WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du risque de crédit bancaire dans un contexte de crise économique: Cas de la B.N.D.E. du Burundi

( Télécharger le fichier original )
par Emery NTWARI
Université du lac Tanganyika - Licence en gestion socio-économique des entreprises et des organisation 2008
  

précédent sommaire suivant

III.3. Les difficultés rencontrées dans le processus d'octroi de crédits à la BNDE

Selon les responsables du service crédit, les difficultés rencontrées par le service d'octroi des crédits bancaires de la BNDE sont pour la plupart des problèmes liés à l'asymétrie de l'information entre les clients de la banque et la banque, des problèmes pouvant émaner des autorités publiques qui peuvent exercer de la pression sur la banque pour qu'elle octroie du crédit selon leur désir.

Par rapport à l'asymétrie de l'information, les services d'analyse des projets de la BNDE peuvent être efficace dans leur étude du projet (étude des garanties, de la rentabilité, des moyens de remboursement, ....), mais de l'autre côté, le promoteur peut cacher certains informations, pouvant se révéler importantes pour la suite des affaires de la banque. C'est ainsi que certaines personnes ont parfois demandé des crédits dont une grande partie, au lieu de participer à l'investissement des projets présentés, allait parfois servir à payer les dépenses pour les voyages et les loisirs des bénéficiaires. Par conséquent, certes l'investissement est effectué, mais pas au même degré d'efficacité et pas dans la même perspective de rentabilité que celle étudiée au départ.

Ensuite, comme toute entreprise burundaise, la BNDE a été suffisamment secouée par la crise socio-politique et à la guerre civile qui a frappé le pays depuis octobre 1993. Il faut reconnaître que cette crise a mis une grosse ombre d'incertitude sur les entreprises burundaises en général et sur la BNDE en particulier. Parfois, la banque a financé des projets supposés être rentable comme des hôtels, mais avec l'insécurité, la rentabilité attendue se réduisait de 50% à 60%.

De plus, la BNDE étant une institution publique, il peut arriver que les autorités publiques veuillent recevoir des crédits ou favoriser l'octroi du crédit à telle ou telle personne sans que les critères et conditions exigés ne soient garantis. C'est à ce moment qu'elles peuvent exercer de la pression sur les analystes des projets ; en vue d'y arriver. Il arrive aussi que la banque octroie des crédits à certaines personnes ou à certaines communautés juste à cause des affinités, soit régionales, parentales, familiales,....

Cela pouvant s'avérer très nuisibles pour la suite du recouvrement.

Signalons que les pouvoirs publics s'immiscent parfois dans ce processus car certaines sociétés publiques ont naturellement besoin du soutien de la part de l'Etat, ce qui peut parfois s'avérer désavantageux. Néanmoins pour la BNDE, sa politique de crédit est conçue de manière à ne pas accorder de crédit à des mandataires politiques ; sa mission principale étant de financer le développement. Et pour permettre aux moins nantis de pouvoir bénéficier du financement de leurs projets, la BNDE a même mise en place un service de micro-crédit pour aider les petits paysans et les entrepreneurs isolés, en ne se basant que sur une garantie appelée « caution morale ». Ce qui permet à la banque de les atteindre et de les accompagner dans le développement économique national.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut