WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Effets des représentations sociales des lycéens asthmatiques et non asthmatiques congolais sur l'inaptitude et la pratique de l'E.P.S..

( Télécharger le fichier original )
par Garlond Fiston ENGANDZA NDINGA
MARIEN NGOUABI - Licence 2016
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

_SOMMAIRE

DEDICACE.............................................................................................II

REMERCIEMENTS.........................................................................................III

INTRODUCTION........................................................................................2

CHAPITRE I : REVUE DE LA LITTERATURE : .................................................6

CHAPITRE II : MATERIEL ET METHODES :.................................................29

CHAPITRE III : RESULTATS......................................................................36

CHAPITRE IV : DISCUSSION :...................................................................52

CONCLUSION:...................................................................................................58

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES .........................................................60

DEDICACE

Cette oeuvre est dédiée à :

§ Mon père MOUENE ENGANDZA

§ Ma mère NDZANDONGA véronique.

Je vous serai toujours reconnaissant des peines endurées et des sacrifices que vous avez consentis sans relâche à ma vie ; 

§ Mes frères et soeurs

REMERCIEMENTS

Nous présentons nos sincères remerciements de gratitudes et de reconnaissance à l'égard du docteur ITOUA OKEMBA jean maitre-assistantàl'Université MARIEN NGOUABI, qui a eu l'amabilité de prendre la direction de ce travailtout en nous accordant une grande disponibilité, malgré ses multiples charges t travaux. Il nous a guide avec bienveillance et dévouement.

Mes remerciements vont également àl'endroit des personnes ci-dessous.

§ Le directeur de l'ISEPS, le professeurFrançois MBEMBA

§ LeDirecteur Adjoint le docteur jean ITOUA OKEMBA

§ Le chef de départementd'EPS le docteur David MABASSA

§ .A tous mes professeurs de l'ISEPS.

A Monsieur Gabin BALOU FERNANDES, operateur de saisie. Mes oncles

§ NDINGA Emmanuel

§ IBATTAT pascal

§ NGASSAKI Athanase

§ PENGUE Ludvine

§  MOUENE ENGANDZA Renel

§ EKANDZI André

§ ALANGA JOB

§ OMBOULA Chidrelle

§ ONTSIRA Bienvenue Aurore, trouvent ma reconnaissance pour leur soutien indescriptible.

EFFETS DES REPRESENTATIONS SOCIALES DES LYÇEENS ASTHMATIQUES ET NON ASTHMATIQUES CONGOLAISSUR L'INAPTITUDE ET LA PRATIQUE DE L'EPS

INTRODUCTION

L'éducation physique et sportive (EPS) est une discipline obligatoire à l'école (Therme, 1995 ; Loi scolaire congolaise ; circulaire N° 154/MRJS/CIC du 16 juin 1998). Elle figure dans les programmes scolaires de la maternelle à l'université. Elle doit donc s'adresser à tous les enfants scolarisés, car elle participe à leur formation globale. L'éducation nationale a un devoir d'accueil de tous.

La conception actuelle de l'EPS, clairement définie dans les textes officiels et certaines revues spécialisées, les plus récentes, demande aux enseignants d'EPS de pourvoir des aménagements de leurs enseignements et des évaluations pour qu'ils s'adaptent à tous les élèves (inaptes totaux ou partiels, handicapés physiques). Dans ce contexte, l'enseignant d'EPS, par sa formation initiale et son rôle au sein de la communauté éducative de chaque établissement scolaire, doit disposer de réelles possibilités pour les aider, afin de réussir leur insertion sociale (BO 5 du 14 avril 1994).

Par ailleurs, l'EPS n'a pas à prendre en charge tous les vices de l'évolution de nos sociétés. Elle n'a pas à pallier les insuffisances de l'éducation hygiénique ou les mauvaises habitudes alimentaires. La discipline tire sa pertinence d'un ensemble de pratiques sociales, les loisirs physiques et sportifs, et c'est à ce niveau avant tout que son action dans le domaine de la santé doit être définie(Délignières, 2004).

Aussi, conscient de l'ampleur du « phénomène d'exclusion » des élèves asthmatiques supposés « inaptes » au cours d'EPS au Congo, il nous paraît important, voire essentiel, de chercher l'origine de ce phénomène à travers des pistes susceptibles de faire participer autant que possible, ces élèves au cours d'EPS. Cependant, comme certaines Activités Physiques et Sportives (APS) apparaissent parfois moins pénalisantes pour les élèves asthmatiques, il faut s'interroger sur les normes d'excellence en EPS, sur le processus de sélection et de transmission des savoirs dans cette discipline.

Une analyse du contenu et de la structure des représentations que les élèves ont de l'inaptitude en rapport avec la pratique de l'EPS, peut-elle nous permettre d'inférer les obstacles à cette même pratique et nous guider dans une démarche d'enseignement/apprentissage appropriée à cette discipline ?

L'examen de ce constat passe inéluctablement par celui d'autres interrogations, entre autres :

- quel est, dans le processus d'enseignement/apprentissage, le rôle que jouent les représentations dans l'anticipation des obstacles à l'apprentissage chez les élèves asthmatiques ?

- le refus des élèves asthmatiques de pratiquer certaines Activités Physiques et Sportive (APS) ou toutes les APS est-il attribuable aux représentions qu'ils ont de l'EPS ?

- est-il possible d'établir une relation entre l'attitude négative d'un élève asthmatique vis-à-vis de la pratique de l'EPS et certaines variables liées à sa nature et à son environnement ? Quel est le sens de cette relation ?

- quelles sont les causes qui permettent de développer ou de renforcer chez un élève vivant avec le handicap une attitude négative de la pratique de l'EPS ? Quellessont les pesanteurs les plus récurrentes en milieu scolaire ?

- quelle stratégie mettre en place pour amener les élèves vivant avec handicap à pratiquer une activité physique adaptée à leur état de mal ?

Ces interrogations pourraient constituer la préoccupation principale de cette étude, dont la substance est déterminée par les hypothèses, objectifs et intérêts suivants.

Hypothèse de recherche

En référence aux travaux de Moscovici (1976), nous postulons que les représentations sont des savoirs pratiques de sens communs ; ils doivent permettre aux élèves d'acquérir des connaissances et de les intégrer dans un cadre assimilable et compréhensible, ce en cohérence avec leur fonctionnement cognitif et les valeurs auxquelles ils se référent. Pour tenter de répondre à la préoccupation essentielle induite par les questions posées, notre étude s'appuie essentiellement sur l'hypothèse suivante :

« Le contenu et la structure de la représentation de l'inaptitude reliée à la pratique de l'éducation physique et sportive, mettraient en évidence certains obstacles à cette même pratique ; de ce fait, ils aideraient, à trouver des pistes de solutions pour une prise en charge plus efficace des élèves normaux aussi bien que ceux vivant avec un handicap par des situations d'enseignement/apprentissage plus adaptées ».

sommaire suivant