WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Variabilité et tendances pluviométriques dans le nord-ouest de la Centrafrique: enjeux environnementaux


par Bertrand DOUKPOLO
Université d'Abomey-Calavi - DEA 2007
  

précédent sommaire suivant

4. Objectifs et hypothèses de recherche

L'intérêt de la présente étude est fondé sur l'analyse des séries chronologiques des précipitations à l'échelle locale. L'objectif général est d'abord d'analyser, à l'aide des méthodes statistiques, la variabilité spatio-temporelle des précipitations au Nord-Ouest centrafricain, ensuite de rechercher les tendances pluviométriques à travers l'étude de périodicité, de stationnarité et de persistance. Il s'agit spécifiquement de :

§ étudier les régimes pluviométriques moyens, la répartition saisonnière des pluies, le nombre de jours de pluies et leurs rythmes interannuels ;

§ identifier les modes de distribution des séries pluviométriques, notamment les paramètres de forme, de dispersion, de détection de ruptures de stationnarité, les tendances ainsi que les indices de variabilité ;

§ analyser les tendances pluviométriques susceptibles d'avoir des impacts positifs ou négatifs sur les écosystèmes naturels et les activités humaines ;

§ mettre en évidence, les enjeux environnementaux résultant des tendances pluviométriques. Ce qui constitue un outil d'aide à la décision et fournit une information utile en terme d'indicateurs dans le cadre d'une politique de gestion environnementale et des plans d'aménagement.

L'organisation d'un travail de recherche ne peut être scientifique que si elle se situe autour d'une ou de plusieurs hypothèses pour la raison qu'elles procurent à la recherche un fil conducteur particulièrement efficace. Ainsi, dans ce cas d'espèce, nous formulons ce qui suit :

§ L'indice centré réduit montre une grande variabilité interannuelle de la pluie qui s'organise en une alternance de phase humide et de phase sèche avec des déficits pluviométriques plus marqués.

§ Depuis la décennie 70, la tendance pluviométrique évolue de plus en plus vers l'aridité, on enregistre une diminution des précipitations, une accentuation de l'irrégularité pluvieuse et un raccourcissement de la saison humide. Ces fluctuations climatiques ont contribué à fragiliser l'environnement naturel fort déjà anthropisé.

§ Les enjeux de cette variabilité sont préoccupants pour la gestion des ressources environnementales.

Pour ce travail, l'outil d'analyse utilisé est « Pression-Etat-Impact-Réponse » (PEIR). La figure 1 modélise le cadre conceptuel et théorique. En effet, le modèle PEIR est un outil d'analyse et de gestion environnementale. Il a été élaboré par les chercheurs de l'OCDE (1997) pour prévenir les effets directs et indirects du fonctionnement de l'environnement considéré par l'ensemble de ses composants comme un système. L'un des avantages du modèle PEIR est qu'il facilite la connaissance dans le domaine de l'évaluation intégrée des composantes socio-économique, politique et environnementale. Son but permet d'identifier les tendances et les solutions durables aux problèmes environnementaux, en fondant l'analyse de l'état de l'environnement sur des facteurs causaux de la composante étudiée. C'est dans ce sens que le calage du modèle PEIR est possible dans le contexte centrafricain.

Fig. 1 : Cadre conceptuel et théorique de l'outil d'analyse « PEIR »

Identification et Détermination des
manifestations de facteurs de pression :

§ Péjoration climatique

o Diminution des hauteurs précipitées

o Fréquence des déficits pluviométriques

o Raccourcissement de la saison pluvieuse

o Tendance pluviométrique sèche

§ Actions anthropiques

o Déforestation, déboisement, feux de végétation

o Défrichements culturaux et brûlis inadaptés

PRESSION

Diagnostic et appréhension de la dynamique environnementale :

§ Indicateurs environnementaux, sociaux et économiques

§ Niveau actuel de dégradation de l'environnement

ETAT

Identification des enjeux environnementaux liés à la pression et analyse systémique de leurs composants

IMPACT

Vulnérabilité/Susceptibilité

Déséquilibres

Sensibilité/Fragilisation

Dégradation irréversible

Mesures correctives et stratégies d'adaptation

REPONSE

Stratégies d'adaptation

Ajustement autonome

Mitigation (proactive, active, publique, privée)

précédent sommaire suivant