WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Du mode de traitement des ordures ménagères dans la cité d'Uvira, cas des fractions biodégradables et non biodégradables


par Christine AMINA KABIRABA
Institut Supérieur de Développement Durable - Licence 2012
  

précédent sommaire suivant

3.4. VERIFICATION DES HYPOTHESES

L'objectif de notre descente sur terrain étant de vérifier nos hypothèses retenues, et à travers lesquelles nous chercherons à atteindre les objectifs assignés à ce travail. Cela étant, nous allons confronter nos hypothèses aux résultats de l'enquête

3.4.1. Vérification de la 1ère hypothèse :

 «  Les populations de la cité d'Uvira n'auraient jusque là pas des bons modes de gestion des ordures ménagères car certains les jettent dans les grandes rues de la cité, d'autres encore les jettent sans les trier ni les recycler, et d'autres enfin les jettent dans lac ou dans les rivières ».

Nos résultats issus des enquêtes réalisées dans cette cité nous ont révélé que cette hypothèse est confirmée (figures, 6, 7), celle-ci est confirmé au-delà de 60% et que les populations produisent assez des déchets (figure 5) et qu'elles ne parviennent pas jusque là à bien les gérer, elles les jettent dans les rues, dans les caniveaux, sans les trier,

3.4.2. Vérification de la 2ème hypothèse

«  Les modes adaptés pour le traitement des ordures ménagère sont le recyclage, la réutilisation domestique, l'enfouissement et le compostage dans les activités agropastorales et l'incinération, ... »

Il ressort de nos résultats que cette deuxième hypothèse est confirmé, en ce sens que tous les enquêtés ont été d'accord que le traitement et la bonne gestion des ordures (déchets) sont très importants (figure 8, 9, 10, 11, 18) bien plus que les représentants des autres institutions oeuvrant dans le domaine de la gestion des déchets ont aussi reconnu que les modes de gestion et de traitement des déchets sont : le recyclage, la réutilisation domestique, l'incinération, la valorisation dans le domaine agricole (engrais organiques).

3.4. 3. Vérification de la 3ème hypothèse : les stratégies recommandées :

« L'initiation à une bonne éducation en matière des règles d'hygiène et de santé publique, installation des stations de traitement des ordures ménagères »,

Au regard des pratiques courantes des populations sur la gestion des déchets (figure 6, 12) de la méconnaissance des bons modes de gestion des déchets (figure 7) et de la méconnaissance de pouvoir distinguer les déchets bio dégradables des autres déchets (figure 8) ; l'hypothèse basée sur l'initiation à une bonne éducation en matière des règles d'hygiène et de santé publique serait confirmée, vu son importance (figure 18), tout ajustant les propositions des acteurs intervenant dans le domaine de gestion des déchets (figue 20), de loin il s'est remarqué une insuffisance de mise en pratique des acquis en matière de gestion des déchets (figure 16)

Pour ce qui est de l'installation de poste de traitement des ordures et/ou déchets est un atout (figure 19), au vu du manque d'endroit où jeter les déchets (figure 19) de l'importance des déchets (figure 9), des meilleures conditions pour les gérer (figure 18) ;

Ces stratégies seraient donc une pierre de plus pour améliorer les conditions sanitaires des populations de la cité d'Uvira. Ceci dit, cette quatrième hypothèse est confirmée.

précédent sommaire suivant