WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation du statut de conservation des primates diurnes a la périphérie nord-est du parc national de Korup, sud-ouest Cameroun


par Laurent Serge NDENGUE MEKONGO
Université de Dschang - Ingénieur des Eaux, Forêts et Chasses 2011
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

FACULTE D'AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES
FACULTY OF AGRONOMY AND AGRICULTURAL SCIENCES

DEPARTEMENT DE FORESTERIE
DEPARTMENT OF FORESTRY

EVALUATION DU STATUT DE CONSERVATION DES
PRIMATES DIURNES A LA PERIPHERIE NORD-EST DU
PARC NATIONAL DE KORUP, SUD-OUEST CAMEROUN

Mémoire présenté en vue de l'obtention du diplôme d'Ingénieur des Eaux, Forêts et
Chasses

Par :
NDENGUE MEKONGO Laurent Serge
Matricule : 05A064
ndenguelaurent@yahoo.fr
TEL : 94386616 / 75367494

FACULTE D'AGRONOMIE ET DES SCIENCES AGRICOLES
FACULTY OF AGRONOMY AND AGRICULTURAL SCIENCES

DEPARTEMENT DE FORESTERIE
DEPARTMENT OF FORESTRY

EVALUATION DU STATUT DE CONSERVATION DES
PRIMATES DIURNES A LA PERIPHERIE NORD-EST DU
PARC NATIONAL DE KORUP, SUD-OUEST CAMEROUN

Mémoire présenté en vue de l'obtention du diplôme d'Ingénieur des Eaux, Forêts et Chasses

Par : NDENGUE MEKONGO Laurent Serge

Matricule : 05A064

Co-Superviseur :

Dr. BOBO KADIRI Serge Assistant, Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles, Université de Dschang

SUPERVISEUR :

Pr. MPOAME MBIDA Professeur, Faculté des Sciences Université de Dschang

FICHE DE CERTIFICATION DE L'ORIGINALITE DU TRAVAIL

Je soussigne, M. NDENGUE MEKONG() Laurent Serge, certifie que le present memoire est le fruit de mes propres travaux effectues en peripherie Nord-Est du Parc National de Korup, sous l'initiative Acnowledge for tomorrow - cooperative research projects in Sub-Saharan Africa» de la Fondation Volkswagen, dans le cadre du projet: "Managing Forest Wildlife for Human Livelihood in the Korup-Oban Hills Region", sous la supervision du Pr.

KADIRI Serge, asistant a la Faculte d'Agronomie et des Sciences Agricoles de l'Uniwrsite de Dschang.

FICATION DES C

Visa du Co-S

Visa du President du Jury
·

Date

Date
· 25b).`

Visa du Supervi

3 0 JUIN 2 011

DEDICACE

A mes défunts grands parents
NDENGUE Laurent et MINSILI Marie Christine

REMERCIEMENTS

Le présent mémoire de fin d'études à la Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA) est le fruit d'un long processus qui a nécessité le soutien de certaines personnes envers lesquelles j'exprime ma gratitude. Je pense ainsi à:

> Pr. MPOAME MBIDA, qui a bien voulu assurer la supervision de ce travail ;

> Dr. BOBO KADIRI Serge, Coordonnateur du projet Volkswagen « Managing Forest wildlife for Human Livelihoods in the Korup-Oban Hills region, West-Central Africa », qui par ce canal m'a permis d'effectuer ce stage et s'est donné le temps de suivre mes travaux, afin d'en faire un succès, et de renforcer par la même occasion mon intérêt pour la conservation de la biodiversité ;

> Dr TSI EVARISTUS ANGWAFO, pour ses encouragements et ses conseils ;

> Toute l'administration de l'Université de Dschang en général et en particulier l'administration de la FASA et le staff technique du département de Foresterie, pour la formation dispensée sans relâche ;

> Ma famille, pour tous les sacrifices consentis à mon égard ;

> Mes camarades de terrain, M KAMGAING TOWA William, M TCHANOU Steve, Mlle ETUBO Constance, Mlle NGALIM Olive, M TENE Lawrence et M Ntumwel CHIA Bonito;

> Messieurs David ZAKAMDI et Elvis NSOH Ndam de TRC, pour l'accueil, l'hospitalité et les nombreux conseils sur le terrain ;

> Tous mes camarades de la treizième promotion FASA particulièrement à M. ZAMEDJO Yannick, M. AYONG A AYONG Jean Pierre, M. VOUNSERBO Emmanuel, Mlle. MOFFO Christelle, M. MBIA NANGA William, M. ALA ELA Georges, Mlle YAWAT Millie, Mlle Oumoul Ousmanou, Mlle KEGNE Naoussi Merline pour l'amitié et le soutien qu'ils m'ont accordés ;

> Mlle. JUEGOUO NGONPISSIE Eugénie, M. AWOLA Roger Gaëtan, M. NGOLEMBE Alain Marie, pour leur soutien moral ;

> Tous les habitants de la périphérie Nord-Est du Parc National de Korup, pour l'hospitalité dont ils ont fait preuve pendant mon séjour dans leur localité ;

Je ne saurai terminer ce propos sans évoquer tous ceux qui de près ou de loin ont contribué de quelques manières que ce soit à ma formation et particulièrement à la réalisation de ce document et dont les noms ne sont pas cités ici.

TABLE DES MATIERES

Page

FICHE DE CERTIFICATION DE L'ORIGINALITE DU TRAVAIL i

FICHE DE CERTIFICATION DES CORRECTIONS APRES SOUTENANCE ii

DEDICACE iii

REMERCIEMENTS iv

TABLE DES MATIERES v

LISTE DES TABLEAUX viii

LISTES DES FIGURES ix

LISTE DES ANNEXES x

LISTE DES PHOTOS x

LISTE DES ABREVIATIONS xi

RESUME xii

ABSTRACT xiii

CHAPITRE 1. INTRODUCTION 1

1.1. Contexte 1

1.2. Problématique 1

1.3. Objectifs 2

1.3.1. Objectif global 2

1.3.2. Objectifs spécifiques 2

1.4. Importance de l'étude 2

1.5. Limites de l'étude 3

CHAPITRE 2. REVUE DE LA LITTERATURE 4

2.1. Définition de quelques concepts 4

2.1.1. Aire protégée 4

2.1.2. Zone tampon 4

2.1.3. Ecosystème 4

2.1.4. Habitat 4

2.1.5. Diversité biologique 4

2.1.6. Primates 5

2.1.7. Primates diurnes 5

2.1.8. Chasse 5

2.1.9. Braconnage 5

2.1.10. Gestion durable 5

2.1.11. Statut d'une espèce 5

2.2. Classification des primates 6

2.3. Synthèse de quelques études 7

2.3.1. Espèces de primates diurnes présentes dans la zone d'étude 7

2.3.2. Abondance des primates diurnes dans la zone de Korup 7

2.3.3. Répartition des primates diurnes 8

2.3.4. Prélèvement des primates diurnes 9

2.3.5. Statut de conservation des primates diurnes de la zone de Korup 9

2.3.6. Quelques paramètres écologiques observés dans la zone Nord-Est du PNK 10

2.3.7. Facteurs qui influencent la distribution des primates 11

2.3.8. Productions par espèce de primates 12

2.3.9. Menaces et perception villageoise des primates 12

2.3. 10. Méthodes d'inventaire de primates diurnes 12

CHAPITRE 3. MATERIELS ET METHODES 14

3.1. Présentation de la zone d'étude 14

3.1.1. Localisation géographique 14

3.1.2 Climat 15

3.1.3. Relief et topographie 16

3.1.4. Géologie et sol 16

3.1.5. Hydrologie 17

3.1.6. Flore 17

3.1.7. Faune 18

3.1.8. Milieu humain 19

3.1.8.1. Institutions locales 19

3.1.8.2. Activités humaines 20

3.1.9. Exploitation forestière dans la zone 21

3.2. Méthodologie 21

3.2.1. Choix du site 21

3.2.2. Données secondaires 22

3.2.3. Données primaires 22

3.2.3.1. Préparation du site 22

3.2.3.2. Collecte des données 24

3.2.3.3. Distribution spatiale des primates 25

3.2.3.4. Détermination des facteurs qui influencent la distribution des primates diurnes dans

la zone d'étude et les menaces 25

3.2.3.5. Perception villageoise des primates diurnes dans la zone d'étude 26

3.2.4. Analyse des données 26

3.2.4.1. Estimation de l'abondance et de la densité des primates diurnes 26

3.2.4.2. Cartographie de la répartition des primates, des activités humaines et des plantes en

fructification 27

3.2.4.3. Détermination des facteurs qui influencent la distribution des primates 27

3.2.4.4. Perception villageoise sur les primates diurnes dans la zone d'étude 27

CHAPITRE 4: RESULTATS ET DISCUSSION 28

4.1. Estimation de l'abondance relative des primates diurnes 28

4.1.1. Abondance relative des espèces de primates diurnes 28

4.1.2. Abondance relative des groupes de primates diurnes rencontrés 32

4.1.3. Abondance relative des activités anthropiques 35

4.1.4. Estimation des densités de primates diurnes dans la zone d'étude 38

4.2. Cartogrphie de la distribution spatiale de primates diurnes 45

4.3. Identification des facteurs qui influencent la distribution des primates diurnes 47

4.3.1. Corrélation entre les IKA des activités anthropiques et les IKA des primates diurnes
47
4.3.2. Corrélation entre les IKA des plantes en fructification et les IKA de primates diurnes

49

4.4. Perception villageoise et menaces sur les primates dans la zone d'etude 51

4.4.1. Caractérisation de la population enquêtée 51

4.4.2. Menaces 53

4.4.3. Perception villageoise sur les populations de primates diurnes 58

CHAPITRE 5. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS 61

5.1. Conclusions 61

5.2. Recommandations 62

ANNEXES 67

LISTE DES TABLEAUX

Page

Tableau 1: Abondance des primates dans le PNK 8

Tableau 2: Répartition des primates diurnes rencontrés à Korup 8

Tableau 3: Productions et prélèvements annuels des primates diurnes dans le PNK 9

Tableau 4: Quelques paramètres écologiques des primates diurnes observés dans la zone Nord-

est du PNK 10

Tableau 5: Abondance des espèces de primates diurnes dans la zone d'étude 29

Tableau 6: Résultats des différents inventaires dans la zone d'étude et ses environs depuis 1990

31

Tableau 7: IKA des groupes de primates diurnes rencontrés dans la zone d'étude 33

Tableau 8: Abondance relative des activités anthropiques rencontrées dans la zone d'étude 36

Tableau 9: Densité des primates diurnes dans la zone d'étude 39

Tableau 10 : Densités obtenues par Edwards (1990) et Waltert (2000) dans la zone d'étude et ses

environs 41

Tableau 11: Densité des groupes de primates diurnes dans la zone d'étude 42

Tableau 12: Corrélations entre l'abondance des primates et celle des activités anthropiques 47

Tableau 13: Corrélations entre la présence des primates et celle des arbres portant des fruits 49

Tableau 14: Détection dans le temps des plantes en fructifications dans la zone d'étude 50

Tableau 15 : Répartition des enquêtés par tranche d'ages et par village 51

Tableau 16 : Répartition des enquêtés en fonction du nombre d'années passée dans le village - 51

Tableau 17 : Répartition des personnes enquêtées en fonction du niveau d'étude 52

Tableau 18 : Lieu de chasse des differents villages dans la zone d'étude 53

Tableau 19 : Fréquence moyenne de chasse et nombre moyen de cartouches emporté à chaque

fois 54

Tableau 20 : Répartition des personnes enquêtées en fonction du moment de chasse 55

Tableau 21: Espèces les plus prélevées d'après le pourcentage de personnes enquêtées 56

Tableau 22 : Restriction évoquées par les enquêtés sur la consommation des primates 59

LISTES DES FIGURES

Page

Figure 1: Carte du cameroun montrant le PNK et les villlages étudiés 15

Figure 2: Présentation des transect et recces dans la zone d'étude 24

Figure 3 : IKA des primates dans les trois sites 30

Figure 4: IKA des primates pour les deux méthodes d'inventaire 32

Figure 5 : IKA des groupes de primates diurnes rencontrés 35

Figure 6 : IKA d'activités anthropiques 38

Figure 7 : Densité des primates 40

Figure 8: Densités des groupes de primates diurnes rencontrés 44

Figure 9: Distribution spatiale des espèces de primates diurnes 46

LISTE DES ANNEXES

Page

Annexe 1 : Fiche d'inventaire sur transects permanents 67

Annexe 2 : Fiche de recensement (recces) 68

Annexe 3: Questionnaire 69

Annexe 4: IKA des différentes espèces des primates pour les transects 70

Annexe 5: IKA des différentes activités anthropiques rencontrées sur les transects 72

