WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du risque de crédit bancaire dans un contexte de crise économique: Cas de la B.N.D.E. du Burundi

( Télécharger le fichier original )
par Emery NTWARI
Université du lac Tanganyika - Licence en gestion socio-économique des entreprises et des organisation 2008
  

précédent sommaire suivant

3.2. Perspectives de recherche future

Face à la panoplie des risques auxquels sont exposées les banques, des normes prudentielles et réglementaires s'avèrent d'une importance capitale pour assurer une certaine cohérence au sein de l'industrie bancaire et garantir sa solidité. Nous invitons donc aux futurs chercheurs de faire une analyse des autres risques existant au sein du secteur bancaire et tenter de proposer des solutions pour diminuer leur influence à des faillites bancaires.

Nous leur proposons entre autre d'aborder le risque du taux d'intérêt, le risque particulier à un client ou à une opération, le risque corporatif ou professionnel et le risque général.

4. Recommandations

Certes la BNDE enregistre des résultats acceptables en matière d'octroi des crédits, mais il serait ingrat de notre part de terminer notre travail sans apporter nos suggestions allant dans le sens d'inciter la BNDE à continuer sa mission qui est de financer le développement du Burundi. Nous pouvons donc formuler quelques recommandations concernant la gestion des risques d'octroi des crédits. En effet, reprendre sa devise qui est de financer le long terme revêt une importance capitale. Ainsi :

a) La BNDE devrait veiller à ce que les membres du personnel chargé de respecter les limites de risque soient indépendants de l'unité qui effectue des activités liées à la banque.

b) Il convient à la BNDE d'élaborer un manuel des procédures écrit en matière de gestion des risques des crédits. Ce document devrait être accessible à tous les membres du personnel concerné.

c) Les activités de crédit et d'investissement devraient être basées sur des critères d'acceptation prudents, approuvés par le conseil d'administration et clairement précisés aux responsables et agents s'occupant de prêts. Il est capital que les autorités de contrôle déterminent dans quelle mesure l'établissement prend des décisions de crédit indépendamment de conflits d'intérêts et de pressions inappropriées émanant des tiers.

d) La BNDE devra également disposer d'un processus bien élaboré pour assurer un suivi permanent des relations de crédit, y compris de la situation financière des emprunteurs. Un élément-clé de tout système d'information de la direction devrait consister en une base de données fournissant les détails essentiels sur le portefeuille prêts, y compris sur la notation et le classement des prêts.

e) Il convient pour la BNDE de procéder à la segmentation des crédits surtout à long terme en petites parties afin de les octroyer à ses emprunteurs en suivant l'évolution du projet à financer. Cette procédure présente des avantages non seulement pour la banque mais aussi pour ses clients même si les inconvénients ne manquent pas surtout pour les emprunteurs.

f) Les normes de gestion constituent un élément du contrôle bancaire, et leur importance augmente avec la complexité des instruments financiers et des techniques de mesure de risque. En outre, du fait des nouvelles technologies apparues sur les marchés des capitaux, il est à la fois possible et nécessaire, pour la BNDE, d'ajuster rapidement leurs niveaux de risques aux besoins du marché et de la clientèle. Dans un tel contexte, la direction de la BNDE, les investisseurs et les autorités de contrôle doivent être informés des risques encourus au moyen d'informations correctes, significatives et aussi récentes que possible.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut