WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Initiatives diplomatiques et occupation de l'espace africain. le cas du golfe de guinée (2001-2008). une approche de usages géostratégiques de la diplomatie

( Télécharger le fichier original )
par Théophile Mirabeau Nchare Nom
Université de Yaoundé II - DEA sciences politiques 2009
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

II- OBJET ET CHAMP D'ETUDE

Travailler sur le golfe de Guinée relève à la fois des éléments géographiques (A), des données matérielles qui font de lui un enjeu géopolitique (B) et géostratégique (C) représentatif des initiatives d'occupation et de contrôle de l'espace africain.

A. Le cadre géographique du golfe de Guinée

Le Golfe de Guinée est une aire imprécise de l'espace maritime et continental contiguë au littoral ouest-africain. L'absence d'une délimitation conventionnelle laisse libre choix aux chercheurs. De ce fait, certains optent pour une représentation restrictive allant du cap des Palmes au Libéria jusqu'au cap Lopez Gabon14(*) . D'autres adoptent pour une délimitation institutionnelle et se limitent aux huit Etats membres de la Commission du Golfe de Guinée (CGG)15(*).

Les pays membres de la Commission du Golfe de Guinée

CARTE 1 : Le Golfe de Guinée du point de vue institutionnel

Source : Réalisée à partir d'une carte de l'Afrique publiée dans le site

http://www.afriqueindex.com/articles/carte-afrique.htm, consulté le 4 juillet 2009

Enfin, d'autres optent pour une représentation géopolitique et limitent le golfe de Guinée aux pays pétroliers du littoral ouest-africain (de la Côte d'Ivoire en Angola)16(*). Or si étymologiquement un golfe est « une partie de la mer qui avance dans les terres »17(*), ces délimitations s'avèrent être des représentations galvaudées de la région, en tant que rentrant marin dans un domaine continental ouvert ou fermé par un goulet. A l'observation, l'entrant du golfe de Guinée commence en amont vers la Guinée Bissau. Ainsi, dans le cadre de cette étude, nous avons adopté une vision géographique du golfe de Guinée, c'est-à-dire de la Guinée Bissau au sud de l'Angola. Il englobe les domaines maritime et continental de ces deux pays, de la Guinée Conakry, de la Sierra Léone, du Libéria, de la Côte d'ivoire, du Ghana, le Togo, du Bénin, du Nigeria, du Cameroun, de la Guinée équatoriale, de Sao Tomé et Principe, du Gabon, du Congo et de la RDC. Ces pays regorgent d'importants atouts géopolitiques qui sont la source des convoitises multiformes18(*).

Délimitation extensive des pays du golfe de Guinée

CARTE 2 : Domaine maritime et continental des pays du golfe de Guinée largo sensu

Source : Réalisée à partir d'une carte de l'Afrique publiée dans le site

http://www.afriqueindex.com/articles/carte-afrique.htm, consulté le 4 juillet 2009.

B- Le golfe de Guinée: un cadre de choix dans la géopolitique des ressources stratégiques d'Afrique

Le golfe de Guinée occupe une position particulière en Afrique. Sa singularité géopolitique découle autant de sa configuration territoriale que de la multiplicité de ses ressources. Celles prises en compte dans le cadre de cette étude sont celles qui ont une portée stratégique c'est-à-dire celles qui entretiennent un lien direct avec la formation, le perfectionnement et la pérennisation de la puissance des Etats contemporains. Ce sont notamment les hydrocarbures, les ressources minières, forestières et halieutiques.

* 14 Telle est la délimitation proposée par les chercheurs de l' Organisation Hydrographique Internationale. Voir Wikipédia, « Golfe de Guinée », http://fr.wikipedia.org/, consulté le 1er juillet 2009.

* 15 Les membres actuels de cette organisation sont le Nigéria, le Cameroun, la République Démocratique du Congo, le Congo, le Gabon, la République centrafricaine, la Guinée Equatoriale et Sao Tomé et Principe. Voir Albert-Didier OGOULAT, « Géostratégie et polémologie dans l'espace Atlantique centre-oriental : le cas du golfe de Guinée », in Stratisc.org, ISC/CFHM/IHC, 2005, pp.1-2, http://www.stratisc.org/Strategiqueh_80_

Ogoula.htm,  consulté le 6août 2009.

* 16 Michel KOUNOU, Pétrole et pauvreté au Sud du Sahara : Analyse des fondements de l'économie politique du pétrole dans le golfe de Guinée, Yaoundé, Clé, 2006, p. 21. Voir aussi Severin TCHETCHOUA TCHOKONTE, « Enjeux et jeux pétroliers en Afrique: étude de l'offensive pétrolière chinoise dans le Golfe de Guinée », Mémoire de DEA en Science politique, Université de Yaoundé II, 2007-2009.

* 17 Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse, Presses des Imprimeries Hérissey, Paris, 1984, p.428.

* 18 Côme Damien Georges AWOUMOU, « Le golfe de Guinée face aux convoitises », in Enjeux, Bulletin d'Analyse géopolitique pour l'Afrique centrale, N° 22, janvier-mars 2005, pp. 15-20.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Moins de 5 interactions sociales par jour