Annexe 6: Abondance relative des arbres en fructification dans la zone au moment de l'étude - 74

LISTE DES PHOTOS

Page Photo 1 : Prise d'une nuit de chasse par un chasseur 55 Photo 2: Jeunes singes capturés après abattage de leur mère (à gauche un jeune Cercopithecus

mona et à droite un jeune Cercopithecus erythrotis) 58

LISTE DES ABREVIATIONS

ZP : Zone Périphérique du Parc National de Korup

PNK : Parc National de Korup

IUCN : Union Mondiale pour la Conservation de la Nature

MINFOF : Ministère des Forêts et de la Faune

MINEP : Ministère de l'Environnement et de la Protection de la Nature

TRC: Transformation Reef Cameroon

MAB: Man and Biosphere

IKA: Indice Kilométrique d'Abondance

GPS: Global Positioning System

WWF: World Wildlife Funds for Nature

UFA: Unité Forestière d'Aménagement

WCS: Wildlife Conservation Society

FAO: Food and Agriculture Organisation

CITES: Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore

Sauvages Menacées D'Extinction

JNCC: Joint Nature Conservation Commettee

PFNL: Produit Forestier Non Ligneux

SD: Standart Deviation

RESUME

La présente étude sur les primates diurnes à l'exception du drill a été réalisée entre mai et septembre 2010 dans sept villages de la périphérie Nord-Est du Parc National de Korup (PNK) au Sud-Ouest Cameroun. L'objectif était de contribuer à une meilleure gestion des populations de primates diurnes à travers l'actualisation des données sur leur abondance, les facteurs qui influencent leur distribution spatiale, les menaces et la perception villageoise sur les primates dans la zone d'étude. Ainsi, un inventaire a été mené sur 16 transects et 16 recces répartis dans les sept villages de la zone d'étude et dans le PNK pour un effort total de 225,232 km. Un questionnaire à également été administré à 38 chasseurs des sept villages étudiés. Il ressort de ce travail que l'abondance des primates diurnes continue à régresser comparativement aux données antérieures récoltées dans la zone. Les Cercopithecus nictitans (0,209 #177; 0,221), Cercopithecus mona (0,221#177;0,213) et Cercopithecus erythrotis (0,131 #177; 0,179) sont les primates les plus représentés. La répartition des primates est influencée par des facteurs tels que la disponibilité des fruits et les activités anthropiques. A ce jour, des espèces telles que les Cercocebus torquatus (0,014#177;0,062), Pan troglodytes (0,009 #177; 0,053) et Piliocolobus preussi (0,005 #177; 0,029) sont rares et ont trouvé refuge dans certaines zones reculées où elles continuent d'être chassées. L'abondance des primates diurnes décroit de l'interieur du PNK vers la zone périphérie. En plus d'être perçus comme des gibiers faciles à chasser et comme une source de revenus, les primates ne sont pas protégés par les tabous. En effet, bien que certaines espèces de primates diurnes soient perçues comme «animaux totems», les coutumes et traditions locales qui commencent à perdre leurs valeurs n'ont pas d'effets réels sur leur conservation car les rares restrictions existantes sur la chasse et la consommation de ces animaux sont bafouées par la quasi-totalité des villageois. Les primates dans la zone d'étude sont menacés par des facteurs au rang desquels figurent la destruction de l'habitat à travers l'agriculture et l'exploitation forestière, la chasse excessive, le commerce de la viande de brousse et des jeunes primates vivants. Le contrôle de la circulation des armes de chasse et la lutte contre le braconnage sont fortement recommandés, tout comme un mécanisme communautaire de gestion de la faune pour contrecarrer la disparition des espèces de primates diurnes, d'où la nécessité de création d'une zone de chasse à vocation communautaire dans la zone.

Mots dles : Distribution spatiale ; Inventaires ; Menaces ; Primates diurnes ; Park National de Korup.

sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy