WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des impacts écologiques et socioculturels de l'exploitation des produits de Daniellia Oliveri sur la viabilité de ses peuplements au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Rémy HOUEHOUNHA
Université d'Abomey-Calavi (Bénin) - Doctorat Unique 2009
  

précédent sommaire suivant

6.5- Croissance des plantules issues des boutures de tiges et de racines sur quatre types de substrats

Les figures 34a et 34b présentent la croissance des pousses issues de boutures de tiges et de racines sur quatre types de substrats différents. La hauteur des pousses varie significativement avec le temps (F=10129,514, p<0,0001). Toutefois, cette variation est significativement influencée par le type de bouture (interaction type de bouture-temps : F=31587,341, p<0,0001) et le type de substrat. (Interaction temps-type de substrat : F=1278,406, p=<0,0001).

Les pousses issues des boutures de tiges ont une hauteur moyenne en 30 jours très faible, elle est inférieure à 3 cm quelque soit le type de substrat (Fig. 33a). On note une chute de la hauteur des plantules entre 30 et 60 jours et une mortalité totale de toutes les pousses pour tous les types de sols excepté le sol sablonneux. Pour ce dernier, la

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

hauteur des pousses croit légèrement entre 30 et 60 jours et chute aussi aboutissant à une mortalité totale des plantules à 90 jours.

Les plantules issues des boutures de racines ont une hauteur à 30 jours significativement supérieure à celle des plantules issues des boutures de tige. Pour tous les types de substrats, la hauteur augmente significativement avec le temps (Fig.34b). Pendant les deux premiers mois, les hauteurs les plus élevées sont obtenues sur le sol argileux (F=299,43, p<0,0001 à un mois, F=49,543, p<0,0001 à deux mois). A partir de trois mois, les hauteurs les plus élevées sont obtenues sur sols latéritiques suivis du sol argileux (F=223,878,

p<0,0001 à trois mois, F=184,295, p<0,0001 à quatre mois et F=111,622, p<0,0001 à cinq mois).

6.6- Comparaison des taux de réussite et de la croissance des pousses pour la propagation par graines et par boutures de racines de D. oliveri.

La figure 35 compare pour les quatre types de substrats, les taux de germination des graines prétraitées aux taux de reprise des bourgeons des boutures de segments de racines. Le taux de réussite varie significativement en fonction de la nature du matériel végétal utilisé (F=225,508, p=0,0001). La propagation par graines non traitées présente le taux de réussite le plus élevé (93,25#177;3,37%). Elle est suivie de la propagation par graines traitées à l'acide sulfurique (85,00#177;4,28%). La propagation par boutures de racines présente des taux de réussite qui ne sont pas significativement différents de la propagation par graines trempées dans l'eau simple (respectivement 66,00#177;3,38% et 70,25#177;6,45%). La propagation par graines préalablement brûlées ou trempées dans l'eau chaude présente les taux de réussite les plus faibles (respectivement 13,75#177;1,98% et 58,00#177;5,01%).

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

La comparaison de la croissance des plantules issues des graines à la croissance des jeunes pousses issues des bourgeons des boutures de segments de racines a montré de façon générale, que les pousses issues des boutures de segments de racines ont des hauteurs significativement inférieures à celles des plantules issues des graines quelques soit les types de prétraitements appliqués (F=15225,223, p<0,0001). La hauteur moyenne des pousses issues des boutures de segments de racines fluctue entre 4,43#177;0,73 cm à un mois et 6,64#177;0,26 cm à cinq mois. Pour les plantules issues des graines, elles varient en moyenne entre 9,35#177;2,38 cm le premier mois à 11,42#177;2,20 le cinquième mois.

Figure 35: Comparaison des taux de réussite à 30 jours des modes de propagation par graines et par boutures de racine

Légende: GRO= graine sans prétraitement ; GR1= graine trempée dans l'eau ; GR2= graine trempée dans l'eau chaud ; GR3 : graine trempée dans l'acide ; GR4= graine brûlée ;

BT= bouture de racine

ANALYSE DES IMPACTS ECOLOGIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L'EXPLOITATION DES PRODUITS DE DANIELLIA OLIVERI (ROLFE) HUTCH. & DALZ.
SUR LA VIABILITE DE SES PEUPLEMENTS AU BENIN

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.