WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du risque de crédit bancaire dans un contexte de crise économique: Cas de la B.N.D.E. du Burundi

( Télécharger le fichier original )
par Emery NTWARI
Université du lac Tanganyika - Licence en gestion socio-économique des entreprises et des organisation 2008
  

précédent sommaire suivant

1. Résultat de notre recherche

Concernant la première hypothèse, nous constatons que la BNDE n'a pas diversifié les crédits accordés dans divers secteurs pour limiter les risques de crédit bancaire. Par contre, le volume des crédits accordés à certains secteurs (PEF et PEA) a été revu à la hausse principalement en période de crise économique tandis que d'autres secteurs (industrie, tourisme) ne cessent d'être ignorés dans leurs financements depuis la crise de 1993. En effet, les premiers présentent des avantages de recouvrement car les remboursements s'effectuent à la source tandis que les seconds sont soumis à une multitude de risques liée particulièrement à la crise traversée par notre pays.

Quant à la deuxième hypothèse, nous constatons que malgré sa devise «  Financer le long terme», le financement des secteurs de long terme a laissé la place à celui des secteurs à court terme permettant à la BNDE de diminuer les risques d'octroi des crédits. Les secteurs, qui nécessitaient le financement à long terme, ont été abandonnés du fait qu'ils étaient soumis aux risques et la situation socio-politique qui n'était pas favorable aux investisseurs.

2. Contribution de notre recherche

2.1. Contribution sur le plan managérial

Maîtriser et gérer les risques est une tâche importante pour les responsables des banques. Moyennant des différentes méthodes de gestion, classiques et / ou nouvelles, les responsable peuvent atténuer ces risques et faire accroître la performance de leurs établissements.

Nous pensons que ce travail sera d'un grand intérêt car, il s'agit d'un diagnostic qui permettra aux gestionnaires responsables de détecter les insuffisances que présentent les services de la gestion du risque de crédit menés dans les organisations, en l'occurrence la BNDE du Burundi.

2.2. Contribution sur le plan scientifique

Cette étude constitue un jalon de réflexion et d'examen de « ce qui se fait » et de « ce qui devrait se faire »dans une institution comme la BNDE. Ainsi, suite à notre formation en gestion, nous avons pensé de porter une contribution en menant une étude sur la gestion du risque de crédit dans une banque qui présente beaucoup de spécificités. Nous pensons que cette étude va ouvrir la voie aux futurs chercheurs en matière de gestion des risques bancaires.

3. Les limites de cette recherche et perspectives de recherche future

3.1. Les limites de notre recherche

Nous ne prétendons pas avoir épuisé tous les contours de ce sujet combien complexe et délicat. Notre étude porte sur quelques moyens pour limiter les risques des crédits bancaires. Par contre il existe plusieurs moyens pour limiter ces risques comme les études approfondies du futur débiteur, la surveillance constante de la solvabilité, la prise des garanties, etc. Nous n'avons pas parcouru toutes les alternatives suite à des contraintes de temps et de moyens.

De plus, nous n'avons pas pu inventorier plusieurs éléments qui sont à prendre en compte pour mieux gérer les risques de crédit. Il faut répertorier, en indiquer l'intensité, la forme et la probabilité d'occurrence des risques des crédits.

Il ne peut y avoir non plus de bonne gestion ou de couverture de risque sans parfaite mesure du risque encouru.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut