WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des impacts écologiques et socioculturels de l'exploitation des produits de Daniellia Oliveri sur la viabilité de ses peuplements au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Rémy HOUEHOUNHA
Université d'Abomey-Calavi (Bénin) - Doctorat Unique 2009
  

précédent sommaire suivant

6.3- Effet du type de bouture sur les taux de reprise des bourgeons de D. oliveri pour quatre types de substrat

Le tableau 14 présente les taux de reprise des bourgeons de segments de racines et de tiges de D. oliveri pour les quatre types de substrats. Le type de substrat n'influe pas significativement sur la reprise des bourgeons des boutures de segments des tiges et racines (F = 2,117, p<0,176). Par contre, le taux de reprise des bourgeons varie significativement en fonction du type de bouture (F= 210,825, p < 0,0001). Les boutures de segments de racines présentent les taux de reprise les plus élevés (66,00#177;3,38%) et les boutures de segments de tiges les taux de reprise les plus faibles (38,75#177;4,40%).

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

Tableau 14: Taux moyens de reprise des bourgeons de racine et de tige de D. oliveri sur quatre types de substrats

Substrats

Taux de reprise des bourgeons

Boutures de racines

Boutures de tiges

Substrat ferrugineux sablonneux

70,00#177;2,83

41,00#177;4,24

Substrat ferrallitique

62,00#177;2,83

37,00#177;4,24

Substrat latéritique

66,00#177;0,00

41,00#177;7,07

Substrat ferrugineux argileux

66,00#177;0,00

36,00#177;2,83

Moyenne

66,00#177;3,38

38,75#177;4,40

Substrat : F=2,117, p<0,176 ; Type de bouture : F=210,825, p<0,0001 ; Interaction substrat*type de bouture : F=0,520, p<0,680)

6.4- Croissance en pépinière des plantules issues des différentes graines prétraitées pour les quatre types de substrats

Pour l'ensemble des traitements et des substrats, la hauteur des plantules varie significativement avec le temps entre 30 et 150 jours (F=3824,536, p<0,0001). Toutefois, le rythme de croissance est significativement influencé par le prétraitement des graines (interaction temps-prétraitement : F = 87,235, p<0,0001 et le type de substrat (interaction temps-substrat : F=51,85, p<0,0001).

Les figures 33a à 33d comparent la croissance des plantules issues des cinq types de graines prétraitées sur chacun des quatre différents substrats.

Sur les sols sablonneux et ferrallitiques (Fig. 33a et Fig. 33b), la hauteur des plantules croit rapidement pour tous les types de prétraitements, mais les plantules issues des graines prétraitées avec le feu ont montré les hauteurs les plus élevées sur les 150 jours. Elles sont suivies par les plantules issues des graines traitées à l'acide sulfurique et dans une moindre mesure les plantules issues des graines trempées dans l'eau simple. Les plantules issues des graines

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQVES ET SOCIOCVLTVRELS DE L'EXPLOITATION DES PRODVITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HVTCH. & DALZ.
SVR LA VIABILITE DE SES PEVPLEMENTS AV BENIN

non traitées et trempées dans l'eau chaude montent des hauteurs les plus faibles après 90 jours.

Sur les sols latéritiques (Fig. 33c), bien que les plantules issues des graines brûlées aient montré les hauteurs les plus élevées pendant les trois premiers mois (F=292,742, p<0,0001 au mois 1, F= 351,095, p<0,0001 au mois 2 et F=128,223, p<0,0001 au mois 3), leur vitesse de croissance sur les 150 jours est plus faible que les autres prétraitements. Les plantules issues des graines traitées à l'acide sulfurique, bien qu'ayant une hauteur initiale moyenne faible, croissent rapidement entre 30 et 90 jours. A partir de 120 jours on observe plus de différences significatives entre les hauteurs de ces plantules et celles des plantules issues des graines brûlées. Les plantules issues des graines non traitées, trempées dans l'eau simple ou dans l'eau chaude montrent des hauteurs significativement inférieures aux deux autres sur les 150 jours. Par ailleurs à partir de 90 jours leur rythme de croissance diminue, à l'exception des plantules issues des graines non traitées pour lesquelles la croissance s'accélère et augmente significativement à 150 jours.

Sur le sol argileux (Fig. 33d), les plantules issues des graines brûlées montrent les hauteurs les plus élevées pendant les trois premiers mois (F = 659,4 ; p < 0,0001 au mois 1, F = 561,584 p < 0,0001 à deux mois, F = 210,794 ; p < 0,0001 et à trois mois), bien que leur rythme de croissance sur les 150 jours soit plus faible que les autres prétraitements dont les plantules croissent très rapidement. A partir de 120 jours, ce sont plutôt les plantules issues des graines non traitées qui présentent les hauteurs les plus élevées, suivies des graines traitées au feu et à l'acide sulfurique (F=126,412, p<0,0001 à 120 jours et F=128,864, p<0,0001 à 150 jours). En outre, la vitesse de croissance des plantules au niveau de tous les traitements diminue à partir du quatrième mois. Les plantules issues des graines traitées à

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

l'eau chaude et à l'eau simple présentent les hauteurs les plus faibles sur les cinq mois.

En général, c'est le sol argileux qui favorise les croissances les plus vigoureuses, suivi par le sol latéritique et le sol ferrallitique. Les plus faibles croissances sont observées au niveau du sol sablonneux (F= 284,33; p<0,0001).

33a. Sol ferrugineux sablonneux 33b. Sol ferrallitique

33c. Sol latéritique 33d. Sol ferrugineux argileux

Figure 33. Croissance des plantules issues des cinq types de graines sur quatre différents substrats.

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

.

34a. Plantules issues des boutures de tiges 34b. Plantules issues des boutures de racines

Figure 34: Croissances des plantules issues des boutures de tiges et de racines sur quatre types de substrat.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.