WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse statistique de l'évolution de prix des produits pétroliers face aux taux de change dans la ville de Goma


par Benjamin SENZIGE KWITONDA
Insitut supérieur de statistique et de nouvelles technologies - A1 Ingénieur statisticien 2008
  

précédent sommaire suivant

CHAP.I. QUELQUES CONCEPTS GENERAUX

I.1. CONCEPTS DE BASE

I.1.1. LE PETROLE3(*)

Connu depuis l'Antiquité dans la presqu'île d'Apchéron (Mer Caspienne), le pétrole est devenu au XXe siècle, l'une des bases de l'économie mondiale. La découverte de Drake en Pennsylvanie (1859) aux Etats-Unis, marqua ses débuts ; le développement du moteur à explosion dès 1900;, consacra son essor. On produisit alors 21 millions de tonnes, dans le monde ; en 1959, on a extrait environ 975 millions de tonnes ; en 1964, près de 1.300 millions.

Mélange complexe d'hydrocarbures, le pétrole est un liquide huileux de teinte brun-noirâtre.

Géologiquement, il fut formé par la fermentation microbienne des algues unicellulaires et organismes microscopiques qui constituent le plankton marin.

Ces éléments organiques se sont déposés et accumulés au fond des eaux salées dans des lagunes et mers intérieures, sous un climat sec : beaucoup de gisements pétroliers sont en effet accompagnés d'importants dépôts de sel.

Par la fermentation sous l'eau, les débris organiques ont donné naissance à une boue putride, dite sapropèle. Sous l'action de bactéries, celui-ci a subi une transformation chimique profonde, accompagnée de la descente de la masse visqueuse vers le fond du basin de sédimentation.

Mais le pétrole poussé par le gaz qu'il dégage, se déplace dans les terrains sédimentaires : il quitte les roches mères où s'est accumulé, et tend à s'élever dans les roches poreuses surincombantes qui deviennent ainsi des roches-magasins. Aussi, dans les terrains plissés, le pétrole se rassemble-t-il sous pression dans les roches poreuses qui constituent des voûtes ou dômes anticlinaux ; un chapeau gazeux recouvre alors le gisement, lui-même contenu sous une couche imperméable.

Parmi les produits pétroliers, on peut citer :

- L'essence : c'est un liquide très inflammable provenant de la distillation des pétroles bruts et utilise comme carburant ou solvant ;

- Le gasoil ou mazout : est un liquide légèrement visqueux, il est utilise en même temps comme combustible et comme carburant. Il est formé d'un mélange d'hycarbures de couleur jaune pale ;

- Le Kérosène (pétrole lampant) : il joue le rôle important sur le plan socio-économique tant pour les milieux ruraux que les milieux urbains ;

- L'AVGAZ : c'est une catégorie de produits pétroliers plus raffinée et sensible. Il est utilise pour les moteurs à réacteur de petits porteurs, ainsi que des appareils du type Fakker ;

- Le JET A1 : vient juste après l'AVGAZ et est utilisé pour faire tourner les avions à 5O porteurs.

I.1.2. LE PRIX

Le prix est le rapport entre deux quantités de marchandises proposes à l'échange ou ce qui revient au même, quantité d'un bien que l'on doit donner en échange d'une unité d'un autre bien, service ou facteur de production.

Dans une économie monétarisée, le prix est la quantité de monnaie que l'on doit donner en échange d'une unité d'un bien ou d'un service.

Dans la théorie de la valeur objective reposant sur la quantité de travail socialement nécessaire (théorie de la valeur travail), le prix ne constitue pas la valeur d'échange. Il en est l'expression. Il oscille autour de la valeur en fonction des conditions du marché.

I.1.3. LE TAUX DE CHANGE

Le taux de change est un rapport entre deux monnaies qui résulte d'une confrontation entre l'offre et la demande. C'est un prix de marché susceptible d'évoluer au gré des besoins, des arbitrages et de la spéculation.4(*)

Il est la valeur de la monnaie nationale exprimée en monnaie étrangère. Le taux de change se fixe sur le marché des changes où les devises sont offertes et demandées contre la monnaie nationale.

Les offres de devises proviennent des exportations et des entrées de capitaux de l'étranger (conversation de devises en monnaie nationale), les demandes de devises proviennent des importations et des sorties de capitaux (conversation de la monnaie nationale en devises).

Ainsi, les variations du taux de change proviennent de la situation de la balance des paiements, un déficit de la balance des paiements entraînera une tendance à la baisse de la monnaie nationale, un excédent, une tendance à la hausse.

* 3 TILMONT, J. et DE ROECK, M., Géographique économique, Ed. AD. WESMAEL-CHARLIER S.A. -NAMUR, 1965, 218P

* 4 BLIEK, G., La Microéconomie en Fiches, Ed. Ellipses, Paris, 2002, 204P

précédent sommaire suivant