WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gestion électronique des documents cadastraux de Côte d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par IRIE FRED HYPPOLITE IRIE BI
Institut National Félix Houphouet Boigny - Ingénieur des Techniques des TP option Sciences Géographiques 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III- Mise en place de GEDCADCI

La procédure de déploiement des applications informatiques à la DGI suit une procédure.

· La première étape est la validation du projet par la direction émettrice (demandeur). Elle a été faite le 11 juin 2010 au cours de la réunion de direction du Cadastre après présentation de ce projet.

· La seconde est la validation par le comité Technique de la DOMI. Elle a été faite le 04 février 2011 suite à la présentation dudit logiciel.

· La troisième est la prise en charge du logiciel par l'équipe technique de la DOMI. A cet effet un courrier25(*) a été adressé au Directeur du Cadastre par le Directeur de la DOMI le 08 juillet 20011.

· La quatrième étape est le déploiement du logiciel est prévu du 16 au 26 Août 2011

· La dernière phase est la formation des agents et est prévu du 29 au 31 Août 2011.

IV-Les Limites actuelles du logiciel GEDCACI

Comme tout produit, GEDCACI aura besoin de se parfaire, d'évoluer. Aussi comporte-elle en son sein beaucoup de limites qu'il est bon de savoir :

IV-1 Au niveau des traitements des dossiers techniques

La direction de la conservation foncière et des hypothèques enregistre les dossiers avant de les transférer au Cadastre. Si une plate-forme de collaboration naît entre les services informatiques du Cadastre et celle de la conservation foncière, le module d'enregistrement pourrait être amélioré en n'enregistrant que les numéros de DM, IM, DF reçus par le service d'autant que les autres informations sont déjà renseignées depuis la base de la Conservation Foncière.

IV-2 Au niveau des sauvegardes

En vue de répondre à la préoccupation des utilisateurs qui est de savoir que faire en cas de coupure d'électricité à la Tour ou en cas de panne du serveur. Il nous serait intéressant de dire que l'application se redirigera vers le serveur de secours. Mais n'ayant pas encore toutes les connaissances utiles pour faire les mises à jour du serveur principal au serveur de secours et vice-versa sans altérer l'information, nous suggérons que l'administrateur de la base puisse les faires manuellement tous les soirs à la descente en attendant que nous ayons une formation adéquate pour la prise en main.

Nous pensons que ces limites qui n'influent pas gravement sur le fonctionnement correct du logiciel pourront faire l'objet d'autres réflexions par des étudiants ou des spécialistes.

Aussi toutes suggestions et critiques seront-elles les bienvenues.

TROISIEME PARTIE : COUT DE MISE EN OEUVRE DE GEDCADCI

COUT DE MISE EN OEUVRE DE GEDCADCI

* 25 Courrier N°00196/MEF/DGI/DOMI/SDDA-nj du 08 Juillet 2011

précédent sommaire suivant