WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les bals de lycée dans l'Utah: Etude anthropologique d'un rite de liminalité : famille, adolescence et sexualité


par Christelle Lardeux
Université Aix-Marseille - Master 1 : anthropologie sociale et culturelle parcours 1 2018
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Université d'Aix-Marseille

Faculté des arts, des lettres, des langues et des sciences humaines Domaine : sciences humaines et sociales

1

Les bals de lycée dans l'Utah

Etude anthropologique d'un rite de liminalité : famille,
adolescence et sexualité

(Début du XXIème siècle)

Mémoire de master 1

Christelle Lardeux

Sous la direction de Valérie Feschet

Département Anthropologie sociale et culturelle

2018-2019

2

Remerciements

Je remercie vivement Valérie Feschet pour m'avoir accompagnée durant ce parcours de master particulier. Ses conseils ont été précieux et son regard une grande chance pour moi.

Un grand merci à mes lecteurs : Carine, Bérangère et Alexandra.

A mon époux : Serge qui m'a encouragée à faire ce master et fut mon premier lecteur

A mes trois enfants : Bruyère, Simon et Maïa. Et particulièrement Bruyère, mon adolescente jamais en rupture avec ses parents, ma lumière sur le monde de l'adolescence, mon enquêtrice qui a récupéré toutes les informations que je lui demandais.

Une reconnaissance infinie pour tout ce que l'Utah nous a apporté. L'expérience fut profonde et bouleversante. Elle aura touché toutes les dimensions de nos êtres : notre côté humain, psychologique, affectif, sociologique. Elle aura été une expérience professionnelle et personnelle au-delà ce que j'aurais pu envisager. J'y ai appris l'humilité, la bienveillance, la diversité, la tolérance, la motivation positive, l'action dans le présent.

Je suis profondément reconnaissante à l'Université d'avoir accepté que je fasse ce master d'anthropologie. Ce fut un régal personnel et intellectuel de renouer avec cette discipline. J'ai été étonnée de retrouver en moi et de pouvoir remobiliser tant d'éléments de ma formation initiale qui a eu lieu il y a si longtemps.

3

Sommaire

SOMMAIRE 3

INTRODUCTION : ETHNOGRAPHIE ET EXPÉRIENCE DE VIE AMÉRICAINE 5

PARTIE I - APPROCHE THÉORIQUE ET MÉTHODOLOGIQUE 9

I. MÉTHODOLOGIE : CONSTRUCTION D'UN OBJET EMPIRIQUE 9

A Le terrain 9

B Mon immersion 12

II. PRÉSENTATION DU MÉMOIRE 13

III. UNE APPROCHE PLURIDISCIPLINAIRE 14

A Regard sur les Rallyes français 14

B Regard ethnologique sur les Fest-Noz 15

C La liminalité 16

D L'adolescence et la sexualité 18

PARTIE II - ETUDE DE CAS : L'INDIVIDU DANS LA SOCIÉTÉ UTAHNE 20

I. LES FAMILLES EN UTAH, MORMONES ET NON-MORMONES 21

A La structure familiale 22

B Le scoutisme 22

II. L'ADOLESCENCE À BOUNTIFUL, UTAH, UNE APPROCHE ETHNOLOGIQUE 24

A Le temps des responsabilités engagées 25

B L'âge des sorties 26

C L'alcool et la drogue 27

D L'adolescent parmi ses pairs 28

E La différence entre les sexes 29

III. LA SEXUALITÉ 30

A La question de l'homosexualité et de la bi-sexualité 31

B Quelques règles au lycée 32

PARTIE III - LES BALS AU LYCÉE EN UTAH 33

I. L'ORGANISATION PAR LE LYCÉE 33

II. LES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DU RITE 34

A Le choix de « la Date » 35

B Les groupes 36

C Les vêtements et accessoires 37

D Les lieux 40

E Le rôle des parents 40

III. LE DÉROULEMENT 41

A Les préliminaires 41

B Le jour J 43

C L'après bal 45

4

PARTIE IV - ANALYSES COMPLEMENTAIRES 45

A Eclairage d'après la théorie d'Emmanuel Todd 47

B Le rite comme éducation à la perte de l'objet pour assurer la stabilité du couple 49

C La notion de créativité rituelle 49

CONCLUSION 51

BIBLIOGRAPHIE 54

ANNEXES I : DONNEES STATISTIQUES : 57

ANNEXES II : TEXTES DE REFERENCE MORMON 60

ANNEXES III : TEXTES DE REFERENCE MORMON 61

ANNEXES IV : TEXTES DE REFERENCE MORMON 62

ANNEXES V : LES MODELES PARENTAUX 63

ANNEXES VI : LES MODES DE SANCTIONS PARENTALES 64

5

Introduction : Ethnographie et expérience de vie américaine

En 2016, je participe à un programme proposé par l'éducation nationale. Je pars vivre deux années dans l'Utah, à Woods Cross pour exercer mon métier d'enseignante dans une classe d'immersion du programme UDLI : Utah Dual Language Immersion1. Woods Cross tout comme North Salt Lake où nous vivrons durant notre séjour sont des villes nouvelles. Elles se situent à 10 km de Salt Lake City, la capitale de l'Utah et à 4 km de Bountiful, le lieu d'étude proprement dit.

J'emmène mes trois enfants : Bruyère, 15 ans, Simon, 12 ans et Maïa, 9 ans. Bruyère ira au lycée High School de Bountiful, tandis que Simon et Maïa seront dans mon école à Woods Cross. Notre vie s'organise très rapidement. La bienveillance et la solidarité des gens qui nous entourent nous aident à nous intégrer.

En février, Bruyère décide de participer à un bal de lycée. Elle est française et la communication avec les locaux est encore compliquée. Pour ce bal, ce sont les filles qui invitent. Bruyère s'informe et ses premières amies lui trouvent un garçon qu'elle peut inviter. A partir de là je découvre toute une organisation qui se répétera à chaque bal. A chaque fois, le même rituel, les mêmes procédures mais à chaque fois avec sa touche de créativité, d'expressions. J'observe chaque bal s'organiser, je regarde cela d'un oeil ethnologique et analytique. Je souhaite faire de cette expérience mon sujet de master. L'organisation sociétale se prête à une étude anthropologique. A la fois très moderne, elle revendique des valeurs et des préceptes d'anciens textes religieux. La vie quotidienne est scandée par la modernité et le traditionnel. Elle balance entre initiative et adaptabilité, mouvement et tradition, conservatisme et inertie. A travers la famille est perpétué un système organisationnel conservateur se réalisant dans une société contemporaine et ouverte. Il peut y avoir confrontation entre les valeurs mais c'est toujours le religieux et le familial qui l'emportent. Les bals s'inscrivent dans cette continuité.

Afin de recueillir des données, j'accepte que les missionnaires viennent toutes les semaines chez moi pour nous faire des leçons d'anglais qui se finissent le plus souvent par un prosélytisme religieux. Dans la vie quotidienne, « l'ambiance » mormone se retrouve même chez les non-Mormons. Mes enfants et moi découvrons alors une société organisée selon des préceptes de réussites individuelles qui doivent impérativement rejoindre le groupe et le collectif. C'est une obligation, si l'on peut dire, de service et d'aide à autrui. Il ne s'agit pas de forme d'assistanat mais de soutien, l'individu aidé doit savoir se débrouiller par la suite.

1 Les mots anglais sont en italique.

Salt Lake City, Capitale de l'Utah

Notre immeuble à North Salt Lake.

North Salt Lake et Woods Cross sont des villes en pleine expansion. Des nouveaux quartiers résidentiels ne cessent d'émerger, avec des commodités valorisant le bien-être individuel et familial au service du quartier.2

6

2 Woods Cross : recensement : 1990 : 5383 habitants ; 2010 : 9761 habitants North Salt Lake : recensement : 1990 : 6474 habitants ; 2010 : 16322 habitants Source : http://www.city-data.com/city/

7

Légende : Bountiful, North Salt Lake/Woods Cross3

La ville de Bountiful et ses environs sont marqués par la religion mormone qui est omniprésente et bien plus représentative qu'à Salt Lake city. Chaque quartier est muni d'une église mormone. L'espace est sectorisé : deux immeubles mitoyens peuvent appartenir à deux Églises mormones différentes. Nous sommes dans un environnement très familial : les familles sont nombreuses et l'on compte entre 2 et 4 enfants en moyenne. Les jeunes se marient relativement tôt, entre 19 et 22 ans (annexe I : 58.8% sont mariés à partir de 15 ans)4 (TRIGEAUD, 2013,299). La

3 http://www.city-data.com/city/Bountiful-Utah.html

4 « pour le garçon, le mariage n'est pas envisageable avant la mission. Pour les filles, au contraire, un mariage précoce semble usuel : lors d'un cours de premier cycle à la BYU, lorsqu'un professeur demanda aux étudiantes mariées présentes de lever la main, les trois-quarts de l'assistance se déclarèrent et leur âge moyen ne dépassait pas 19-20 ans. »

8

plupart du temps dès leur mission de 18 mois accomplie. L'enfant et la famille sont au coeur des préoccupations. Dans les représentations mormones, la réussite sociale n'est pas seulement professionnelle, elle est familiale. L'individu est valorisé dans sa concrétisation d'une union et de la procréation. L'éducation est importante. Les familles savent que l'adolescence est une période charnière et dangereuse. C'est justement sur cet aspect que j'ai souhaité porter mon attention.

The Bountiful High School est un lycée de secteur public qui appartient à Davis School district, localisé à Farmington. Il compte plus de 1550 élèves répartis entre le 10ème et 12ème grade ce qui correspond de la seconde à la terminale dans le système français. Malgré les effectifs importants, quand on se rend au lycée, notre première impression n'est pas l'immensité de la structure car l'espace extérieur est très aéré. C'est plutôt un lycée à dimension humaine qui émane du lieu.

Le symbole du lycée est les Braves : le nom de l'équipe de football américain du lycée.

Sur la colline surplombant Bountiful, nous pouvons apercevoir un B pour Braves s'élever. Plus loin une lettre différente qui représente l'équipe concurrente principale.5 Comme nombre de lycées : le sport et les équipes sportives sont très représentés : le football américain, le volley-ball et le basket (très adulé dans l'Utah avec les Jazz, leur équipe professionnelle). La musique aussi avec l'orchestre philharmonique et la chorale du lycée qui donnent lieu à quatre concerts par an et deux performances.

Le lycée de Bountiful organise six bals par an. Ce n'est pas le cas partout aux USA. Ces bals sont organisés ainsi : trois bals où ce sont les filles qui invitent, trois bals où ce sont les garçons. Les bals les plus importants sont ceux de la rentrée, de Noël et de fin d'année.

Le sujet des bals dans l'Utah est ambitieux car il se situe au croisement de plusieurs champs d'études (le religieux et le non-religieux, la famille, l'adolescence, et le rapport à la sexualité). Il est certain, comme l'explique Pascal Lardellier dans « Théorie du lien rituel »6 que le rite de passage n'a plus « bonne presse » scientifique mais je chercherai malgré tout à montrer en quoi ces bals peuvent être appréhendés comme des rites de passage et des lieux particulièrement opérant du contrôle social sur les adolescents.

Ces rencontres festives organisées, et institutionnalisées agissent comme des barrières dans

lesquelles l'adulte en devenir peut exercer (ou pas) son libre-arbitre. Comment se met en place ce contrôle social sur les relations matrimoniales en devenir ? Quel est le contexte culturel et créatif dans lequel s'insèrent ces moments partagés tout au long de l'année scolaire ? Quels sont les « tabous » respectés ou transgressés ? En quoi consistent la participation et l'investissement des parents dans cette activité ? Qu'est-ce que les parents cherchent à mettre en oeuvre en aidant les

5 https://www.facebook.com/BountifulHigh

https://high-schools.com/directory/ut/cities/bountiful/bountiful-high-school/490021000105/ 6Lardellier Pascal, Théorie du lien rituel, éd. L'Harmattan communication, 2003

enfants à se préparer pour le bal ? Le groupe passe par des activités ludiques pour transmettre des valeurs et des attentes communautaires.

sommaire suivant