WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des facteurs entravant l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans la ZS de Goma et Karisimbi

( Télécharger le fichier original )
par Pierrot BAHATI BISHANGI
ULPGL - Licence 2009
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

UNIVERSITE LIBRE DES PAYS DES GRANDS LACS

ULPGL

FACULTE DE SANTE ET DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRES

B.P. 368 GOMA

ANALYSE DES FACTEURS ENTRAVANT L'ACCESSIBILITÉ DES PYGMÉES AUX

SOINS DE SANTÉ

Cas des pygmées de zones de santé de Goma et Karisimbi

Par Pierrot BAHATI BISHANGI

Mémoire présenté en vue de l'obtention du grade

de licencié en Santé et Développement Communautaires

Directeur  : Prof. Dr. MUSHAGALUSA Timothée

Encadreur  : Ass Godefroid KAYUNGURA, MCHD

Août 2009

I

UNIVERSITE LIBRE DES PAYS DES GRANDS LACS

FACULTE DE SANTE ET DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRES

B.P 368 GOMA

DECLARATION DE L'ETUDIANT

Je certifie que ce mémoire est mon travail original et qu'il n'a jamais été présenté en vue de l'obtention du grade académique dans une autre institution supérieure et universitaire

Fait à Goma, le ....../ ....... / 2009

Pierrot BAHATI BISHANGI

...........................................

DECLARATION DES SUPERVISEURS

Nous attestons avoir dirigé ce travail en qualité de Directeur et Encadreur pour le compte de l'Université Libre des Pays des Grands Lacs.

Fait à Goma, le .... / ...... / 2009

Le Directeur Prof. Dr MUSHAGALUSA

...............................................................

Fait à Goma, le ....... /......./2009

L'encadreur Ass Godefroid KAYUNGURA

.................................................................

II

TABLE DES MATIERES

DÉCLARATIONS

TABLE DES MATIÈRES

LISTE DES TABLEAUX ..

DÉDICACE

REMERCIEMENTS

SIGLES ET ABRÉVIATIONS

RÉSUMÉ

SOMMAIRE

CHAPITRE I. INTRODUCTION GENERALE...................................................

1.1. Informations générales ........................................................................

1.2. Présentation du milieu d'étude...............................................................

1.2.1. Situation géographique .....................................................................

1.2.2. Données démographiques .................................................................

1.2.3. Vie socio-économique de pygmées......................................................

1.2.4. Vie socio-culturelle de pygmées..........................................................

1.2.5. Vie socio - politiques de pygmées.......................................................

1.2.6. Situation sanitaire de pygmées............................................................

1.3. Problématique....................................................................................

1.4. Questions de recherche ......................................................................

1.4.1. Question principale ..........................................................................

1.4.2. Questions spécifiques ......................................................................

1.5. Hypothèses du travail..........................................................................

1.6. Objectifs de la recherche .....................................................................

1.6.1. Objectif principal ..............................................................................

1.6.2. Objectifs spécifiques ........................................................................

III

1.7. Intérêt de l'étude ................................................................................

1.8. Délimitation de l'étude .........................................................................

1.9. Définitions des concepts clés ..............................................................

CHAPITRE II. REVUE DE LA LITTERATURE................................................

2.1. Facteurs démographiques.....................................................................

2.2. Facteurs économiques..........................................................................

2.3. Facteurs Socio-culturels....................................... .................................

2.4. Facteurs politiques...............................................................................

2.5. Facteurs organisationnels.....................................................................

CADRES DE LA RECHERCHE...................................................................

1. CADRE CONCEPTUEL............................................................................

2. CADRE OPÉRATIONNEL.......................................................................

2.4.3. Définitions des variables de l'étude......................................................

A. Variables indépendantes........................................................................

B. Variables dépendantes...........................................................................

CHAPITRE III. METHODOLOGIE DE L'ETUDE..............................................

3.1. Type d'étude .....................................................................................

3.2. Techniques de collecte des données......................................................

3.2.1. L'enquête .......................................................................................

3.2.1.1. Population d'étude ........................................................................

3.2.1.2. Taille de l'échantillon .....................................................................

3.2.2. Choix de l'échantillon........................................................................

3.2.2.1. Choix de l'échantillon dans les campements........................................

3.2.2.2. Choix des répondants (chefs de ménage, infirmiers et responsables d'ONG)...................................................................................................

3.2.3. Sélection et formation des enquêteurs..................................................

3.2.4. Description des outils de collectes.......................................................

3.2.5. Les interviews.................................................................................

3.2.5.1. Sélection des informateurs clés.........................................................

3.2.6. L'analyse documentaire (revue de la littérature)......................................

3.3 Exploitation et traitement des données.....................................................

3.4. Considérations éthiques.......................................................................

IV

3.5. Difficultés rencontrées........................................................................

CHAPITRE IV. PRESENTATION DES RESULTATS.......................................

A. RESULTATS QUANTITATIFS ...............................................................

4.1. Facteurs démographiques....................................................................

4.2. Facteurs économiques........................................................................

4.3. Facteurs socio-culturels.......................................................................

4.4. Facteurs politiques...........................................................................

4.5. Facteurs Organisationnels ...................................................................

B. RESULTATS QUALITATIFS...................................................................

CHAPITRE 5. DISCUSSION DES RÉSULTATS.............................................

V.1. Facteurs démographiques....................................................................

V.2. Facteurs économiques........................................................................

V.3. Facteurs socio-culturels.......................................................................

V.4. Facteurs politiques..............................................................................

V.5. Facteurs Organisationnels de services de santé.......................................

CHAPITRE VI CONCLUSION ET RECOMMADATIONS.................................

6.1. CONCLUSION...................................................................................

6.2. RECOMMANDATIONS .......................................................................

BIBLIOGRAPHIES....................................................................................

I

II

V

VI

VIII

IX

X

XII

XII

1

1

2

2

3

3

4

5

5

6

8

8

9

9

10

10

10

11

11

11

13

13

13

16

18

24

27

27

28

29

29

29

30

30

30

30

30

30

31

32

32

32

32

33

33

33

33

34

34

35

35

35

38

43

49

51

54

56

56

57

58

60

61

63

63

66

68

V

LISTE DES TABLEAUX

Tableau n°3.1 : Les effectifs de ménages pygmées par campement.................

Tableau n° 3.2. Détermination de l'échantillon proportionnelle dans les zones de santé de Goma et Karisimbi et dans le territoire de Nyiragongo........................

Tableau n° 4.3. Répartition des répondants par sexe.....................................

Tableau n°4.4. Répartition des enquêtés selon les classes d'âge....................

Tableau n4. 5  Répartition des répondants selon leur état civil........................

Tableau n° 4.6. Nombre d'enfants dans les ménages pygmées........................

Tableau n° 4.7. Nombre d'enfants vivants dans les ménages pygmées.............

Tableau n°4.8. Utilisation des services de santé et taille du ménage de répondants ...........................................................................................

Tableau n° 4.9. Profession de répondants et fréquentation de services de santé.

Tableau n° 4.10. Fréquentation de services de santé par rapport au revenu mensuel................................................................................................

Tableau n° 4.11. Distribution de chefs de ménage selon leur utilisation des services de santé....................................................................................

Tableau n° 4.12. Fréquentation et coût de services de santé...........................

Tableau n° 4.13. Répartition des chefs de ménage selon la cause de non utilisation des services de santé.................................................................

Tableau n° 4.14. Répartition des chefs de ménage selon leur type d'habitation ....

Tableau n° 4.15. Scolarisation des enfants et fréquentation des services de santé....................................................................................................

Tableau n° 4.16. Répartition des chefs de ménage selon les dépenses allouées aux soins de santé..................................................................................

Tableau n° 4.17. Répartition de chefs de ménage selon qu'ils épargnent............

Tableau n° 4.18. Fréquentation de services de santé et niveau d'études de répondants.............................................................................................

Tableau n° 4.19. Répartition de chefs de ménage selon le type de médecine utilisé et fréquentation des services de santé................................................

Tableau n° 4.20. Répartition de chefs de ménage selon l'abonnement à une mutuelle de santé....................................................................................

VI

Tableau n° 4.21. Répartition de chefs de ménage selon la facilité d'être reçu aux soins de santé........................................................................................

Tableau n° 4.22. Répartition de chefs de ménage selon la cause de non acceptation aux soins de santé..................................................................

Tableau n° 4.23. Répartition de chefs de ménage selon la connaissance sur l'importance des soins de santé..................................................................

Tableau n° 4.24. Répartition de chefs de ménage selon l'importance des soins de santé ................................................................................................

Tableau n° 4.25. Répartition de chefs de ménage selon la cause de non importance des soins de santé...................................................................

Tableau n° 4.26. Répartition de chefs de ménage selon la guérison...................

Tableau n° 4.27. Répartition de chefs de ménage selon le dernier recours en cas de non guérison à l'hôpital.........................................................................

Tableau n° 4.28. Répartition de chefs de ménage selon l'implication de l'autorité de l'état et fréquentation des services de santé..............................................

Tableau n° 4.29. Répartition de chefs de ménage selon la cause de l'implication de l'autorité de l'état.................................................................................

Tableau n° 4.30. Répartition de chefs de ménage selon leur représentativité dans les institutions.........................................................................................

Tableau n° 4.31. Répartition de chefs de ménage selon la cause de non représentativité dans les institutions............................................................

Tableau n° 4.32. Répartition de chefs de ménage selon leur connaissance sur l'éducation sanitaire .................................................................................

Tableau n° 4.33. Répartition de chefs de ménage selon leur connaissance sur le nombre de séances de l'éducation sanitaire..................................................

Tableau n° 4.34. Répartition de chefs de ménage selon leur participation à l'éducation sanitaire.................................................................................

Tableau n° 4.35. Répartition de chefs de ménage selon les visites à domicile......

Tableau n° 4.36. Répartition de chefs de ménage selon l'agent visiteur .............

Tableau n° 4.37. Répartition de chefs de ménage selon l'enseignement ............

Tableau n° 4.38. Répartition de chefs de ménage selon l'appréciation de l'enseignement .......................................................................................

30

32

35

36

36

37

37

38

38

39

40

40

41

41

42

42

43

43

44

44

45

46

47

48

48

49

49

50

50

51

51

52

52

53

53

54

VII

DEDICACE

Qu'il nous soit permis de partager la joie de cette réalisation avec tous ceux qui nous sont chers :

A ma chère épouse Mapendo Solange

A mes chers enfants Jemima BAHATI, Gédéon HEKIMA Bahati et Patricia BAHATI

A mes chers parents

A mes chers soeurs et frères tant spirituels que biologiques

A tous ceux qui nous tiennent au coeur, nous dédions ce mémoire.

Pierrot BAHATI BISHANGI

VIII

REMERCIEMENTS

Tout auteur éprouve un sentiment de gratitude envers ceux qui l'ont soutenu et aidé dans la rédaction de son travail. C'est ici donc le moment de remercier mon Dieu, le Créateur des cieux, de la terre et mon créateur, pour la santé qu'il m'a accordée sans laquelle je n'aurais pas atteint l'objectif de terminer ce cycle universitaire.

Je remercie sincèrement le Professeur Docteur MUSHAGALUSA et l'Assistant Godefroid KAYUNGURA qui, malgré leurs multiples occupations, ont bien voulu diriger et codiriger ce travail.

Je remercie aussi ma famille pour les sacrifices consentis pendant les périodes les plus difficiles lors de la rédaction de ce mémoire.

Mes remerciements sont adressés enfin à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l'élaboration de ce travail et à tous mes camarades étudiants de la FSDC avec qui nous gardons certainement en mémoire beaucoup de souvenirs inoubliables de quelques années passées ensemble à l'ULPGL.

Pierrot BAHATI BISHANGI

IX

SIGLES ET ABREVIATIONS

APE  : Autopromotion des Pygmées dans leur Environnement

ASRAMES  : Association Régionale d'Approvisionnement en Médicaments

Essentiels

B.P  : Boîte Postale

CIDOPY  : Centre d'Information et de Documentation Pygmées

CRDI  : Centre de Recherche en Développement International

CS  : Centre de Santé

CS  : Centre de Santé

EU : European Union (Union Européenne).

FC : Franc congolais

FONDAF  : Foyer Notre-Dame de la Forêt

FSDC : Faculté de Santé et Développement Communautaires

IPS : Inspection Provinciale de la Santé

IRA  : Infection Respiratoire Aiguë

ISIG  : Institut Supérieur d'Informatique et Gestion

OMS  : Organisation Mondiale de la Santé

ONG : Organisation Non Gouvernementale

RDC : République Démocratique du Congo

SPSS : Statistical Package for Social Sciences

SSP : Soins de Santé Primaire

ULPGL : Université Libre des Pays des Grands Lacs

UNICEF : Fonds des Nations Unies pour l'Enfance

ZS  : Zone de Santé

X

RESUME

L'objectif de cette étude était d'analyser les facteurs entravant l'accessibilité de pygmées aux soins de santé dans les zones de santé de Goma et de Karisimbi.

A l'aide d'un questionnaire d'enquête, nous avons réalisé cette étude avec le concours de 105 chefs de ménages qui sont essentiellement des pygmées. Notre étude a impliquée également certains responsables d'associations ou ONGs intervenants dans les campements pygmées avec lesquels nous avons réalisé des discussions focalisées et aussi les responsables des centres de santé Lac-vert, Mugunga et Mudja. Ce qui nous a permis de récolter des données qualitatives.

Les données récoltées ont été traitées, analysées et interprétées grâce aux progiciels SPSS et Excel mais aussi les résultats ont été saisis en Word.

Les principaux résultats ont tourné autour de cinq hypothèses confirmées à la fin de l'étude. Ces résultats se présentent de la manière suivante :

Parmi les facteurs démographiques qui ont l'influence sur l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans les zones de santé de Goma et de Karisimbi, nous avons retenu l'âge de la population pygmée qui est vieil et donc n'est plus apte à faire certains travaux pour amasser un revenu pouvant leur permettre d'accéder aux soins de santé et aussi la taille du ménage qui est souvent élevée.

Sur le plan socio-économique, nous avons remarqué que les professions qu'exercent les pygmées ne leur apportent pas de revenu suffisant pour payer les soins de santé, subvenir à d'autres dépenses liées à la survie de la famille, la scolarisation des enfants et parvenir à épargner. Ce qui influe négativement à leur accessibilité aux soins de santé. Les types d'habitations dans lesquels ils demeurent les exposent aux maladies qu'ils ne sont pas en mesure de faire soigner.

Parmi les facteurs culturels nous avons constaté que les pygmées n'ont pas étudié, ceux qui ont été à l'école n'ont pas atteint un niveau d'études élevé. Ce qui réduit leur chance d'attraper l'emploi, de réaliser de revenu pour se faire soigner. A cela s'ajoute aussi l'ignorance de l'importance d'aller se faire soigner à l'hôpital. Bien qu'ils aillent à l'hôpital lorsqu'ils ont eu la chance d'être recommandé, ils sont mal reçus dans les structures de santé et sont souvent obligés de recourir à la médecine traditionnelle.

S'agissant des facteurs politiques, nous avons constaté que l'autorité politico - administrative ne s'implique pas à leur sensibilisation pour la fréquentation des services de santé ni même soutenir les structures de santé qui pouvaient les accueillir. Ils ne sont pas représentés dans les institutions et leurs droits ne sont pas respectés.

Malgré que les institutions de santé organisent l'éducation sanitaire, les visites aux domiciles pygmées sont moins fréquentes et sont surtout faites par un relais communautaire qui n'est pas rodé en matière de sensibilisation en vue de leur participation.

XI

SOMMAIRE

Nous avons réalisé une étude visant à analyser les facteurs entravant l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans les zones de santé de Goma et de Karisimbi.

Avant d'affronter cette étude nous nous somme posé la question principale à savoir :

Quels sont les facteurs entravant l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans les campements de Lac-Vert, Mugunga et Karisimbi ?

En vue de poursuivre notre étude, quelques questions spécifiques s'en sont suivies :

1. Les facteurs socio - économiques tels que la profession du chef de ménage, le revenu du chef de ménage et l'habitation entravent-ils l'accessibilité aux soins de santé chez les pygmées des campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja ?

2. Les facteurs socio - culturels tels que le niveau d'étude, la confession religieuse, l'utilisation de la médecine traditionnelle, l'automédication, la connaissance, l'attitudes vis-à-vis des maladies et de la médecine moderne entravent-ils l'accessibilité aux soins de santé chez les pygmées des campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja  ?

3. Les facteurs politiques comme la représentativité dans les institutions, le respect des droits des autochtones entravent-ils l'accessibilité aux soins de santé chez les pygmées des campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja ?

4. Les facteurs démographiques tels que le sexe, l'âge, l'état-civil, la composition du ménage et la distance du campement au CS entravent-ils l'accessibilité aux soins de santé chez les pygmées des campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja ?

5. Les facteurs organisationnels comme l'implication de l'autorité, la représentativité dans les institutions, l'éducation sanitaire, la visite à domicile ont-ils un impact sur l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans les campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja ?

Pour réaliser notre étude nous avons administré un questionnaire d'enquête à 105 chefs de ménage pygmées vivant dans les campements de Lac-Vert, Mugunga et Mudja. Nous avons également réuni les informateurs clés autour des groupes de discussion focalisée pour obtenir des données qualitatives.

Après dépouillement, traitement et analyse des informations, au moyen des progiciels informatiques Excel et SPSS nous avons saisi le texte en Word.

De la manière suivante se présentent les résultats qui tournent autour de nos hypothèses :

1) Facteurs démographiques :

Pour vérifier l'hypothèse selon laquelle les facteurs démographiques entraveraient l'accessibilité de pygmées aux soins de santé dans les campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja; nous avons conduit une enquête qui nous a permis de la confirmer. L'étude a confirmé que :

XII

- La population dans les campements pygmées tant à vieillir (La majorité se situe dans les tranches d'âge de 31 à 50 ans (soit 46,7%) et de plus de 50 ans (soit 53,1%) et ne fréquente pas les services de santé)

- Plus de la moitié des ménages pygmées ont 5 à 7 personnes à charge leur ménage.

- Les femmes, soit 74,5% fréquentent plus les services de santé que les hommes (48,2%) car elles sont plus vulnérables.

- La majorité des veuf(ve)s (6/10) ne fréquente les services de santé.

- En grande partie (soit 5/7) la taille du ménage est de 8 à 10 personnes dans leur ménage, augmentant la demande des services de santé avec des difficultés à la satisfaire.

V.2. Facteurs socio-économiques

Nous avons mené cette étude dan le but d'identifier les facteurs économiques qui entravent l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans les campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja .

Les résultats y relatifs nous ont montré que :

- 80% de pygmées chasseurs ne fréquentent pas les services de santé ; 78,8% de sans emploi ne sollicitent pas les services de santé et aussi 62,5% de pécheurs ne fréquente pas les services de santé avec comme cause avancée, le revenu faible de leurs professions. Presque ¾ de chaque profession ne fréquente pas les services de santé au moment où 100% de commerçants ont fréquenté.

- Dans les ménages pygmées 9/13 (soit 69,2%) ont un revenu inférieur à 5$ US et ne fréquentent pas les services de santé. Ceux qui ont un revenu un peu élevé (plus de 30 $ US) fréquentent le CS.

- Momentanément les soins de santé offerts aux pygmées sont gratuits lorsque les asbl qui interviennent dans les campement sont financées. En cas de rupture de financement les pygmées paient d'eux mêmes leurs factures liées aux soins de santé.

V.3. Facteurs socio-culturels

S'agissant des facteurs culturels entravant l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans les campements Lac-vert, Mugunga et Mudja, il s'est avéré que :

- La majorité de chefs de ménage n'a pas étudié, soit 65,7 % ; 25,7% sont du niveau primaire et 8,6% sont du niveau secondaire. Ce qui influe négativement sur leurs pratiques et leurs revenus.

- Concernant le type de médecine utilisé, 36/42 qui n'ont pas fréquenté les services de santé, (soit 93,7%) utilisent la médecine traditionnelle.

- Quant à la façon dont les pygmées sont reçus aux CS, 73,3% ont déclaré qu'ils sont mal reçu soit parce qu'ils n'ont pas d'argent selon 42,9% de répondants ou parce qu'ils sont marginalisés selon 21,9% de répondants.

Notre étude a prouvé que 53,3% de chefs de ménage ne sont pas bien reçus à cause du manque d'argent, 26,1% à cause de la marginalisation. 24/42 qui n'ont pas fréquenté les services de santé disent que c'est par manque d'argent, 6/42 à cause de la marginalisation. Sur 44 qui ont fréquenté et qui n'étaient pas bien reçu au CS de santé 21 disent que c'est à cause du manque d'argent et 17

XIII

avancent la marginalisation comme cause de non n'acceptation aux services de santé.

- La plupart de chefs de ménage pygmées ignorent l'importance d'aller se faire soigner à l'hôpital, 23/42 (soit 54,8%) qui n'ont pas fréquenté les services de santé ignorent cette importance croyant que l'hôpital est réservé aux bantous. 13,4% ne se font pas soigner à l'hôpital croyant qu'il est réservé aux bantous et 11,4% disent que les soins modernes ne sont pas importants car il faut conserver la coutume.

V.4. Facteurs politiques

L'étude a voulu aussi identifier les facteurs politiques qui entravent l'accessibilité de pygmées aux soins de santé dans les campements Lac-Vert, Mugunga et Mudja.

Selon les résultats de l'étude :

- 75,2% de la population n'a pas senti l'implication de l'autorité provinciale à leur accessibilité aux soins de santé. 35/42 qui n'ont pas fréquenté les services de santé n'ont pas senti l'implication des autorités.

- Quant à la représentation dans les institutions, la majorité de pygmées soit 92,4% déclare n'être pas représentée dans les institutions et pour cela ils ne sont pas impliqués dans les activités promotionnelles de la santé.

V.5. Facteurs Organisationnels de services de santé

Les résultants de l'étude prouvent que :

- 66,0% de la population pygmée ne savent pas qu'on organise des séances d'éducation sanitaire aux CS. C'est pendant ces séances qu'ils seraient mobilisés et apprendraient l'importance de se faire soigner à l'hôpital, l'hygiène, la nutrition, ....

- La participation de pygmées aux séances d'éducation sanitaire  est faible (52,4%% de participation)

- De même la visite à domicile est faible, les résultats de cette recherche ont prouvé que 69,5% de chefs de ménage ne sont pas visités à domicile pour raison d'éducation sanitaire. 33/42, soit 78,6% de chefs de ménage qui n'ont pas fréquenté les services de santé n'ont pas reçu de visite à domicile.

- L'agent qui fait de visite à domicile est le relais communautaire selon 24/32 chefs de ménage visités à domicile.

- S'agissant des connaissances sur l'enseignement de l'éducation sanitaire, 60% de chefs de ménage qui n'ont pas fréquenté les services de santé demeure dans l'ignorance. Ils ne savent pas si l'éducation sanitaire fait l'objet de l'enseignement que bénéficient ceux qui sont visités.

Au vu de tous ces résultats, nous avons recommandé :

a. aux chefs de ménage pygmées :

- de se rendre aux centres de santé chaque fois qu'ils sont malades

- de profiter des activités de santé qui leurs sont offertes presque gratuitement par les centres de santé appuyés par certains ONGs;

- de participer aux séances d'éducation sanitaire qui sont organisées par les centres de santé en vue de savoir comment promouvoir l'hygiène et l'assainissement de leurs campements et lutter contre les maladies.

XIV

b. aux infirmiers et aux relais communautaires:

- de s'impliquer sérieusement dans la sensibilisation de pygmées à travers les visites à domicile, de bien améliorer les enseignements et comprendre que cette activité n'est pas l'apanage de seuls relais communautaires ;

- de recevoir et soigner les pygmées sans discrimination en réduisant le temps d'attente de services de santé.

c. aux ONGs intervenant dans les campements pygmées :

- initier des activités d'autofinancement ou d'auto-prise en charge de soins de santé dans les campements pygmées

- assurer la scolarisation des enfants pygmées (bourses d'étude) dans divers domaines pour qu'à leur tour ils puissent s'occuper de l'instruction de leurs semblables.

d. au gouvernement de la RDC :

- de favoriser la représentation des pygmées dans les institutions en vue de participer à la planification des activités de soins de santé à mener en leur faveur

- de s'impliquer à leur sensibilisation pour qu'ils fréquentent les services de soins de santé

- de mettre en place une politique et un programme favorisant la scolarisation des enfants pygmées et l'alphabétisation des adultes.

e. à la FSDC et aux autres chercheurs :

d'encourager les étudiants et autres chercheurs à étendre cette étude au niveau de toute la province en faisant des recherches plus approfondies pour l'intérêt du bien -être des populations autochtones (pygmées).

sommaire suivant