WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion des lamantins des lacs de Lere : entre conservation des ressources naturelles et survie de la population.


par HONORE BEAKGOUBE
CREFELD, Université de Sarh-Tchad - Master 2 en Environnement et Developpement Communautaire  2011
  

précédent sommaire suivant

ANNEXEII

CONTE AFRICAIN SUR L'ORIGINE HUMAINE DU LAMANTIN RECUEILLI PAR DR PINCONS.

Paru sous la rubrique << Notes Africaines >> du bulletin d'information et de correspondances de l'Institut Français d'Afrique Noire (IFAN), janvier1944.

« Cet animal était à l'origine une créature, c'était une femme peule. Cette dernière avait préparé un bon repas pour son mari. Après avoir fini la cuisine, elle goûta aux aliments qu'elle trouva parfaitement préparés. Juste à ce moment où son mari arriva et trouva son plat prêt mais il dit : « je m'en vais chercher mes amis pour que nous mangions ensemble ». Pendant l'absence du mari, la gourmande qui avait déjà goûté à la nourriture se laisse entraîner à en goûter de nouveau si bien qu'elle « bouffe » tout le plat ! « Ayé kouanbe doun » « elle a le plat tout mangé » (le sens appuyé). Le mari revient avec ses amis. La femme dit : « je vais vous chercher de l'eau avant que vous ne commencez à manger ». Sans dévoiler ses secrets, elle prit son éventail et se dirige vers le fleuve. Arrivée au bord, elle adressa ses prières au tout Puissant pour disparaître dans l'eau et vivre comme un animal aquatique de façon à cacher la faute qu'elle avait commise et la honte qu'elle en ait. Elle mit l'éventail sur ses fesses et se jeta à l'eau. Le bon Dieu, exauça ses prières et la fit lamantin, transformant l'éventail en gouvernail rond sur son derrière. Le mari et ses camarades attendaient fort longtemps et ne voyant pas la femme revenir, partirent à sa recherche au bord de l'eau, mais ils ne trouvèrent que la trace de la femme. Ils pensèrent alors qu'elle avait été emportée par l'eau. De retour à la maison, ils trouvèrent le plat vide et, alors ils comprirent que la femme s'était faite disparaître à cause de sa gourmandise. Pour éviter la honte et les reproches, elle avait préférée disparaître dans l'eau»

ANNEXE III

TABLAEU N°9 :Obstacles et difficultés des zones de mis en défens.

Origines sociales des enquêtes

Facteurs défavorisant

Pêcheurs

Agriculteurs

Eleveurs

Commerçants

Margeuses

Autres

Total

VA/VR

Manque de volonté et soutien politique

03

01

01

01

01

01

08

6 ,70

Participation du publique et implication des parties prenantes limitées

01

02

01

01

-

02

07

5,90

Absence d'intégration des questions relatives à la diversité dans d'autres secteurs

01

-

01

01

-

03

06

5,00

Absence de mesures préventives et proactives

02

01

01

01

01

01

07

5,90

Capacité d'action insuffisante en raison de la faiblesse institutionnelle

01

02

01

-

-

01

05

4,20

Absence de transfert de technologie et d'expertise

01

-

-

-

-

01

02

1,60

Perte de connaissance traditionnelle et d'information accessible

01

01

01

-

-

-

03

2,50

Absence d'éducation et de sensibilisation du publique à tous niveaux

03

01

01

01

01

01

08

6,70

Manque des ressources financières, humaines et techniques

02

01

01

-

-

02

06

5,00

Absence de coopération horizontale entre les parties prenantes

01

01

 

-

01

01

04

3,30

Manque de synergie aux niveaux national et international

01

-

01

-

-

01

03

2,50

Absence des partenariats effectifs

-

-

-

-

-

02

02

1,60

Manque d'engagement de la communauté scientifique

01

01

01

-

-

03

06

5,00

Absence de politique et des lois appropriées.

01

-

-

-

-

01

02

1,60

Pauvreté

04

02

01

01

01

01

10

8,40

Pression démographique

03

02

01

01

01

02

10

8,40

Habitude de consommation et de production non viable

01

01

-

 
 

01

03

2,50

Manque de capacité des communautés locales

02

01

01

01

-

01

06

5,00

Manque de connaissance et expérience des approches de gestion par écosystèmes

01

01

01

01

01

01

06

5,00

Faible capacité d'application effective

-

 
 
 
 
 
 

0,80

Catastrophes naturelles et changements environnementaux

02

 
 
 
 
 
 

5,00

Absence de partage des avantages

02

 
 
 
 
 
 

5,90

Total

34

 
 
 
 
 
 

100%

%

28,81%

16,94%

13,55%

8,47%

7,99%

25,42%

100%

précédent sommaire suivant