WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du risque de crédit bancaire dans un contexte de crise économique: Cas de la B.N.D.E. du Burundi

( Télécharger le fichier original )
par Emery NTWARI
Université du lac Tanganyika - Licence en gestion socio-économique des entreprises et des organisation 2008
  

précédent sommaire suivant

I.1.1. Le rôle économique d'une banque

La banque joue deux rôles distincts, un rôle d'intermédiaire financier entre demandeurs et offreurs de fonds et un rôle de producteurs de services aux emprunteurs et déposants.

Schéma n°1 Rôle économique d'une banque

La définition économique d'une banque est donnée par PHILIPPE Garsualt et STEPHANIE Priami: « la banque est l'intermédiaire entre offreurs et demandeurs de capitaux et ceci à partir de deux processus distincts :

- en intercalant son bilan entre offreurs et demandeurs de capitaux c'est l'intermédiation bancaire (1 et 2);

- en mettant en relation directe offreurs et demandeurs de capitaux (marché financier, monétaire,...), c'est le phénomène de désintermédiation (3 et 4) ».12(*)

Banque

1

Emplois Ressources

2

Prêts Dépôts

Epargne

Demandeurs de capitaux

Offreurs de capitaux

Marchés

Monétaire

Financier

4 3

Dérivés

Ce schéma renseigne sur:

a) L'intermédiation bancaire 

1. Les offreurs de capitaux confient à la banque leur dépôt et leur épargne.

2. Les demandeurs de capitaux sollicitent au près de la banque des financements.

b) Les marchés directs (désintermédiation)

3. Les offreurs de capitaux investissent directement sur les marchés.

4. Les demandeurs de capitaux se financent auprès des marchés.

c) Les marchés dérivés

Les marchés dérivés permettent aux agents économiques de couvrir les risques auxquels ils sont confrontés (fluctuations des taux d'intérêts, des taux de change, des cours de matières premières ou des cotations boursières).

D'après PHILIPPE G. et STEPHANIE P., pour certains agents économiques (notamment l'Etat et les entreprises), la dépense (principalement en investissement) sera supérieure à leur revenu disponible brut. A l'inverse pour certains agents économiques, (ménages notamment) la situation inverse prévaut et leur dépense reste inférieure à leurs revenus.

Dans le premier cas, on parlera d'un besoin de financement (demande de capitaux) alors que dans le second cas il s'agira d'une capacité de financement (appelée offre de capitaux ou épargne). Structurellement, les ménages et les établissements sont des offreurs de capitaux, alors que l'Etat et les entreprises en sont demandeurs. L'extérieur, quant à lui, est tour offreur ou demandeur de capitaux en fonction de l'état de la balance des paiements courant de la nation.

* 12 PHILIPPE G. et STEPHANIE P., Op. cit., P.8.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)

La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut