WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'abstentionnisme électoral au mali depuis l'avènement du multipartisme en 1992.

( Télécharger le fichier original )
par Madou NIMAGA
Université Cheickh Anta DIOP de Dakar - DEA en Science politique 2006
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.2.1) L'analyse et l'exploitation documentaire :

Il s'agit ici pour nous, en la collecte et l'exploitation d'ouvrages généraux ou spécialisés, classiques ou modernes, des traités, d'essais, de manuels, d'articles universitaires ou de presse, des rapports ou tout autres textes utiles dans le but de nous aider à mieux comprendre notre sujet.

4.2.2) L'enquête par questionnaire :

Dans le but d'étudier objectivement les facteurs qui sous-tendent l'abstentionnisme électoral au Mali, nous avons dressé un questionnaire à trois volets :

· Quels sont les mobiles du vote et les motifs de l'abstention pour les personnes qui seront interrogées, selon les variables suivantes : l'âge, le sexe, le milieu, le niveau d'instruction, la catégorie socioprofessionnelle, la situation matrimoniale, l'habitat, appartenance partisane...

· Quel regard les personnes interrogées portent-elles sur le fonctionnement des institutions et quel crédit accordent-elles au système électoral.

· Enfin, quelles perceptions ont-elles de la classe politique (de la démocratie, des Partis politique et des hommes politiques).

Nous avons utilisés aussi les résultats du « Sondage sur la démocratie et le processus électoral et la démocratie au Mali » réalisé sous l'égide le MATCL et le PNUD en Mai 2003, traite l'abstention électorale au Mali pour la période (1992-2003).

4.2.3) Les Entretiens exploratoires :

Ces interviews s'adressent essentiellement à toutes les personnes ressources, c'est à dire d'un coté, aux responsables de partis politiques, de la société civile (notables, Responsables religieux, chefs d'ONG ou d'associations...) et de l'autre coté, aux responsables impliqués dans le processus électoral des structures suivantes. CENI, MATCL, DGE, Cour Constitutionnelle, Comite National de l'égal accès aux médias d'Etat etc.

Cette approche qualitative est indispensable pour collecter les perceptions des personnes ressources sur le phénomène de l'abstention électorale.

4.3) l'échantillonnage :

Nous avons construit un échantillon représentatif en tenant compte de deux exigences : il s'agit du respect de la proportionnalité entre l'échantillon à bâtir et la population globale concernée qui est estimée à plus de 12 500 000 d'habitants et en d'autres termes les limites de nos moyens matériels (financiers et temporaires), aussi bien pour l'enquête sur le terrain que le traitement des données. Donc l'échantillon bâti n'est ni trop petit (respect de la représentativité) ni trop grand (qui pose le problème de faisabilité) mais gardant une taille raisonnable tout en comportant une égale représentativité du genre.

Les autres critères pour la composition de l'échantillon sont les suivants :

Premier critère, c'est de celui de l'âge. L'objectif est de permettre à tous ceux qui ont un âge compris entre 18 ans et plus de 60 ans de faire partie de l'échantillon ;

Deuxième critère est celui du niveau instruction ou culturel. Il s'agit d'interroger, instruits et non instruits ;

Troisième critère est celui socioprofessionnel, dans souci d'interroger les travailleurs, les chômeurs, les Etudiants, les ménagères, les cultivateurs etc.

La méthode probabiliste a été utilisée pour la constitution de cet échantillon dans la mesure où elle assure des chances égales à tous d'en faire partie.

Ainsi, après avoir diagnostiqué la méthodologie appropriée à cette étude, nous verrons maintenant la problématique.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy