WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'abstentionnisme électoral au mali depuis l'avènement du multipartisme en 1992.


par Madou NIMAGA
Université Cheickh Anta DIOP de Dakar - DEA en Science politique 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5) La problématique et Hypothèses :

Au Mali, depuis l'avènement de la IIIème République en 1992 et jusqu'à nos jours, le taux de participation à une élection n'a jamais atteint 50%, après une expérience électorale de près de dix-huit consultations référendaires, présidentielles, législatives et communales.

Une telle expérience doit permettre aujourd'hui au Mali de sortir d'une logique d'élection de fondation, voire de consolidation pour entrer dans une logique d'élection de routinisation avec une participation plus élevée.

L'échiquier politique malien comprend une centaine de partis politiques qui sont formés la plupart après les évènements du 26 Mars 1991. Ces formations politiques sont confrontées à plusieurs défis dont la mobilisation de l'électorat pendant les élections qui reste encore faible.

Sur la centaine de partis politiques, seule une dizaine est représentée au parlement. Quand on sait que l'une des fonctions principales d'un parti politique est de mobiliser et d'encadrer l'électorat en vue de la conquête et l'exercice démocratique du pouvoir. Ainsi les partis politiques maliens ne jouent-ils pas suffisamment leurs fonctions ?

Ou encore, peut-on dire que la faible participation électorale des Maliens est-elle une manifestation de leur désintérêt à l'égard de la chose électorale ?

En d'autres termes, l'abstentionnisme électoral est-il la conséquence de l'immobilisme des organisations de la société civile qui doivent servir de tremplin aux partis politiques en matière de proposition de projet de société, ou peut-il expliquer autres choses ?

Tout notre propos tournera au tour de ces interrogations soulevées par l'abstentionnisme électoral que nous ramènerons à la question principale suivante : Quels sont les facteurs explicatifs de l'abstentionnisme électoral ?

Ainsi, pour mieux cerner les causes de l'abstention électorale en profondeur, nous avons posé un certain nombre d'hypothèses :

· La première hypothèse consiste à considérer l'abstention électorale comme liée à l'analphabétisme galopant au Mali qui touche la majeure partie de la population d'un coté et à la faible culture démocratique de l'autre côté. En effet, selon cette hypothèse le niveau d'instruction serait un facteur considérable à prédire la participation électorale ou l'abstention électorale.

· La deuxième hypothèse soutient que la faible participation électorale des Maliens se traduirait par une certaine indifférence de ceux - ci à l'égard de la politique. En effet, l'image de la politique se détériore peu à peu dans notre pays, ce qui peut découler d'une certaine insatisfaction au plan politique et social. En outre, la pauvreté et le chômage frappent plus d'un malien et pouvant freiner la participation politique active.

· Enfin selon, la troisième hypothèse, la hausse de l'abstention serait due aux effets conjugués des défaillances dans l'organisation des élections depuis 1992, du système électoral d'une part et de la conjoncture d'autre part.

Pour une étude plus approfondie des causes qui sous-tendent à l'abstentionnisme électoral au Mali, nous allons analyser dans un premier temps, les facteurs liés au processus organisationnel des élections et à la conjoncture (Première Partie) et dans un second temps, les facteurs liés à la perception de la politique dans l'imagerie collective et à la faible insertion sociale (Deuxième Partie).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy