WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Communication et mobilisation sociale pour un changement de comprtement en eau, assainissement et hygiène

( Télécharger le fichier original )
par Saholinirina Joelle RAKOTOVOLOLONA
Université d'Antananarivo - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2 : Présentation du CSB II d'Ambalavao

2.1 Identification et situation géographique

Nom : Centre de Santé de Base de niveau II ou CSB II

Village : Ambalavao

Commune : Commune Rurale Ambalavao

District : Antananarivo Atsimondrano

Le Centre de Santé de Base de niveau II ou CSB II de la Commune Rurale d'Ambalavao se situe dans le fokontany Ambalavao et reste le seul centre le plus aménagé de la commune.

2.2 Caractéristique d'un CSBII

Le système de santé publique à Madagascar (régis par l'ordonnance n° 62-072 du 29 septembre 1962 portant codification des textes concernant la santé publique) suit un système pyramidal à 4 niveaux : les Centres de Santé de Base (CSBI et II) sont les premiers contacts de la population. Le deuxième niveau est constitué par des hôpitaux de niveau de District (Centre Hospitaliers de District CHDI et CHDII). Au 3ème niveau se trouvent les centres hospitaliers régionaux (CHR) qui sont complétés enfin par les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU).

Les CSBII publics sont globalement fréquentés par le monde rural alors que la population urbaine se dirige vers le secteur privé. Par rapport aux CSBI publics, lesquels sont équipés d'infirmiers et d'aides soignants et ne dispensent que les services de vaccination et les soins de santé de base, les CSBII publics sont des centres publics qui disposent d'un médecin et offrent en plus du paquet offert par les CSBI les soins de maternité. Ils n'assurent pas de service de chirurgie et ne disposent pas de plateau technique adéquat permettant l'établissement de diagnostic et la prise en charge des cas complexes.

2.3 Structure du CSB II d'Ambalavao

Les personnes qui travaillent dans le CSB II sont composées de : 2 médecins, 1 infirmier, 1 sage femme, des personnes qui s'occupent du dispensaire (PHAGEOM ou Pharmacie de gestion communautaire), 1 personnel de bureau (secrétaire), 1 personnel d'appui et 1 personnel qui s'occupe du gardiennage.

Figure 5 : Organigramme du CSB II d'Ambalavao 33(*)

Sage femme

Infirmier

COGE

(Comité de Gestion)

COSAN : Comité de Santé ou Mobilisateur social

PERSONNEL COMMUNAL

(15) chef fokontany

(15) ou 01 par fokontany

Animatrices

FONCTIONNAIRE

(01) présidents : le Maire / (01) trésorier / (01) commissaire au compte et le chef centre

Gardien

Dispensatrice

Personnel d'appui

Secrétaire

Médecin traitant

Chef de Centre

2.4. Les activités du CSB II d'Ambalavao

Les activités du CSB II consistent en la restauration de la santé des individus de la communauté. Elles sont fondées sur des méthodes et des techniques scientifiques valables et socialement acceptables. Les soins sont accessibles à toutes les familles de la communauté et le coût est à la portée de tous.

Les activités du CSB II d'Ambalavao concernent 

· Le traitement des maladies :

Le traitement vise en premier lieu à ce que les pathologies ne se répètent pas et que les patients soient en meilleure santé.

Tableau 5 : les pathologies dominantes

Pathologies dominantes

Maladies

Taux de prévalence

Pathologie respiratoire

- IRA

- Affection bucco-dentaire

37,24%

3.81%

Gastro- entérologie

- Diarrhée

- Dysenterie

4 ,87%

8 ,20%

Source : Monographie de la Commune Rurale Ambalavao , Année 2007

Les maladies diarrhéiques occupent la 3ème place avec un taux de prévalence de 4,87%. Néanmoins, les maladies se manifestent selon le climat et l'environnement extérieur. Ex : il y a épidémie de diarrhée lors des saisons de pluie. Voici un tableau qui démontre la variation de ces pathologies suivant les mois. (Il est à noter que les données suivants ont été recueillis au mois de septembre c`est pourquoi le tableau s`arrête au mois de septembre)

Tableau 6 : les 4 maladies courantes d'après le CSBII d'Ambalavao

 

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

Septembre

IRA

32,8

38,94

35

41.71

47.6

28.05

42.22

40

25.10

Diarrhée

2.22

4.50

2.36

5.24

3.72

5.61

7.30

4.61

5.80

Paludisme

16.29

10.95

14.21

5.24

4.52

1.98

0.31

0

0.20

Affection bucco-dentaire

3

2.15

2.63

2.20

2.12

3.30

4.76

1.53

3.31

Traumatismes

1.23

2.54

2.36

5.80

2.92

1.65

6.66

5.84

4.56

Source : CSB II Ambalavao, Année 2007

Le CSB II d'Ambalavao reçoit en moyenne 50 patients par jour pour consultation interne. Il traite généralement les pathologies dominantes, à savoir :

§ L'IRA ou Infection Respiratoire Aigue (37 ,24%)

§ La diarrhée (4,87%)

§ L'infection bucco dentaire (3,81%)

§ La dysenterie (8,20%)

· Les consultations externes : Bien des fois les médecins du CSB II d'Ambalavao s'occupent des consultations externes. Ex : consultation d'une femme enceinte extérieure au CSB II. Il s'occupe également des soins, pansement, visite scolaire, mobilisation communautaire, etc.

· Accouchement (naissance) : le CSB II dispose également d`une maternité qui s'occupe des accouchements.

· Planning familial : l'infirmier instruit sur l'utilisation des différentes méthodes de régulation de la fécondité pour éviter les naissances non désirées, pour déterminer le nombre des naissances, l'espacement des grossesses et l'époque des naissances selon l'âge des parents. Le planning familial est une activité qui favorise la bonne santé de la mère, la qualité de vie de la famille ainsi que la stabilité du foyer de chaque ménage.

· Vaccination, CPN (consultation pré natale) : pour améliorer la santé de la mère et de l'enfant, sur lequel se tend le secteur santé à Madagascar, le CSBII s'occupe aussi des vaccinations et des CPN

· Education sanitaire : Le CSB II organise hebdomadairement des séances d'éducation sanitaire au niveau même du centre et / ou dans les communautés.

· PHAGECOM ou Pharmacie de Gestion Communautaire : Cette pharmacie constitue un lieu de ravitaillement en médicaments génériques à des prix abordables. Il est à noter que dans le secteur public, les ménages participent au financement direct de la santé à travers le mécanisme FANOME ou Financement pour l'Approvisionnement Non stop des MEdicaments instauré par l'Etat à tous les niveaux de structure de soins. Autrement dit, c'est une participation symbolique pour la communauté du ravitaillement en médicaments. Ce système permet essentiellement d'assurer le réapprovisionnement des médicaments et consommable médicaux dans les formations sanitaires et d'utiliser une part égale de 35% de la marge dégagée sur la vente des médicaments pour la constitution de fonds d'équité pour la prise en charge gratuite des plus démunis.

Le comité de gestion de la pharmacie est composé d'un président dont le Maire lui-même, d'un trésorier, d'un commissaire au compte et du chef de centre.

· Suivi des activités communautaire : le CSBII intervient également dans ses activités courantes dans le suivi des activités entreprises dans les communautés

* 33 Source : CSBII d'Ambalavao

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net