WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les contradictions des politiques de ciblage dans les projets de lutte contre la pauvreté dans l'ouest montagneux ivoirien

( Télécharger le fichier original )
par Alexis KOFFI
Université de Bouaké - DEA 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2- Les logiques des acteurs dans le jeu humanitaire

I.2.1- L'assistance humanitaire de CARE : une logique pour obtenir plus de financement pour son action et assurer sa pérennité

À la faveur de la crise ivoirienne, le pays connait une effervescence de l'assistance humanitaire. Le champ de prédilection des divers organismes disséminés sur l'étendu du territoire est la lutte contre la pauvreté. L'objectif étant de redonner goût à la vie après les atrocités qu'ont connues les populations surtout celles qui étaient au coeur des combats entre forces loyalistes et rebelles. De ce point de vue, l'ONG CARE International se caractérise par l'objet qu'elle s'est donné (aider, secourir, former des personnes, sauver des vies...) et par la population à laquelle elle s'adresse : les femmes, les personnes âgées sans soutien, les démunis, les personnes et les communautés les plus vulnérables ou défavorisées, les handicapés sans revenus et les jeunes.

Dans son fonctionnement, cet organisme soumet des projets à financement auprès de différents bailleurs de fonds sensibles aux aspects de l'amélioration des conditions d'existence de populations en situation difficile. Dès lors, l'approche par plaidoyer semble être l'outil privilégié pour rechercher des financements, vu qu'elle n'est pas financièrement autonome. Dans ces conditions, un cadrage définitionnel visant à rentrer dans les critères de financement de certains bailleurs est opéré à travers la construction sociale des concepts de pauvreté et de vulnérabilité. En effet, ces concepts étroitement liés ont une multiplicité de définitions. L'éventail de définitions de ces concepts permet d'élargir le champ d'action de cette structure au gré des financements captés ou à capter. Ils apparaissent comme un construit social car selon les exigences ou la nature des projets financés par les différents bailleurs, l'ONG CARE monte des projets en tenant compte des différentes particularités de vulnérabilité. C'est pourquoi, selon le terrain, l'on se rendra compte que la notion de vulnérabilité, sujet de toutes les actions sur le terrain n'est pas assez précise.

La logique déployée par l'ONG CARE est guidée par une démarche altruiste. Cette démarche consiste pour cet organisme à monter des projets en vue de capter des fonds de différents bailleurs pour aider les communautés à travers les divers appuis offerts. En plus de cette logique, l'organisme elle-même recherche également sa survie. En effet, par cette logique, CARE contribue à améliorer le bien-être social et économique des communautés. Toutefois pour y parvenir, il faut bien qu'il assure sa pérennité. Pour ce qui est de la satisfaction du premier point, notamment l'appui aux communautés à la base, il procède à une identification et à une sélection des bénéficiaires effectifs ou directs de leurs actions. En fait les besoins exprimés par les populations ne pouvant pas être satisfaits pour l'ensemble des requérants, l'organisme est obligé de réduire la taille des bénéficiaires par le biais d'un ciblage. En second lieu, l'ONG CARE se sert de la logique de `'servir l'autre'', de `'sauver des vies'' pour faire du business selon certains théoriciens.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net