WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les relations entre la France et les Seychelles d'après la presse française (1977-2004)

( Télécharger le fichier original )
par Guillaume BURDEAU
Université Paris Ouest - Nanterre - La Défense - Master 2 Histoire 2010
  

sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Université Paris Ouest - Nanterre - La Défense

UFR Sciences sociales, administration - département Histoire Institut des sciences sociales du politique - UMR 72 20

Master 2 Histoire accompagné

Les relations internationales : organisations, circulations, transferts

LES RELATIONS ENTRE LA

FRANCE ET LES SEYCHELLES DE

FRANCE-ALBERT RENÉ D'APRÈS

LA PRESSE FRANÇAISE (1977-2004)

Guillaume BURDEAU
N°: 30024309
Sous la direction de Ludovic TOURNÈS

SOURCE : Nouvel Observateur, 26 mars-1er avril 1992.

2010-2011

L'Université n'entend donner ni approbation ni improbation aux
opinions émises dans ce mémoire : ces opinions doivent être
considérées comme propres à leur auteur.

SOMMAIRE :

· Remerciements 6

· Introduction 7

· Chapitre préliminaire : La diplomatie française dans la région des Seychelles . 16

A) La diplomatie française en Afrique . 16

B) La diplomatie française dans l'océan Indien 19

· Première partie : La presse française aux Seychelles et dans les relations franco-seychelloises 24

- Chapitre I : Les acteurs de la presse française aux Seychelles de René 25

A) Les journaux, magazines et agences de presse 25

B ) Les journalistes français . 30

C) Les lieux de correspondance . . 33

- Chapitre II : Les Seychelles décrites par la presse française . 35

A) Les Seychelles de l'indépendance au coup d'État d'après la presse française (1976-1977)
35

1. Les Seychelles de MANCHAM 35

2 . Le coup d'État et la mise en place du régime de RENÉ 37

B) Les Seychelles de René décrite par la presse française 38

1. La politique intérieure 38

2. La politique extérieure . 40

3. La politique économique .. 42

- Chapitre III : Présentation des articles sur les relations franco-seychelloises sous RENÉ ...

46

A ) Les articles sur les relations franco-seychelloises par rapport aux articles sur les Seychelles en général .. 46

B) Présentation des articles sur les relations franco-seychelloises . . 48

C) Présentation des articles sur la coopération bilatérale .. 50


· Deuxième partie : Les relations diplomatiques et politiques francoseychelloises d'après la presse française 54

- Chapitre IV : Des acteurs des relations franco-seychelloises dans la presse française

A) Les acteurs français

1. Les hommes politiques

55

.. 55
55

2.

Les ambassadeurs et consuls

58

3.

Les coopérants

60

4.

Les militaires

60

 

B) Les acteurs seychellois . 61

1 . France-Albert RENÉ 61

2 . Les acteurs seychellois 62

- Chapitre V : Les visites diplomatiques 65

A) Les visites françaises 65

1. La visite de François MITTERRAND . 65

2 . Les visites des ministres de la Coopération et des « Messieurs Afrique »

. 67

3. La visite privée de Georges LEMOINE 69

B) Les visites seychelloises 69

1. Les visites de France-Albert RENÉ . 69

2. Les visites de personnalités politiques seychelloises . 73

- Chapitre VI : État et qualité des relations franco-seychelloises 76

A) Des relations bilatérales bonnes 76

1. Des relations étroites et amicales 76

2. L'image des bonnes relations à travers la coopération 79

3. L'image des bonnes relations à travers la solidarité . 81

B) Des tensions franco-seychelloises qui existent . 82

1. La crise diplomatique (1979-1981) 82

2. La question de la Réunion 83

3. D'autres tensions ..... 84

- Chapitre VII : Les relations seychello-réunionnaises 87

A) Les premières relations à travers les liens entre le SPUP et le PCR 87

B) De la « pomme de la discorde » 88

C) .... à l' « aubaine pour les Seychelles » . .... 88

- Chapitre VIII : L'imbrication de la France et des Seychelles 92

A) La France dans les affaires seychelloises 92

B) Les Seychelles dans les affaires françaises 96

- Chapitre IX : La diplomatie française des droits de l'Homme et de la démocratisation aux Seychelles . 99

A) La dictature révolutionnaire vue par la presse française (1977-1991) 99

B) La France et la démocratisation des Seychelles d'après la presse française (1990-1993) ...

101

1. Pressions pour la démocratie (1990-1991) .... 102

2. La transition démocratique (1992-1993) 104

C) La politique française pour le renforcement de la démocratie d'après la presse française

(1993-2004) .. 106

- Chapitre X : Les relations franco-seychelloises à travers les organisations internationales

109

A) La Francophonie . 109

B) Les sommets franco-africains 111

C) La COI 112

D) L'IOTC 115
· Troisième partie : La coopération franco-seychelloise 117

- Chapitre XI : Les relations sanitaires 118

- Chapitre XII : Les relations culturelles . 121

A) Culture en générale 122

B ) Médias et télévision 123

C) Langue et éducation 125

- Chapitre XIII : Les relations militaires . 127

A) Escales et visites diplomatiques 127

B) La coopération bilatérale . . 131

- Chapitre XIV : Les relations économiques et financières . . 135

A) Aspects économiques 135

1. L'aide financière 136

2. Les relations commerciales 138

3. La dette seychelloise . 140

B) L'agriculture et l'alimentation 141

C) Les transports . 143

D) Le tourisme 144

E) La pêche . 146

· Conclusion . 150

· Indications chronologiques . . 155

· Annexes 161

· Sources . . 169

· Bibliographie 200

· Sitographie 202

REMERCIEMENTS

Avant de présenter notre étude, nous tenons à remercier M. Ludovic TOURNÈS, professeur spécialisé dans l'histoire contemporaine des relations internationales à Paris 10, pour avoir accepté de diriger mon mémoire de master 2, suivi l'avancement de mes travaux, et donné plusieurs conseils forts utiles concernant les recherches sur un nouveau sujet de mémoire - ayant conduit à étudier le sujet présent -, les sources bibliographiques ou sur la façon de rédiger une partie de mon travail, enfin d'avoir répondu à toutes mes questions. Encore merci pour l'intérêt que vous avez porté à mes recherches et pour votre aide très précieuse.

INTRODUCTION :

Connaissez-vous le paradis touristique seychellois ? Probablement ! Mais connaissez-vous vraiment son histoire ? Connaissez-vous l'histoire des relations entre ce pays exotique au large de l'océan Indien et la France ?

Plus de vingt ans après le début de la vague d'indépendance en Afrique, les historiens ont commencé à s'intéresser à la présence de la France en Afrique et à ses relations avec les pays de ce continent. Dès les années 80, d'autres historiens, en particulier ceux de la Réunion, ont mené en parallèle des études sur la présence de la France dans l'océan Indien et avec les pays riverains, surtout ceux du sud-ouest, au large des côtes africaines. Nous sommes davantage renseignés sur les relations françaises avec Madagascar et les Comores ou anglaises avec Maurice et les Seychelles. Mais nous sommes en revanche moins renseignés sur les relations entre la France et les Seychelles. Si les Seychelles sont mondialement connues pour leur réputation touristique, leur histoire est, quant à elle, méconnue et a été l'objet de peu de recherches historiques. L'histoire des relations de l'archipel avec la France est encore davantage méconnue. Si nous connaissons assez bien l'histoire des relations diplomatiques entre la France et les pays africains, et dans une certaine mesure avec les pays riverains de l'océan Indien - en particulier avec l'Inde -, celle des liens entre la France et les Seychelles constitue un aspect méconnue de la politique française dans ces régions, mais aussi de l'histoire du continent africain et de l'océan Indien. Si on trouve certains éléments disséminés dans les ouvrages, articles scientifiques ou thèses, les relations franco-seychelloises n'ont jamais fait l'objet d'une grande étude. C'est une des raisons pour laquelle nous avons choisi d'étudier ces relations, en particulier sous France-Albert RENÉ. Pourquoi avoir choisi d'étudier les relations franco-seychelloises sous la direction de cet homme ? Tout d'abord, l'auteur porte un grand intérêt personnel sur l'histoire des régimes autoritaires depuis 1900, et le régime de RENÉ en fait partie. Mais aussi parce que France-Albert a longtemps gouverné les Seychelles, pays dont il est devenu un personnage phare. Si nous avons choisi d'étudier l'histoire des relations franco-seychelloises sous RENÉ, pourquoi avoir décidé d'utiliser comme sources les articles de presse française plutôt que des documents diplomatiques, source historique la plus importante sur les relations internationales ou bilatérales ? Avant tout, c'est un sujet extrêmement récent : France-Albert RENÉ a quitté le pouvoir il y a sept ans seulement. Selon le Code du patrimoine (art. L. 213-1 et 2), il faut un délai de trente ans minimum entre la publication d'un document et la possibilité d'être communiqué. De ce fait, il faudrait attendre 2034. Nous ne pouvons consulter les documents d'archives françaises que jusqu'en 1983 : nous manquons donc de vingt ans de documentation sur les relations entre la France et les Seychelles de RENÉ. Cette restriction doit être similaire aux Seychelles, mais, contrairement à la France, les Seychelles ont un régime politique autoritaire et ce pays est dirigé actuellement par l'équipe gouvernementale de l'ère RENÉ. Accéder aux archives de Victoria pourrait être encore plus difficile que de s'y rendre à la Courneuve, ville accueillant les archives du Quai d'Orsay. Malgré la possibilité d'interroger les différents acteurs des relations franco-seychelloises, les interviews ne constituent pas forcément une source de premier choix et ne peuvent se substituer aux documents d'archives. Or, la presse française, qui nous permet de contourner le problème de

