WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'éco-responsabilité des événements sportifs


par Mael Besson
Institut de Management de l'Université de Savoie - Master de Gestion 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.3 Bilan de l'UTMB

L'UTNiB est un événement investit par l'éco-responsabilité. Beaucoup de réflexions et d'actions ont été mises en place. Les navettes, les poubelles portables, les écocups, la restauration dans les cantines, le tri des déchets, l'éco-communication... sont toutes des actions à l'initiative de l'organisateur. Il reste évidemment beaucoup d'éléments à améliorer ou à apporter dans ce domaine. Les potentielles perspectives d'évolution nécessitent une analyse du bilan de l'événement plus approfondit. Les informations nécessaires ne sont pas encore disponibles (la rédaction de ce mémoire s'est faite 7 jours après l'événement). Cependant, en vue des efforts supplémentaires fait chaque année par l'organisateur et son investissement en recherche de solutions, nous pouvons penser que le bilan écologique de l'édition 2008 est bien meilleur que celui de 2007.

V. Conclusion

La perception de la nature change, les individus y prêtent plus d'attention, l'assimile à leur propre qualité de vie et à leur santé. Cette préoccupation générale vient d'une exposition de plus en plus fréquente aux pollutions. L'homme prend conscience de son pouvoir de destruction ainsi que des limites de régénération de la planète. Des lors, le statut de la nature change, elle devient un élément fragile qu'il est important de protéger. Cette attitude anthropocentrique permet d'envisager qu'un comportement de protection de l'environnement apparaîtra de plus en plus si celle-ci est sérieusement menacée. L'émergence de cette nouvelle perception de la nature change les comportements d'achats. Elle incite le consommateur à choisir des produits plus respectueux de l'environnement11. Cependant l'éco-responsabilité d'un événement n'est pas un élément déterminant dans le choix du consommateur. Le sujet de l'événement, l'expérience vécu, le sentiment d'appartenance... sont des éléments bien plus importants que l'éco-responsabilité pour le participant. L'éco-responsabilité est un élément « plus » que le consommateur va remarquer et apprécier que s'il est présent. Par contre la propreté de l'événement est un élément de « base » qui va être source d'insatisfaction en cas de pollution visible (grand nombre de déchet sur le sol). Pour finir, nous pouvons observer que cette préoccupation de la nature incite toute activité humaine à prendre en compte l'environnement dans son organisation. Le monde de l'événementiel n'échappe pas à cette tendance même si cela n'a pour le moment que peu d'influence sur la fréquentation des manifestations.

La mise en place de l'éco-responsabilité dans un événement implique des changements organisationnels et des mobilisations humaines, matériels et financières différentes. L'intégration de cette démarche dès la conception de l'événement est primordiale afin d'assurer une cohérence entre toutes les composantes internes et externes de l'événement. La mise en place d'un éco-événement doit être issue d'une volonté globale de l'organisation et des moyens doivent y être alloués. Cette démarche nécessite une analyse de l'organisation complète de l'événement, de la méthode de conception à la réalisation. L'éco-responsabilité doit faire partie du projet et doit être présente dans toutes les prises de décisions. Cela réside dans le fait qu'il n'existe pas de solutions universelles à un problème de pollution. Cela dépend de la taille, du type, des objectifs de l'événement, du mode de fonctionnement, des pratiques habituelles de la discipline... C'est à l'organisateur d'adopter un mode de réflexion éco-responsable et de déterminer la meilleure solution dans telle ou telle situation.

L'organisation d'un éco-événement paraît complexe mais ne l'est point. Cette composante n'est qu'un élément à prendre en compte dans l'organisation au même titre que la législation, la sécurité ou des caractéristiques techniques. C'est la méconnaissance ou l'absence de solutions « propres », et l'inhabitude des méthodes qui complexifie la tâche. La maîtrise de cette démarche et les méthodes de travail établies ainsi que l'organisation d'un éco-événement ne deviennent pas plus compliqués qu'un événement « normal ». Nous sommes en quelque sorte dans une phase « d'apprentissage » de la gestion des problèmes environnementaux qui glissera, espérons-le, vers une gestion durable et non plus juste écologique qui n'est, rappelons le, qu'un volet du développement durable.

11 « Stratégies d'entreprise et Ecologie » A.C. Niartinet et E. Reynaud

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy