WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Communication et mobilisation sociale pour un changement de comprtement en eau, assainissement et hygiène

( Télécharger le fichier original )
par Saholinirina Joelle RAKOTOVOLOLONA
Université d'Antananarivo - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION GENERALE

L'eau, l'assainissement et l'hygiène sont essentiels à la santé, au bien être et à la dignité de toute personne humaine. Ces trois éléments conjugués forment le socle sur lesquels se construisent les autres aspects du développement. Ils constituent par conséquent une clé de la réduction de la pauvreté.

Aujourd'hui reconnus comme droits de l'homme1(*), l'eau potable et l'assainissement font partie des besoins vitaux de tout être humain. Pourtant dans le monde, un milliard cent millions de personnes n'ont toujours pas accès à l'eau potable et plus de 2.4 milliards ne disposent pas d'un système d'assainissement approprié2(*). A Madagascar, les plus importants facteurs de mortalité des enfants de moins de 5 ans sont les maladies diarrhéiques3(*) lesquelles, selon l'UNICEF tuent un enfant toutes les 30 secondes et selon le MAP, provoquent la perte de 3,5 millions de journées d'écoles par an et de 5 millions de journées de travail par an. Ce qui représente un coût social et économique non négligeable dans le développement du pays.

Face à cette situation, différentes dispositions ont été prises au niveau mondial et une initiative dénommée Diorano-WASH a été introduite à Madagascar par la concertation des conseils de l`eau douce, tenue à Bonn en Allemagne en 2002. Aussi Diorano-WASH est un programme lancé dans le but d'assurer à chaque homme, femme et enfant malgache l'accès à l'eau potable, à un système d'assainissement adéquat et une connaissance des bonnes pratiques d'hygiène. Et ceci à travers la déconcentration des structures de Diorano-WASH jusqu'au niveau des communes et des différentes structures de proximité (école, fokontany, CSB ...) conformément aux objectifs du MAP4(*) pour atteindre les OMD5(*).

Actuellement, dans le cadre de la mise en oeuvre de l`approche CSB ami de WASH, laquelle a été adoptée récemment par le MINSANPFPS le 17 juillet 2007 à l`hôtel Astauria, nous avons la conviction de contribuer au développement de cette approche pour appuyer le développement du secteur EAH à Madagascar. Le secteur EAH suscite beaucoup d'efforts dans la perspective d'un avenir meilleur et durable pour Madagascar et pour les autres pays en développement. Aussi nous avons choisi d'effectuer notre recherche dans ce domaine. Et comme le préconise l'initiative Diorano- WASH « l'eau, l'assainissement et l'hygiène pour tous », la participation de tout un chacun compte pour développer le secteur EAH à Madagascar. L`approche CSB ami de Diorano-WASH apparaît comme un des facteurs primordiaux de développement car une population en bonne santé est plus productive et plus apte à prendre en charge son propre développement.

La mise en oeuvre des CSBAW suit des étapes ou plus précisément, elle se fait en deux phases. Il y a une phase d'expérimentation menée sur 4 régions (à savoir : la région Haute Matsiatra, région Amoron'i Mania, région Analamanga et région Atsinanana) puis une phase de généralisation à l'ensemble du pays après évaluation. Le CSB II d'Ambalavao est l'un des premiers CSB désigné à devenir ami de WASH dans cette phase pilote d'expérimentation. Quelle action peut-il entretenir et développer pour faire face aux problèmes liés à l'EAH ? Nous savons tous combien Madagascar est confronté à différentes formes de problèmes si nous ne considérons que le problème d'évacuation des excrétas. Beaucoup de personnes font encore leurs besoins n'importe où (bord de la route, lacs, rivière, canal, dalle, ordures, terrain de jeu...). Ceci entraîne la prolifération des maladies. L'on a démontré qu'une gramme de matière fécale peut contenir 10 millions de virus, 1millions de bactéries, 1 milliers de kystes parasites et une centaine d'oeufs de vers6(*). Cette attitude est accentuée par la pollution de l'environnement par la présence des odeurs nauséabondes et les saletés importantes ayant pour conséquence notoire la fragilité de l'hygiène des enfants en particulier.

L'on se demande alors pourquoi cette situation déplorable ne suscite t-elle pas une prise de conscience, un changement de comportement radicale ? Ne sommes-nous pas tentés de penser que cela ne pourrait pas relever du fait que beaucoup de personnes ne sont pas toujours informées comme il convient ni des liens qui existent entre les matières fécales et les maladies diarrhéiques, ni aux impératifs en matière d'hygiène qui pourraient protéger leur santé et celle de leur famille ? Quels sont les apports et les suggestions d'un travailleur social pour appuyer les efforts dans les stratégies de changement de comportement dans le cadre de l'approche CSBAW à Madagascar ?

Notre recherche a pour objectif général de contribuer au développement du pays notamment la réduction de la pauvreté à Madagascar en intervenant dans l'amélioration de la santé de la population.

Nos objectifs spécifiques sont de:

· contribuer à la réduction des maladies liée aux mauvaises pratiques d'hygiène et la consommation d'eau non potable

· appliquer les théories pour appuyer la mise en oeuvre des guides qui vont servir comme outils dans l'approche CSBAW.

Tout comportement, tout acte entrepris par les individus doivent être dictés par des causes. Autrement dit, plusieurs facteurs peuvent avoir des influences et expliquer les problèmes qui ont des répercussions sur l'état de santé des individus. La non pratique de l'EAH ou les mauvaises pratiques peuvent être liées à des problèmes d'ordre socio-économique de l'individu comme la pauvreté (impossibilité d'accéder à des matériels ou des infrastructures pour pratiquer l'EAH), psychologique ou mentalité (démotivation, négligence), éducation (faible niveau d'instruction, analphabétisme, ignorance), anthropologique ou culturel (existence de certains tabous)... La communication peut être utilisée et retenue comme principe fondamental à tout niveau de changement de comportement. Pour qu`il y ait un développement durable, il faut connaître par le biais de la communication, les besoins, les problèmes des groupes cibles afin de soutenir les efforts pour animer les processus de participation, de prise de conscience.

La recherche se basera sur des méthodes qui s'appuient sur la collecte d'informations, par des recherches documentaires et d'analyse pratique sur terrain. Aussi, nous allons utiliser l'approche par quota, les questionnaires, les tests, les approches psychosociologiques, l'entretien libre et l'observation participante.

D`une manière brève, l`approche méthodologique comportera les principales composantes suivantes :

· phase préparatoire de collecte d`informations, de recherche documentaire et d`élaboration des outils, guide d`entretien et d`enquête sur terrain

· phase de réalisation par la descente sur le terrain

· phase finale de traitement des données, de synthèse et de recommandation ; C`est également la phase de rédaction du travail de recherche

Ces diverses techniques s'avèrent utiles pour obtenir une connaissance très large à la recherche et à la compréhension du sujet (thème de recherche).

Notre recherche qui a pour thème : « communication et mobilisation sociale pour un changement de comportement en Eau, Assainissement, hygiène. Approche CSB ami de WASH ; cas CSB II d'ambalavao- Antananarivo Atsimondrano », va traiter deux grandes parties. La première partie va être consacrée à la présentation des outils et du milieu observé, la deuxième partie va traduire l'expérimentation ainsi que les stratégies à mettre en place.

* 1 « Le droit à l'eau consiste en un approvisionnement suffisant physiquement à un coût abordable, d'une eau salubre et de qualité acceptable pour les usagers domestiques de chacun », observation générale n°15 (2002) : le droit de l'eau

* 2 Organisation Mondiale de la Santé, 2002

* 3 « Les maladies diarrhéiques sont des maladies résultants des eaux insalubres, d'un assainissement inadéquat et du manque d'hygiène » (HIP)

* 4 Madagascar Action Plan est un document de référence pour les activités de développement à Madagascar

* 5 Objectifs du Millénaire pour le Développement

* 6 Diorano WASH, brochure www.wsscc,org, conférence de presse en assainissement le 19 novembre 2007

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net