sources, constitue effectivement une bonne, voire une excellente source. Elle peut couvrir tous les sujets à n'importe quelle époque, y compris les Seychelles depuis 1976 jusqu'à nos jours. Et contrairement aux documents d'archives, les articles de presse sont plutôt faciles d'accès. Il existe des études d'histoire et non de journalisme sur les relations internationales basées sur des journaux français. Par exemples : Les relations entre l'Égypte et l'URSS d'après la presse française de 1955 de Vincent JEAN, sous la direction de Nikita ELISSÉEFF (1972) ; Les relations franco-polonaises après la chute de Gomulka à travers la presse française : Le Monde, Le Monde Diplomatique, l'Humanité, Le Figaro de Jacqueline GUILHEM, sous la direction d'Antonín SNEJDAREK (1974) ; ou encore Les relations israélo-palestiniennes entre 1982 et 1999, d'après les caricatures de presse du « Monde », « The Jerusalem Post » et « Al-Fair » d'Emmanuelle MESON, sous la direction de Carol IANCU (2007). Par conséquent, nous avons choisi le sujet sur les relations entre la France et les Seychelles de France-Albert RENÉ d'après la presse française (1977-2004). Cela peut s'avérer intéressant d'étudier ces relations en se basant uniquement sur nos échantillons de journaux ou de magazines sans utiliser des documents d'archives ou des témoignages oraux dans la mesure où on peut voir la façon dont la presse présente sa vision des relations entre la France et les Seychelles sous RENÉ.

Le sujet a-t-il un lien avec l'actualité ? L'année 2011 n'est pas n'importe quelle année pour les Seychelles. Le 29 juin 2011, l'archipel a célébré sa trente-cinquième année d'indépendance. 2011 est surtout celle de la réélection, le 22 mai, de son président de la République, James Alix MICHEL, successeur de France-Albert RENÉ. Membre de son gouvernement depuis 1977, l'actuel président, ainsi que son parti au pouvoir1, représentent depuis 2004, la continuité du pouvoir installé il y a trente-quatre ans par RENÉ et de sa politique. Sous France-Albert RENÉ les relations n'ont cessé de s'affermir. Sous son successeur, les relations entre la France et les Seychelles sont toujours aussi importantes. Par exemple, en 2009 et 2010, nous pouvons constater une normalisation des relations économiques entre la France et les Seychelles2 alors qu'elles étaient mises à mal durant les dernières années de la présidence de RENÉ. La signature le 18 septembre 2009 d'un accord militaire entre la France et les Seychelles est présentée comme une marque de la vigueur des relations franco-seychelloise. Un lien entre le sujet et l'actualité peut donc exister.

1 Le Parti Lepep (Parti du Peuple en créole seychellois), appelé autrefois Seychelles People's Unity Party (SPUP) puis Seychelle's People Progressive Front (SPPF).

2 Normalisation grâce à d'importantes réformes pour stabiliser sa situation financière alors gravement en crise. La signature le 6 juillet 2010 d'un accord de restructuration de la dette seychelloise entre la France et les Seychelles est une étape majeure de cette normalisation.

Un sujet comporte toujours plusieurs aspects. Ici, le mémoire possède plus d'une dizaine de facettes. Ces différentes dimensions du sujet sont les suivantes : diplomatique, consulaire, protocolaire, internationale, médiatique, politique, géopolitique, régionale, sanitaire, culturelle, militaire, environnemental, économique, financière, commerciale et énergétique. Nous pouvons évoquer la présence d'un aspect diplomatique car la diplomatie se confond avec les relations internationales ou la politique étrangère. Les relations entre deux pays est d'ordre diplomatique. Parmi les aspects diplomatiques, il peut y avoir des déplacements officiels, l'accréditation de diplomates ou encore la signature d'accords après négociations. L'aspect consulaire est étroitement lié à la diplomatie. Il concerne surtout la

défense des intérêts nationaux ou des ressortissants dans un territoire étranger. Par exemple, la défense des intérêts et des ressortissants français aux Seychelles. La dimension protocolaire est indissociable de la diplomatie. Parmi ces protocoles, il y a la réception d'une personnalité politique ou diplomatique par son hôte, comme le ministre des Affaires étrangères ou l'ambassadeur par le chef de l'État. Ensuite nous avons la dimension internationale. Il ne faut pas oublier que les relations entre la France et les Seychelles sont d'ordre international : cela suffit pour justifier cet aspect. D'autres éléments peuvent également justifier cet aspect, comme les réunions ou les sommets internationaux où les relations franco-seychelloises peuvent être mêlées, comme l'ONU ou la Francophonie. Etant donné que nous allons étudier les relations franco-seychelloises en nous basant sur la presse française, il est normal que le sujet détienne un aspect médiatique. Le sujet possède un aspect politique car à travers les relations entre la France et les Seychelles, des aspects de la vie intérieure d'un de ces pays peuvent être mêlés à la diplomatie. Parmi les missions diplomatiques, le diplomate, en particulier l'ambassadeur, a le devoir d'informer le Ministère des Affaires étrangères de l'évolution politique du pays où il est accrédité. Ainsi, la France peut réagir selon les événements aux Seychelles, par exemple. Le sujet peut avoir également un aspect géopolitique. En effet, l'emplacement géographique des Seychelles attire des convoitises et est sujet de manoeuvres politiques et diplomatiques. La France y est mêlée. La géopolitique est donc liée à la diplomatie. Pour mieux comprendre la diplomatie française dans la région des Seychelles, il est indispensable de faire appel à des ouvrages de géopolitique. Ensuite, nous avons l'aspect régional. Afin de comprendre davantage la politique française aux Seychelles, il est nécessaire d'avoir une vision régionale : en Afrique, dans l'océan Indien et encore dans le sud-ouest de cet océan. Cet aspect peut être également justifié par l'importance de la Réunion, territoire français riverain des Seychelles. Nous avons ensuite les aspects sanitaire, culturel, militaire, environnemental, économique, financier, commercial et énergétique car ils font partie du domaine de la coopération bilatérale. Toutes ces facettes que nous vous avons présentées seront traitées, à l'exception des aspects énergétique, consulaire et environnemental. Ils seront écartés de notre étude en raison du manque d'information sur ces points dans les articles de notre corpus. En revanche, nous pouvons ajouter une facette du sujet : statistique. Nous pouvons l'intégrer dans la mesure où nous ferons des analyses sur l'ensemble des articles de notre corpus, des différents journaux qui couvrent les relations franco-seychelloises sous France-Albert RENÉ, la répartition des articles ou des types d'informations selon les différents sujets3, et encore.

Comment peut-on définir les termes ou les concepts de notre sujet ? Cette démarche est essentielle pour nous permettre de comprendre le titre et/ou le sujet de notre mémoire. Nous pouvons diviser le titre de notre mémoire de la façon suivante : Les relations / entre / la France / et / les Seychelles / de / France-Albert RENÉ / d'après / la presse / française / (1977-2004).

3 Ces sujets se confondent avec certaines facettes du sujet. Par exemple, la culture.

Nous jugeons qu'il est inutile de définir les mots « de » et « et ». Tout d'abord, nous avons la
notion de « relations ». Que désigne ce mot ? Les « relations » peuvent avoir plusieurs
définitions. Dans le cas présent, les « relations » désignent les relations internationales, c'est-

à-dire, les relations entre États faisant partie intégrante du droit international public. Cela fait donc partie de la diplomatie. Ensuite nous avons le mot « entre ». Quel est sa signification ? D'après Le petit Larousse, cette notion désigne un état intermédiaire. Le mot est donc utilisé pour lier la France et les Seychelles de France-Albert RENÉ. La France, est un État d'Europe occidentale. D'une superficie de 549 000 km2 pour plus de 65 millions d'habitants, la France a une histoire extrêmement riche. Sur la scène internationale comme pour la scène européenne, la France est un acteur majeur et influent. Les Seychelles désignent un État composé exclusivement d'un archipel de 92 à 115 îles et îlots. C'est une micro-nation de 410 km2 pour 81 000 habitants en 2004 parlant officiellement le créole seychellois (dialecte dérivé du français), l'anglais et le français. Les Seychelles sont situées dans le sud-ouest de l'océan Indien face aux côtes est de l'Afrique. D'un point de vue historiographique, les Seychelles sont le plus souvent placées géographiquement dans cet océan Indien. Mais d'un point de vue continental, les Seychelles forment, au même titre que ses voisins insulaires4, un pays africain. La carte ci-dessous provenant du Point nous montre que l'archipel seychellois constitue bel et bien un territoire africain. Nous pouvons voir également la grande extension de l'archipel, les nombreuses petites îles qui le composent et leur éparpillement géographique.

Vue générale des îles de la République des Seychelles par rapport à l'Afrique
Source : LESIEUR Jean, « La fièvre des cocos-fesses », Le Point, 23 août 1982.

Ci-dessous, nous avons une carte représentant les principales îles seychelloises, en particulier celle de Mahé6. En effet, c'est sur ces îles que se trouve la majorité des habitants, en particulier à Mahé7.

4 Ces voisins insulaires sont, par ordre alphabétique, les Comores, Madagascar et Maurice.

5 Titre inventé pour mieux représenter l'illustration.

6 Ce type de carte est plus fréquent dans la presse française.

7 L'île de Mahé regroupe 90 % de la population seychelloise composée majoritairement de noirs ou de métisses et c'est sur son sol que se trouve la capitale des Seychelles, Victoria, parfois appelée Port-Victoria.

Vue rapprochée des principales îles seychelloises et de leurs alentours8
Source : ANONYME, « Les Seychelles ont accédé à l'indépendance », Le Monde, 30 juin 1976

8 Titre inventé pour mieux représenter l'illustration.

Comme les Seychelles sont relativement méconnues historiquement, nous jugeons qu'il est nécessaire de faire un petit rappel historique. Avant d'être découvertes par Vasco de GAMA en 1502, les Arabes les auraient probablement atteintes durant le Haut Moyen-âge. Elles furent explorées dès 1742 par Lazare PICAULT, un Français. Devenues françaises en 1756, elles prirent le nom du ministre des Finances de Louis XV : le vicomte Jean MOREAU DE SÉCHELLES. Colonisées dès 1770, les Seychelles furent occupées par les Britanniques dès 1810 suite aux guerres révolutionnaire puis napoléonienne. En 1814, elles devinrent une colonie britannique rattachée à Maurice. Elles se séparèrent en 1903. Elles connurent un début d'éveil politique dans les années 60 avant d'accéder à l'indépendance en 1976. France-Albert RENÉ, qu'on peut appeler Albert RENÉ ou FAR, était le deuxième président de la République des Seychelles. Président socialiste, il a dirigé d'une main de fer pendant presque 27 ans les Seychelles, marquant de son empreinte durable l'histoire de l'archipel. Sa présidence s'est pratiquement confondue jusqu'en 2004 avec les Seychelles indépendantes.

Pour en revenir à l'explication de notre titre, nous avons également le mot « d'après ». Quelle est sa signification exacte ? Le petit Larousse définit ce terme par « selon ». La presse désigne ici un ensemble de journaux mais aussi l'activité et le monde du journalisme. Dans ce mémoire, nous nous intéresserons aux journaux et aux magazines qui forment dès lors un corpus. L'adjectif « française », quant à lui, se rapporte à la nationalité des journaux et des magazines qui nous intéressent. Enfin, nous disposons d'une période chronologique très précise : 1977 et 2004. Cela correspond à la présidence ou « règne » de France-Albert RENÉ à la tête de la République des Seychelles. 1977 est l'année de son arrivée au pouvoir. 2004 est celle de son départ. De ce fait, le sujet consiste à étudier les liens unissant la France, pays européen au poids international

majeur, et les Seychelles, petit pays d'Afrique et de l'océan Indien et dirigé par France-Albert RENÉ, tels qu'ils sont décrits par l'ensemble des journaux en France pendant le long « règne » du chef de l'État seychellois.

Le mémoire a un double objectif. Dans un premier temps, notre travail consiste à approfondir nos connaissances sur les relations entre la France et les Seychelles, tout particulièrement sous la présidence de France-Albert RENÉ. Que peut-on percevoir concernant ces relations si méconnues, notamment à travers la presse française ? Dans un deuxième temps, il est primordial de voir si la presse française couvre les relations francoseychelloises de 1977 et 2004 sous tous les angles convenables. Autrement dit, est-ce qu'elle couvre complètement tous les aspects des relations dans son ensemble sachant que les Seychelles est un pays méconnu, donc peu évoqué dans les articles de journaux ?

Voici notre présentation de notre méthodologie de travail. Avant d'effectuer des recherches sur notre sujet, nous avions déjà recueilli dans sa majorité des articles du Monde et de La Lettre de l'Océan Indien, ainsi que du Monde diplomatique et du Nouvel Observateur dans le cadre de notre approche sur la description de la dictature de France-Albert RENÉ d'après les sources françaises. Ces articles du Monde proviennent de la BDIC (Bibliothèque de Documentation Internationale Contemporaine). Ils ont été recueillis après identifications sur des fiches classées par ordres chronologiques et alphabétiques. Les indexes du Monde se trouvant dans cette bibliothèque mais également à la BNF (Bibliothèque Nationale de France) peuvent nous aider à identifier les articles recherchés. On trouve également à la BNF les indexes du Monde diplomatique. La Lettre de l'Océan Indien est plus spécialisée : le plus souvent, on trouve au moins un article sur les Seychelles par exemplaire. Après avoir proposé d'étudier les relations franco-seychelloises d'après la presse française, nous avons entrepris des recherches bibliographiques sur la politique française en Afrique et dans l'océan Indien, sur les relations internationales ou la géopolitique dans cet océan, sur la place de la Réunion dans son environnement régional et sur les Seychelles. Ces recherches devaient nous permettre de recadrer les liens entre la France et les Seychelles dans la politique française en Afrique et dans l'océan Indien, utiliser les informations pour mieux comprendre certains aspects ou démarches des relations ou encore pour montrer que des informations importantes manquent dans la presse française, pour nous faire une idée de l'évolution chronologique de l'archipel et de ses relations avec la France, et enfin identifier des articles utilisés ou cités par les chercheurs. Nous avons également consulté les documents d'archives du Quai d'Orsay de 1977 à 1983 dans l'objectif d'identifier des articles. Certains de ces articles peuvent être identifiés sur certaines pages internet sur les Seychelles, comme sur le site de l'UNHCR9. Après avoir identifié un grand nombre d'articles de presse française dans ces ouvrages, articles scientifiques, thèses ou documents diplomatiques, nous les avons consultés à la BNF ou à la Documentation française et nous les avons ensuite incorporés dans notre corpus. Nous nous sommes également rendus à la bibliothèque de la Fondation de Science Politique pour consulter des articles de journaux et de magazines réunis dans un dossier sur les Seychelles10. Les articles de presse française conservés se sont arrêtés avant 1993. Nous avons comblé ce manque en consultant le site web Factiva qui permet de consulter tous les articles après 1995. Enfin, nous sommes allés sur les sites web des différents journaux, comme Le Figaro, où certains articles sont numérisés. Comment nos données ont-elles été traitées ? Nous avons d'abord fait une synthèse de nos lectures. Synthèse devant être utilisée de deux façons : d'abord pour recadrer les Seychelles dans la politique française en Afrique et dans l'océan Indien, puis pour mieux comprendre les différents aspects des relations franco-seychelloises ou combler certaines lacunes. Puis nous avons établi une chronologie sur la politique intérieure des Seychelles et

