerciements, Dr Adolphe ADJANOHOUN est le premier, puisqu'il m'a permis de travailler au Centre de Recherches Agricoles Sud-Bénin de Niaouli dont il est l'actuel directeur. Je vous remercie professeur pour la confiance que vous m'avez accordée en acceptant de me proposer un sujet de recherche. Vous m'avez soutenue tant sur le plan professionnel que sur le plan moral, et enseignez la rigueur au travail.

Je voudrais remercier Dr Théophane AYI, Recteur de l'UATM Gasa formation qui a eu l'initiative de créer l'Agronomie à Gasa, ce qui nous a permis d'y réaliser nos études.

Je remercie Dr Léopold GNANCADJA, Doyen de la formation et l'équipe administrative qui n'a ménagé aucun effort pour nous assurer une bonne formation ;

Mes remerciements à tous les professeurs de l'UATM Gasa formation et particulièrement ceux intervenant en agronomie qui donne le meilleur dans l'accomplissement aboutissement de nos formations ;

Je dis un merci aux honorables membres jurys pour avoir accepté de lire, de juger et d'améliorer la qualité de ce travail malgré vos multiples occupations, vos apports et suggestions seront les bienvenus

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

J'adresse mes remerciements aux techniciens Jean HOUNLIMASSOU, Jacques SOSSA, Camille AHOKPE pour la disponibilité dont ils ont fait preuve à mon égard lors de ma période d'enquête. Je remercie tous les producteurs que j'ai côtoyés durant mes enquêtes, et avec qui mes rapports furent aussi divers qu'enrichissants ;

Je remercie Mr SINHA Marius pour m'avoir épaulé tout au long de ce travail et pour m'avoir fait profiter de ses connaissances.

Ma gratitude à mon oncle Albert VIGNON et ma tante Jeanne KOYA épouse GUIDIGAN pour les conseils et encouragement qu'ils m'ont donnés.

Ma plus profonde pensée à ma grande soeur Morelle, mes frères Olivier et Paterson, pour tout leur soutien indéfectible.

Un clin d'oeil à tous mes amis Foresse, Tanguy, Ismaël, Saturnine, Cyrille, qui m'ont soutenu moralement, matériellement, qui ont apporté un vent de fraîcheur, d'affection et d'ingéniosité dans ma vie mais aussi de la bonne humeur à toute épreuve.

Je n'oublie pas de remercier mes camarades d'agronomie troisième année, pour les moments passés ensemble.

Aussi merci aux autres membres de ma famille, mes amis pour tous les conseils, encouragements et agréables tranches de vie.

Que je souhaiterais remercier mes feux grands pères Senou, Vignon et Koya pour leurs soutiens et les sages conseils qu'ils m'ont toujours prodigués de leur vivant.

Enfin, de façon plus personnelle, Je dois énormément un grand merci à ma très chère mère Hortense VIGNON épouse KOYA, qui pour orner l'avenir de ses enfants s'administre et fait des choses qu'aucun ne pourrait faire. Je t'en serai éternellement reconnaissante.

Je voudrais remercier pour finir très sincèrement mon cher père Dossa KOYA pour la confiance et l'engagement dont il fait preuve à mon égard, je le rassure que ces efforts ne seront vains.

A. G Kovise. KOYA DOSSA

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

LISTE DES SIGLES ET
ACRONYMES

ANCB : Association Nationale des Communes du Bénin

ASRD : Agent Spécialisé en Recherche-Développement

CARDER : Centre d'Action Régionale pour le Développement Rural

CeRPA : Centre Régional pour la Production Agricole

CRA : Centre de Recherche Agricole

DPP : Direction de la Programmation et de la Prospective

DICAF : Direction du Conseil Agricole et de la Formation Opérationnelle

DRA : Direction de la Recherche Agronomique

ESYCTRA : Etude des Systèmes de Cultures Traditionnelles

FIDA : Fond International pour le Développement Agricole

INRAB : Institut National des Recherches Agricole du Bénin

IRAT : Institut française de recherche agricole tropicale et de cultures vivrières

IRCT : Institut de recherche du coton et des textiles exotiques

IRHO : Institut de Recherche sur les Huiles et Oléagineux

MAEP : Ministère de l'Agriculture de l'Elevage et de la Pêche

ONG : Organisation Non Gouvernementale

ORSTOM : Office de la Recherche Scientifique et Technique d'Outre-mer PGRN : Projet de Gestion des Ressources Naturelles

PRSA : Projet de Restructuration du Secteur Agricole

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

RAMR : Recherche Appliquée en Milieu Réel

R-D : Recherche-Développement

RSP : Recherche des Systèmes de Production

SDR : Société de Développement Rural

SIP : Société Indigènes de Prévoyance

SNRA : Système National des Recherches Agricoles

UAC : Université d'Abomey-Calavi

UATM : Université Africaine de Technologie et de Management

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

LISTE DES FIGURES

Figure 1 : Carte du Bénin avec les différents Départements 12

Figure 2 : Démarche classique de la mise au point

et du transfert de technologies 18
Figure 2 : Système triangulaire de la mise au point

et du transfert de technologies 18

Figure 3 : Schéma de la recherche-développement 22

Figure 4 : Schéma des interactions et interphases de la RD 24

Figure 5: Circuit idéal de communication entre recherche agronomique, vul- garisation et paysans par le biais de la prévulgarisation 26

Figure6 : Taux de satisfaction des producteurs par rapport aux techniques culturales recommandées par la RD 27

Figure7: Contraintes liées l'application des technologies proposées 29

Figure 8: Appréciation des techniciens par rapport à l'application par les

producteurs des technologies proposées 30

Figure9a : Appréciation des techniciens sur le fonctionnement des sites RD 31

Figure9b : Appréciation des producteurs sur Fonctionnement actuel de la RD 31

Figure 10a : Appréciation des techniciens sur les moyens matériels mis à disposition 31

Figure10b : Appréciation des techniciens sur le Moyens financiers 31

Figure11 : Délai de mise à disposition des moyens 32

Figure 12 : Avis des producteurs sur le retour à l'ancien fonctionnement de

la RD 32

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

Table des matières

Introduction 16

1. SYNTHESE BIBLIOGRAPHIQUE 20

1.1 Historique de la recherche agricole au Bénin 20

1.2 Approche farming system 22

1.3 Contexte de création de la recherche-développement 23

1.4 La recherche-Développement depuis 1981 23

1.5 Bref aperçu sur la RAMR 24

2. MATERIEL ET METHODES 27

2.1 Cadre d'étude 27

2.1.1 TOFFO 28

2.1.2 HAYAKPA 28

2.1.3 EGLIME 28

2.1.4 ZOUZOUVOU 29

2.2 Méthodologie de travail 30

2.3 Traitement des données 30

3. RESULTATS ET DISCUSSION 32

3.1 Fondamentaux de la démarche R-D 32

39

3.2 Acquis de la recherche-développement 41

42

3.3 Contraintes de l'approche recherche-développement 43

45

3.4 Fonctionnement de la RD 45

CONCLUSIONS ET SUGGESTIONS 49

BIBLIOGRAPHIQUES 52

ANNEXES 55

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

AVANT-PROPOS

A la fin des trois années de formation, les étudiants de l'UATM/GASAFORMATION de la Faculté d'Agronomie doivent effectuer un stage d'au moins trois mois et présenter un mémoire de fin de formation pour l'obtention de leur diplôme de technicien agronome.

Le présent mémoire «Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche Recherche-Développement : cas des sites de Hayakpa, de Toffo, de Zouzouvou et d'Eglimé » est le résultat d'un stage qui s'est déroulé au Centre de Recherches Agricoles Sud-Bénin à Niaouli.

En présentant ce document, nous n'avons pas la prétention d'avoir cerné tous les contours du sujet. Nous espérons seulement avoir modestement contribué à la connaissance et souhaitons que les résultats de cette étude servent de base pour toute recherche future poursuivant les mêmes buts.

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

RESUME

La recherche-développement (R-D) est une démarche participative qui regroupe tous les acteurs du monde agricole. Ce type de démarche est un système triangulaire de communication qui regroupe les chercheurs, les vulgarisateurs (Développeurs) et les producteurs. Elle met le producteur au centre des débats. En vue d'évaluer les fondamentaux, les acquis et les faiblesses de la R-D, nous avons fait des enquêtes sur les sites de Zouzouvou (Commune de Djakotomey), Eglimé (Commune d'Aplahoué), Toffo et Hayakpa (commune de Tori-bossito). Dans le monde agricole, la R-D a été beaucoup appréciée car elle y a beaucoup apporté. Entres autres acquis, on peut citer: i) la mise au point des technologies de façon participative avec les producteurs ; ii) le passage de nombreuses technologies à la vulgarisation répondant réellement aux besoins des producteurs et qui sont à leurs portées ; iii) l'effectivité des échanges fructueux inter-producteurs autour des comités de concertation au niveau du village. Malgré ces nombreux acquis, la R-D présente aussi des contraintes d'ordre technique et d'ordre général à savoir : i) l'insuffisance de recherche fondamentale pour générer les nouvelles technologies en vue de répondre à l'évolution des contraintes ; ii) la non fonctionnalité à un moment donné des CARDER (actuels CeRPA) empêchant le transfert des technologies mises au point par la recherche-développement ; iii) l'insuffisance de fonds de recherche adéquats aussi bien pour la recherche stratégique (fondamentale) que pour la recherche-développement.

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

ABSTRACT

The research and development (R-d) is a participative step which gathers all the actors of the agricultural world. This type of step is a triangular system of communication which gathers the researchers, the popularizes (Developers) and the producers. It puts the producer at the center of the debates. In order to evaluate the fundamental ones, the assets and the weaknesses of R-d, we made investigations into the sites of Zouzouvou (Commune of Djakotomey), Eglimè (Commune of Aplahoué), Toffo and Hayakpa (commune of Tori-bossito).In the agricultural world, Rd was appreciated much because it brought much there. Enter other assets, one can quote like i) the development of technologies in a participative way with the producers; ii) the passage of many technologies to popularization really meeting the needs for the producers and who are with their ranges; iii) affectivity of the profitable exchanges inter-producers around the committees of dialogue on the level of the village. In spite of these many assets, R-d has also constraints of a technical nature and a general nature at knowing: i) the insufficiency of fundamental research to generate new technologies in order to answer the evolution of the constraints; ii) no functionality at one time given of CARDER (current CeRPA) preventing the transfer of the technologies developed at the point by the research and development; iii) the insufficiency of adequate funds of research as well for strategic research (fundamental) as for the research and development.

Fondamentaux, acquis et contraintes de l'approche recherche-developpement : cas des
sites de Hayakpa, Toffo de Zou zouvou et Eglime

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy