WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Initiatives diplomatiques et occupation de l'espace africain. le cas du golfe de guinée (2001-2008). une approche de usages géostratégiques de la diplomatie

( Télécharger le fichier original )
par Théophile Mirabeau Nchare Nom
Université de Yaoundé II - DEA sciences politiques 2009
  

précédent sommaire suivant

C- La position géostratégique du Golfe de Guinée 

Le Golfe de Guinée englobe un espace maritime et continental dont l'enjeu géostratégique relève à la fois de cette configuration géographique et de l'avantage comparatif que regorge l'exploitation de ses ressources par rapport aux autres régions du monde31(*). Espace-pivot entre l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique méridionale, il constitue le pôle de convergence des importations et des exportations par la façade occidentale de l'Afrique. Une vaste région côtière d'environ 250 000 km fait du golfe de Guinée une synthèse des facteurs géoéconomiques, pétroliers, miniers et sécuritaires d'Afrique. Enfin, du point de

vue de la géostratégie des océans, le golfe de Guinée abrite une diversité de reliefs et d'atolls marins pouvant servir d'espaces de repli aux forces navales et aéronavales en cas de grande guerre32(*).

Le golfe de Guinée est de ce fait à la fois un véritable rimland et un heartland33(*) africain, justifiant la parodie que Damien Georges Awoumou fait à la célèbre maxime de Mackinder34(*), « qui tient le golfe de Guinée tient l'Afrique»35(*). Ce continent étant de tout temps placé au coeur des intérêts géopolitiques des puissances américaines, européennes et asiatiques, on peut légitimement ajouter que ``qui tient l'Afrique commande en partie le monde''. Enfin, si la géographie demeure un savoir-penser l'espace (comme cadre), la géopolitique une politique de l'espace (comme enjeu) et la géostratégie une stratégie de l'espace (comme théâtre)36(*), le golfe de Guinée s'inscrit dans cette trilogie et justifie la représentativité de son choix comme cadre d'étude des stratégies d'occupation et de contrôle de l'espace africain.

* 31 Supra, p.9.

* 32 Jean-Pierre MELOUPOU, « Le golfe de Guinée et l'intégration sécuritaire : Enjeux, défis et perspectives », in Honneur et Fidélité ; magazine des forces de défense camerounaises, N° spécial du 20 mai 2009, p.23.

* 33 Le rimland a été conceptualisé par Spykman pour qualifier un espace interposé entre le domaine territorial et le domaine maritime mobile des rivalités perpétuelles entre puissances continentales et puissances maritimes pour son contrôle. La notion de heartland quand à été introduite dans la pensée géopolitique et géostratégique par Mackinder pour rendre compte des espaces pourvue des plaines les plus vastes du globe, de longs fleuves navigables et de vastes domaines propices au nomadisme ou à la communication. Il distinguait de ce fait un heartland nord dans l'Arctique et la mer Caspienne et un heartland sud localisé en Afrique subsaharienne permettant de contrôler la péninsule Arabique, l'océan Indien et le sud de l'Atlantique.

* 34 Maxime suivant lequel « qui contrôle le coeur du monde commande l'île du monde ; qui contrôle l'île du monde commande le monde », Mackinder cité par Alain FOGUE TEDOM, « La géostratégie », op.cit., p.14.

* 35 Côme Damien Georges AWOUMOU, « Le golfe de Guinée face aux convoitises », op.cit., p.15.

* 36 Eustache AKONO ATANGANE, « La géostratégie », cours de Master II en science politique, Université de Yaoundé II -Soa, 2008-2009.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.