sur ses relations avec la France sous RENÉ. Par la suite, nous avons mené toute une série d'analyse ou de classement des articles : classement des articles par type d'information (par exemple sur l'économie, sur la culture ou encore sur les relations politiques), analysé la quantité par type d'information ou par journal, l'évolution du Monde et de La Lettre de l'Océan Indien - ce sont les deux journaux français les mieux renseignés -, organisé notre mémoire autour des aspects les plus évidents des relations bilatérales et les types d'informations contenues dans la presse française, et encore. Les chapitres sont organisés en fonctions des types d'informations existantes. Nous évitons de nous lancer dans une analyse pointilleuse pour éviter d'alourdir le mémoire : nous privilégions la présentation des faits contenus dans la presse française par domaine et par ordre chronologique11 de manière plus ou moins succincte, toujours pour éviter un alourdissement de notre mémoire. Dans la mesure du possible, nous tentons d'analyser ou de commenter ces faits, ou de les renforcer à partir de nos propres lectures. Cela peut se faire à partir de notre réflexion, de notre intuition ou en faisant appel à la comparaison des informations. Nous écartons les types d'informations ne possédant que trop peu d'éléments et nous pouvons utiliser Internet pour présenter certains aspects, par exemple les journaux, certains individus ou les organisations régionales ou mondiales.

9 http://www.unhcr.org/refworld/docid/3ae6a80d4.html.

10 À la bibliothèque de la Fondation de Science Politique, les articles conservés sont classés par pays. Nous pouvons donc trouver des articles français ou anglophones sur n'importe quel État, dont les Seychelles.

L'auteur de ce mémoire est un étudiant de Master 2 d'Histoire accompagné à l'Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense ou Paris 10. Il a d'abord passé sa licence à l'Université Paris 4 Paris-Sorbonne (2006-2009) avant de faire un master 1 d'Histoire à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2009-2010). Il s'exprime à titre d'individu ayant proposé le sujet de cette étude, effectué des recherches sur ce sujet sous la direction du professeur Ludovic TOURNÈS et souhaitant présenter aux lecteurs, qu'ils soient étudiants, chercheurs ou simples curieux, le résultat de deux ans d'investigations. Pendant ces deux années de recherches, l'auteur s'est efforcé d'étudier les Seychelles de France-Albert RENÉ en se basant sur des sources françaises. Au fil des recherches, le sujet a évolué, passant de la dictature de France-Albert RENÉ d'après les Français jusqu'à notre étude actuelle, en passant par la vision des diplomates français sur son régime autoritaire sous la forme d'une approche. Nous affirmons que l'étudiant ayant déposé ce mémoire en son nom et sous la direction du professeur TOURNÈS est bel et bien l'auteur de ce mémoire : les propos et opinions émis sont propres à leur auteur, ils ne sont issus d'aucune autre personne et il y a eu un attachement particulier à ne faire aucun plagiat et en signalant la source des citations qui sont reprises.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, c'est-à-dire étudier les relations entre la France et les Seychelles sous le président RENÉ d'après les journaux français, il est primordial d'adopter un regard panoramique pour mieux comprendre la politique étrangère de la France aux Seychelles dans l'ensemble de cette politique en Afrique et dans l'océan Indien. Ce sera

