WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des facteurs entravant l'accessibilité des pygmées aux soins de santé dans la ZS de Goma et Karisimbi

( Télécharger le fichier original )
par Pierrot BAHATI BISHANGI
ULPGL - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1

CHAPITRE I. INTRODUCTION GENERALE

1.1. Informations générales

A partir des années 1990, le processus démocratique s'est déclanché en République Démocratique du Congo. Dès ce moment une crise politique s'est manifestée à travers la guerre de libération de 1996 et celle dite de rectification de 1998.

A celles-ci s'est ajouté un bouillonnement de milices armées qui s'affrontaient mais qui à présent semblent s'apaiser suite aux élections législatives et exécutives qui viennent de mettre en place un gouvernement légal mettant fin à la transition depuis 2003. Pendant que certaines milices s'apaisent, d'autres prennent naissance dans plusieurs coins et recoins du pays. Elles distraient le gouvernement légalement établi qui trouve prétexte de s'en charger au lieu de s'occuper de l'exécution des tâches qui lui incombent pour le relèvement de l'économie du pays.

Cette situation de guerre a provoqué une crise généralisée dans le pays avec des effets néfastes sur toutes les couches de la population congolaise dans tous les secteurs de la vie. Les pygmées, autochtones et forestiers du pays ont été les plus touchés.

Dans le secteur de santé les structures sanitaires ont été pillées et certaines démolies, le personnel de santé a foui vers la ville ou les milieux plus ou moins en sécurité. Les malades ont péri par manque de soins de santé, les médicaments ont été pillés et les maladies prennent l'allure endémique dans la communauté1(*). Bref, les taux de morbidité et de mortalité se sont retrouvés brusquement haussés. Le peuple pygmée abandonné à sa merci a été le plus sacrifié.

Dans le secteur économique, cette crise a détruit le tissus économique à cause des perturbations de termes de change, de la mégestion des entreprises publiques, le pillage de biens, ... A tout ceci, à l'Est du pays s'en est suivie l'éruption volcanique du 17 janvier 2002 qui a calciné et emporté tout ce qu'elle a trouvé sur son parcours2(*).

Le revenu du ménage a baissé à 30 dollars par mois selon l'enquête organisée par l'ISIG-Goma en 20023(*).

Une autre conséquence de cette crise est le refoulement des pygmées de la forêt qui était leur terroir. Ils fuient parce qu'ils sont traités de complices par toutes les parties en conflit. Ils commencent un nouveau mode de vie auquel ils n'étaient pas habitués.

Sur le plan social, il y a eu augmentation du chômage dans la population et ceci entraîne l'inaccessibilité de tous aux soins de santé. Les pygmées qui viennent fraîchement de la forêt, sans niveau d'études ni quoi que ce soit ne peuvent accéder à un emploi si ce n'est que la manutention de faits et marchandises qui leur cause encore des maladies comme des infections respiratoires, des fractures, de chocs traumatiques.

* 1 IPS, Rapport annuel d'activités, exercice 2004

* 2 MINIPLAN, DSRP, 2005

* 3 ISG-Goma, Janvier 2002

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net