WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les soignants et leur téléphone portable à l'hôpital

( Télécharger le fichier original )
par Frédéric GRIPON
Université de Caen Basse- Normandie - Master 1 des sciences de l'éducation option éducation, mutations, formation 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2 - Analyse thématique croisée des entretiens

2.1 - Intégration de l'usage du téléphone portable dans la vie privée

L'ensemble des personnes interrogées possède un téléphone portable personnel mais l'enquête nous permet de distinguer trois types d'usagers et nous fournit un éclairage sur leur intégration de l'objet dans leur vie quotidienne en dehors du travail.

Un premier type d'usage est décrit par Marie ; son utilisation reste occasionnelle. L'acquisition récente du téléphone, l'âge du témoin, le forfait limité et l'appareil basique utilisé semblent en faire un outil de communication d'appoint par rapport à la ligne téléphonique fixe et le cantonner à un usage restreint en mobilité. Sa faible intégration l'amène à dire :

67

« Puisque j'en ai un je m'en sers, mais des fois j'oublie même que j'en ai un (rire) ». D'ailleurs lors de notre entretien, son appareil était déchargé.

Une seconde manière de considérer le téléphone portable se distingue par le témoignage de Flore dont l'usage est intégré de longue date puisqu'elle l'utilise depuis 15 ans. Mais il semble qu'elle n'ait pas ressenti le besoin de suivre l'évolution technologique offerte aujourd'hui par les Smartphones. Pour elle, le téléphone portable a simplement remplacé la ligne de téléphone fixe, la mobilité et la fonctionnalité des SMS en plus. Nous pouvons également préciser que son mari semble être un utilisateur intensif de Smartphone. Au cours de l'entretien elle évoquait ainsi ce type d'appareil :

« Enfin, je ne dis pas, ça peut être un super outil hein, mais faut savoir le contrôler hein. Personnellement je me bats déjà à la maison pour euh..., voilà on peut aussi poser son téléphone quoi, ok c'est super on peut avoir ses mails, c'est bien, quand on attend une réponse urgente, quand on est pris à un endroit et qu'on peut pas consulter son ordinateur facilement, mais bon à côté de ça, enfin euh, la vie continue quoi, enfin, ça c'est mon état d'esprit hein »

Enfin, un troisième type d'utilisateur se dessine avec toutes les autres personnes interrogées. Nous pouvons les qualifier de mobinautes, tel que nous avons défini ce terme dans le cadre conceptuel. Ils disposent tous d'un Smartphone et sont consommateurs de téléphonie mobile depuis au moins douze ans. Ce sont des utilisateurs assidus de la plupart des fonctionnalités disponibles sur ce type d'appareil : SMS, MMS, photo, musique, réseaux sociaux et de multiples applications qu'ils partagent avec leur entourage.

Par exemple à la question « Avez-vous le sentiment d'en avoir un usage fréquent ? » Chloé répond : « Oui, très fréquent, je m'en sers pour tout en fait. »

Laurent: « Euh (silence) hum (silence) 10 - 15 fois par jour peut-être ? »

Samia : « Euh, on va dire au moins une fois par heure (rires) tous les jours, oui ».

L'appareil est très intégré à leur mode de vie, l'usage est intensif et il est porté près du corps ou dans le sac à main. La fonction communication par la voix, semble inférieure aux autres usages, notamment les SMS comme en témoigne Carine : « Euh,

68

les appels moins que les SMS f...] » et Laurent: « Principalement pour les SMS... Euh...pour les échanges de SMS et pour l'actualité, enfin suivre l'actualité. »

Cette analyse rejoint en partie les observations faites par Corinne Martin143 puisque nous constatons sur le terrain que l'usage du portable semble d'autant plus intégré que son utilisation est fréquente et ancienne et que l'appareil et l'abonnement permettent un usage diversifié. La surreprésentation des Smartphone dans notre échantillon, chez les moins de quarante ans, semble également confirmer une progression rapide de la diffusion de ce type d'appareil tels que les statistiques convoquées pour notre étude l'indiquaient.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"L'imagination est plus importante que le savoir"   Albert Einstein