WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Communication et mobilisation sociale pour un changement de comprtement en eau, assainissement et hygiène

( Télécharger le fichier original )
par Saholinirina Joelle RAKOTOVOLOLONA
Université d'Antananarivo - Licence 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Les facteurs socio-économiques

2.1 La pauvreté

La pauvreté a toujours des influences sur le comportement, elle n'est pas seulement psychologique (entraînant diverses frustrations) mais aussi source de blocage pour pouvoir se développer. D`après nos entretiens avec les agents communaux, il parait encore que la pauvreté règne dans la Commune Rurale d`Ambalavao (cf. chapitre précédente). C`est pourquoi il reste encore d`innombrables efforts auxquels la commune veut faire face pour se développer. L'analyse de la situation va être orientée sur les réalités et l'analyse des existants sur le terrain afin de mesurer les efforts à promouvoir notamment en ce qui touche l'EAH pour la santé. Tout d`abord, définissons ce qu`est la pauvreté.

« La pauvreté se caractérise par une privation (psychologique, sociale, physique...) inadmissible du bien être sociale. Elle peut être définie comme une non appropriation ou une non maîtrise des moyens d'existence tels que le manque d'actifs et aussi une non jouissance des fruits de la croissance, pour satisfaire les biens essentiels de base »37(*). L'explication de la pauvreté est souvent définie de plusieurs façon Il existe différentes sortes de pauvreté. Pour éviter l'ambiguïté, il est nécessaire de savoir ces quelques notions sur la pauvreté. Ainsi, nous allons voir successivement deux sortes de pauvreté : la pauvreté absolue et la pauvreté relative.

2.1.1 La pauvreté absolue

La pauvreté absolue se produit lorsque le revenu est perçu inférieur au minimum objectivement déterminé. Selon la Banque Mondiale, c'est le « revenu de moins de 370 dollars »38(*) soit 660 000 Ariary par an.

2.1.2 La pauvreté relative

Elle apparaît lorsque les ressources sont 39(*)inférieures au rapport de revenu moyen et que la nécessité est en dehors de l'aliment. A cet égard, la pauvreté veut dire le manque d'argent, de ressource c'est-à-dire l'aspect de ce que dénote le manque de ressource de dévouement apparent. La complexité de la misère est caractérisée alors par la pauvreté monétaire, l'insuffisance de revenus et la pauvreté  de condition de vie notamment l'absence des biens fondamentaux à savoir la sécurité alimentaire, l'accès à l'éducation, l'accès aux soins, aux infrastructures ...

Dans l` analyse de situation, nous allons faire l`état des lieux et des situations existantes dans la Commune Rurale. Aussi, les tableaux successifs suivants sont les résultats de nos enquêtes, entretiens, observations, documentations...démontrant cet état des lieux.

En parlant d`infrastructure, l`accès à l`eau est un facteur déterminant socio-économique mais aussi de santé.

Tableau 7 : l'accès à l'Eau

Système

Nombre de borne fontaine

Nombre d'utilisateurs

Gérance

Localités

Source

05

13

08

05

04

02

07

250

600

400

600

400

600

300

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Ambalavao

Antamboho

Moratsiazo

Ambohibary

Anosibe

Ambihidahy

Ambohitsilazaina

Ampangabe

Zafimbazahakely

Amboniandrefana

Ambohimamory

Ambohidavenona

Ambohibarikely

Lohamandry

Manankasina

Source

03

02

04

04

05

04

09

05

550

105

350

200

700

750

420

320

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Fokonolona

Système

Nombre de borne fontaine

Nombre d'utilisateurs

Gérance

localités

Puits

08

12

08

20

15

05

12

30

04

18

70

50

100

200

80

60

90

100

30

120

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Propriétaire

Ambalavao

Antamboho

Ampangabe

Moratsiazo

Anosibe

Manankasina

Lohamandry

Ambohidavenona

Ambohitsilazaina

Ambohibary

Eau potable

04

551

Fokonolona

Ambalavao

Source : Plan communal de la commune rurale d'Ambalavao Mars 2003

D'après les données relevées par la commune, 80% de la population ont accès à l'eau potable

Tableau 8 : Répartition des membres de la population par sexe

SEXE

%

Masculin

49,76

Féminin

50,24

Total

100

Source : nos calculs

Les membres de la population de la Commune Rurale d'Ambalavao sont légèrement à majorité féminine : 50,24% de femmes et 49,76% d`hommes. La proportion des femmes est plus accentuée dans les animations villageoises notamment dans le domaine de santé (cf. organigramme du CSBII) et de l'éducation. En d'autre terme elles constituent une couche dynamique dans les activités communautaires.

Plus de la moitié de la population ont moins de 18 ans, les enfants de moins de 5 ans en constituent jusqu'à 32 % des membres de la population totale.

La ration de dépendance économique40(*) est moyenne 62% (c'est-à-dire qu`un individu en âge de travailler a en moyenne 3 personnes à sa charge).

* 37 Document Stratégique pour la Réduction de la Pauvreté (D) « DSRP », édition Mai 2003, p° 12

* 38 Rapport National de Développement Humain à Madagascar (RNDH), édition PNUD, 2003 ; p° 7

* 39 Document PNUD. Rapport National de Développement Humain à Madagascar, édition 2003, p° 15

* 40 Rapport entre le nombre de personne âgée de moins de 17ans ou supérieur à 61+ ans sur le nombre de personnes potentiellement actif c'est-à-dire âgées entre 17 et 61 ans.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net