WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse statistique de l'évolution de prix des produits pétroliers face aux taux de change dans la ville de Goma

( Télécharger le fichier original )
par Benjamin SENZIGE KWITONDA
Insitut supérieur de statistique et de nouvelles technologies - A1 Ingénieur statisticien 2008
  

précédent sommaire suivant

I.2. PRESENTATION DE LA VILLE DE GOMA

I.2.1. SITUATION GEOGRAPHIQUE

La ville de Goma est construite dans le lift valley africain. Elle est située à l'Est de la RDC et plus précisément dans la province du Nord-Kivu.

Elle se situe à une altitude de 1640 m au bord du lac Kivu et 20°14' de latitude sud. Elle est limitée :

§ Au nord par le territoire de Nyiragongo

§ Au sud par le lac Kivu

§ A l'Est par le République Rwandaise

§ A l'Ouest par le territoire de Masisi

I.2.2. HISTORIQUE5(*)

Traditionnellement Goma est la déformation du mot «NGOMA» qui signifie en Swahili tambour. Ce même mot aurait été donné en référence du bruit assimilable à celui du tambour qui résonne. La résonance dont il est question ici, était le grand bruit similaire au son du tambour, provoqué par l'éruption volcanique. C'est ainsi qu'en mémoire de ce grand bruit, le premier village qui était implanté surnommé «NGOMA».

Selon cette légende, l'on a tendance à affirmer qu'après l'éruption volcanique primitive, ce village a disparu et ses habitants se sont disperses et ont construit trois nouveaux villages : Mungoma (l'actuel Goma), Matcha (le village de Sake) et Munti (le village de Munigi).

Vers 1900, Goma a eu des contacts avec les colonisateurs. Vers les années 1912 fut fondé le poste de Goma en face du poste Allemand de Gisenyi et devrait jouer le rôle militaire. Plus tard, il pourrait devenir un office de l'Etat-civil. Dans les mêmes perspectives, vers les années 1930, son site actuel correspondait aux camps des travailleurs et du chemin de fer de l'Etat (CFE). Ce camp aurait été initialement établi au bord du lac Kivu vers l'Est du site.

A l'époque, Goma était le point d'aboutissement du réseau du VICE-CONGO et servait de port d'étage pour le transbordement des produits agricoles et de matériels de construction provenant de Bukavu ou à destination de Bukavu.

En 1945, Goma fonctionnait comme un poste d'Etat en dépendance du territoire de Rutshuru. Après cette période, ce poste fut une entité autonome, détachée de la juridiction de Rutshuru. Par la suite, Goma grandissait rapidement, ainsi avec une population de 1000 habitants en 1948, il sera déjà identifié comme un petit centre actif capable d'abriter les services d'un parquet de Grande Instance et d'autres éléments marquants. C'est le décret du 03 septembre 1954 qui donnant à la ville de Goma le statut de centre extra-coutumier d'une population estimée à 8600 habitants.

En 1951, cette entité a été élevée à la fois au niveau du territoire et du chef-lieu du district du Nord-Kivu. Le fait de reconnaître le Nord-Kivu comme district trouvait sa raison d'être dans le rôle économique combine important reconnu à Goma en 1950. a cela il faut ajouter l'arriver massive des colons blancs vers les années 1945-1950 dans l'ex-Kivu et l'extension de l'exploitation minière dans le Nord-Kivu. Ces facteurs ont conduit au mouvement en faveur de la dislocation administrative entre Goma et Bukavu.

Le 25 décembre 1966, le Nord-Kivu est encore devenu district qua,d fut décidé le retour aux anciennes provinces et districts avant le référendum constitutionnel de juin 1967.

Le Nord-Kivu est élevé au rang de la région test par l'ordonnance loi n°88-031 du 20 juillet 1988 et après le découpage de la région du Kivu en trios provinces autonomes. Son chef lieu de la ville de Goma selon l'esprit de l'ordonnance loi n°88-170 du 15 novembre 1988 portant création de la ville de Goma.

La Mairie de Goma est une entité administrative décentralisée dotée d'une personnalité juridique et d'une autonomie de gestion. Sous son autorité fonctionnent deux communes à savoir : la commune de Goma et la commune de Karisimbi.

* 5 Rapport, Gouvernorat Provincial du Nord-Kivu.

précédent sommaire suivant