donc notre chapitre préliminaire. Après ce chapitre introductif, nous aborderons notre sujet d'étude. Plutôt que de commencer par les relations franco-seychelloises, il serait préférable d'étudier d'abord l'ensemble des journaux qui ont couvert les Seychelles et ses relations avec la France. L'ensemble des chapitres sur ce point constituera donc notre première partie. La première question que nous pourrons nous poser est la suivante : qui a couvert les Seychelles et donc les relations franco-seychelloises ? Ce sera notre premier chapitre. Si la presse française nous donne sa vision des relations franco-seychelloise, comment décrit-elle les Seychelles à ses lecteurs et, en même temps, que faut-il voir sur les Seychelles de RENÉ pouvant avoir une incidence sur les relations entre l'archipel et la France ? Nous pouvons donc faire un chapitre sur la description des Seychelles par la presse française. Ensuite, quelle place les relations franco-seychelloises tiennent-elles dans la presse française et comment sont répartis les types d'informations et en quelle quantité ? Il est donc nécessaire de faire une présentation des articles de notre corpus sur les relations franco-seychelloises. Ce chapitre nous permettra de faire la transition entre la présentation de la presse française ayant couverte les relations franco-seychelloises et l'étude de ces liens à partir de ce type de source. Nous distinguons deux types de relations bilatérales : les relations diplomatiques et politiques entre deux États et la coopération entre ces nations. Cela nous donne deux parties distinctes. Nous commencerons donc par la plus importante et la plus évidente des deux : les relations diplomatiques et politiques. Il vaut mieux commencer par étudier les aspects les plus importants. Avant d'étudier ses différents aspects, il est important de connaître d'abord ses acteurs : ce sera donc le premier chapitre de cette partie. Les visites diplomatiques est l'un des aspects les plus évidents des relations diplomatiques : ils constitueront dès lors le deuxième chapitre. La qualité des relations est également un aspect important, mais moins que les acteurs ou les déplacements : nous l'étudierons alors en guise de troisième chapitre de cette partie. La Réunion est un territoire ayant une place très importante dans l'océan Indien et c'est le voisin des Seychelles : il est indispensable de consacrer un chapitre là-dessus et de placer ce dernier parmi les chapitres les plus importants derrière les acteurs, les visites et la qualité des relations franco-seychelloises. Ensuite, nous avons des informations moins importantes sur la France dans la politique seychelloise et inversement, et sa politique des droits de l'Homme et de la démocratisation dans l'archipel, ainsi que sur les relations entre les deux pays à travers des organisations et sommets internationaux. Les liens entre la France et les Seychelles à travers des organisations comme la Francophonie ont une place importante. Mais le chapitre est d'ordre plus panoramique. L'implication de la France dans les affaires seychelloises ou inversement et la politique française des droits de l'Homme aux Seychelles peuvent être liées aux quatre premiers chapitre de la deuxième partie dans la mesure où les relations franco-seychelloises restent ciblées en France ou dans l'archipel. Donc, nous étudierons d'abord l'implication de la France aux Seychelles et inversement, puis la diplomatie des droits de l'Homme puisque c'est lié au chapitre précédent, et enfin les relations franco-seychelloises à travers les sommets ou organisations internationaux. Enfin, la coopération franco-seychelloise pourra servir de dernière partie de notre étude. Les informations contenues dans la presse française nous permettent d'identifier quatre aspects que nous pourrions regrouper en quatre chapitres distincts : la santé, la défense, l'économie et la culture. Dans cette partie, nous commencerons par l'aspect le moins important jusqu'au plus important selon leur place dans la presse et non dans les relations. En effet, si la culture

est censée être l'aspect le plus important des relations franco-seychelloises, on dispose de moins d'information que sur l'économie. Donc, nous étudierons dans cette partie les chapitres dans l'ordre suivant: les relations sanitaires, culturelles, militaires, et enfin économiques et financières.

Notre plan sera donc le suivant. Nous commencerons par une étude préliminaire sur la politique française dans la région des Seychelles. Nous débuterons notre étude en étudiant dans un premier temps la presse française aux Seychelles et dans les relations francoseychelloises. Dans cette partie, nous identifierons et présenterons les acteurs de la presse française afin de percevoir la présentation des Seychelles par celle-ci et étudier la place des relations franco-seychelloises de 1977 à 2004 dans les journaux et magazines français. Ensuite, nous étudierons les relations diplomatiques et politiques entre les deux pays en nous basant principalement sur les articles de presse française. Cette partie sera divisée en sept chapitres: d'abord sur les acteurs des relations franco-seychelloises, puis sur les visites diplomatiques, ensuite la qualité des liens entre la France et les Seychelles, les relations entre la Réunion et les Seychelles, la France aux Seychelles et inversement, la diplomatie française des droits de l'Homme et de la démocratisation dans l'archipel, et les liens entre la France et les Seychelles par le biais d'organisations ou sommets internationaux. Enfin, nous étudierons en guise de troisième partie, la coopération entre les deux pays telle qu'elle est décrite par la presse française. Quatre chapitres couvrant la santé, la culture, la défense militaire et l'économie la diviseront.

sommaire suivant






La Quadrature du Net