WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Définition d'un outil cartographique d'aide à  la décision dans le domaine de la méthanisation

( Télécharger le fichier original )
par Johan Poquet
Université Rennes 2 Haute Bretagne - Master 2 Aménagement du Territoire - Gestion de l'Environnement 2013
  

précédent sommaire suivant

2.2.5 Le modèle suédois/suisse avec la production de biométhane

Le marché du biométhane se concentre actuellement principalement sur l'Allemagne et la Suède, avec chacune 58 installations. Les deux pays représentent à eux deux 78% de la production de biométhane en Europe (ENEA* Consulting, 2012 [37]). Malgré une superficie et une population plus réduites, la Suisse et les Pays Bas comptent néanmoins respectivement 17 et 13 installations productrices de biométhane.

Ces pays ont fait le choix de développer une filière industrielle regroupant production, épuration et valorisation du biogaz, et profitent actuellement d'un marché en pleine expansion en Europe. Ceci est essentiellement dû aux politiques incitatives mises en place depuis une vingtaine d'années par les différents gouvernements, la Suède et la Suisse ayant particulièrement soutenu la filière biométhane carburant.

En effet, en Suède, où le gouvernement vise 50% d'énergie renouvelable dans la consommation d'énergie finale d'ici 2020, la majorité du biométhane produit est ensuite utilisé en tant que biocarburant : sur les 58 unités productrices, 45 ont opté pour ce type de valorisation. Le Gaz Naturel Véhicule (GNV*) est ainsi largement utilisé dans le cadre du transport.

Les mesures suivantes ont ainsi été instaurées pour favoriser le développement de la filière biométhane carburant :

- « Le « Pumping Act » adopté en 2006 oblige toute station vendant plus de 1 000 Nm3 de carburants conventionnels (essence et diesel) par an à proposer au moins un carburant vert ;

- Le biométhane carburant, comme tout carburant vert est exempt de taxe (taxe sur les produits pétroliers et taxe carbone), ainsi il est vendu à un prix inférieur de 15 à 30% par rapport à l'essence ;

- Les compagnies utilisant des véhicules gaz bénéficient d'avantages fiscaux. Les particuliers bénéficient également d'incitations financières pour l'achat d'un véhicule gaz. » (ENEA Consulting, 2012 [37])

Carte 3 - Nombre d'installations de biométhane en fonctionnement au 1er janvier 2012
(IEA Biogas 2012 ; ENEA Consulting 2012 [37])

29 | P age

POQUET Johan Société Armorgreen

M2 Géographie - Aménagement du Territoire - ETA - 2013 Université Rennes II

2.3 Échelle nationale

La France connait depuis quelques années un développement important de la production de biogaz par voie de méthanisation, notamment depuis 2010-2011 (graphique 4). Le soutien de l'État français est déterminant pour le développement de cette filière, celui-ci a donc joué un rôle majeur à travers la mise en place des différents tarifs de rachat de l'électricité au cours des années 2000.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy