WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Du mode de traitement des ordures ménagères dans la cité d'Uvira, cas des fractions biodégradables et non biodégradables


par Christine AMINA KABIRABA
Institut Supérieur de Développement Durable - Licence 2012
  

précédent sommaire suivant

2.2.4. TYPE D'ETUDE

Notre étude est transversale car notre période s'étend sur l'an Août 2013 et descriptive car elle nous permet de faire une marche ayant pour but d'observer la situation réelle des ménages dans la cité d'Uvira.

2.2.5. POPULATION D'ETUDE

Notre étude porte sur la population de la cité d'Uvira qui se lève à 209.344 d'habitant.

2.2.6. ECHANTILLONNAGE ET CRITERES D'INCLUSION

2.2.6.1. Choix de l'échantillonnage

L'échantillon a été sur l'univers d'étude à savoir les ménages de la cité d'Uvira et les autorités des institutions.

En tenant compte d'un choix représentatif, nous avons dû estimer 26168 ménages en partant de la population totale qui se lève à 209344 divisée par 8qui est la taille moyenne d'un ménage en RD Congo selon l'OMS

2.2.6.2. Détermination de la taille d'échantillonnage

Pour déterminer la taille de l'échantillonnage, nous sommes partie de la formule de COCHRANG G, cite par Alain Bouchard selon laquelle pour un univers d'étude dont la taille est supérieure a 100000 habitant l'échantillon peut être de 96individus avec une marge d'erreur de 10

Notre population étant de 209344 habitants, alors si nous faisons :

= 26168 ménages

A travers la formule nc= avec nc= reconnus pour un univers des populations dépassant les 100000 personnes,

N= population totale,

n= taille de la population infinie correspondant à 96 individus,

nc= la taille d'échantillon corrigée

Ainsi donc pour notre population, nous aurons :

nc= = #177; 96 ménages,

A ces 96 ménages représentés, nous avons pris en addition 4 représentants des associations et institutions oeuvrant dans les domaines de la santé parmi lesquels nous avons un représentant de la zone de santé d'Uvira et 3 représentants des associations ACODI. Au total, notre échantillon est de 100 personnes pour raison de commodité de calcul

2.3. Les Variables d'étude

a. les variables dépendantes

Pour ce travail, nous avons considéré les variables suivantes :

- La taille des ménages : ceci a une justification dans le sens qu'elle est la base de la consommation des déchets, et donc la production des déchets et un résultant du nombre des personnes qui composent les ménages de notre milieu d'étude,

- Le sexe : la consommation ou la production des déchets sont des facteurs qui peuvent d'une façon ou d'une autre être liés au sexe des personnes si et seulement la femme ne peut ne pas produire beaucoup des déchets que l'homme car celle-ci est la première gestionnaire des ménages,

- La profession : la production des déchets est justifiée par le fait que vous pratiquez telle ou telle autre profession

- la qualité des déchets : ceci dépendront de la diversité d'activité des populations, selon qu'il s'agit par exemple des agriculteurs qui doivent produite des déchets bio dégradables ou des autres opérateurs comme les commerçants qui peuvent produire les bio et les non bio dégradables, ...

- les pratiques courantes de gestion des déchets : ceci sont d'une importance capitale car nous ne saurions pas réaliser cette étude sans savoir comment ces populations parviennent à gérer les déchets (les déchets bio dégradables et les non bio dégradables) et quelles sont les grandes difficultés auxquelles elles se heurtent,

- évaluation des modes de traitement : ceci est la conséquence de la bonne gestion, il nous a fallu donc penser à cette évaluation pour découvre les points forts et les points faibles des populations de la cité d'Uvira et les grands problèmes qui bloquent la bonne gestion des déchets (les causes administratives et techniques...)

précédent sommaire suivant