WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de gestion d'une aire protégée face aux pressions permanentes de la population riveraine. Cas du domaine de chasse et réserve de Bombo Lumene en RDC

( Télécharger le fichier original )
par Don King Don King LUBUTA MPIA
Intitut supérieur des techniques appliquées Kinshasa - Ingénieur technicien en météorologie 2012
  

précédent sommaire suivant

2.4. Topographie et Relief

Nonobstant les potentialités en biodiversité qu'il abrite,

le Domaine de Bombo-Lumene se situe dans la partie plateau des Batéké avec une altitude équivalent à 637m, dont ses formations géologiques du type Kalaharien ont été soumises aux différents dépôts entre autres illuvions, colluvions, éluvions dans le bas fond des vallées. Ainsi, la succession collinaire a contribuée à la formation de la chaîne du sol, appelée « catena des sols », sols des sommets collinaires des pentes et des vallées où l'on y retrouve :

*les sols des pentes ou complexes colluvial ;

*les sols des fonds ou complexes illuvial.

2.5. Situation pédologique

Le sol du plateau des Batéké est principalement sablonneux, de couleur ocre et issue de l'altération de la roche Kalahari (VERMEULEN et LANATA, 2006).Le sol du Domaine et Réserve de Bombo Lumene est acidiphile. Selon la classification du sol du Congo, ce sont des sols à profil de type AC .Ces sols sont constitués par des sables fins avec une teneur en argile généralement inférieure à 20 pour cent. De plus, ces sols sont mélangés de part et d'autres et sont à tendance kaolinitique et ferralitique.

2.6. Végétation

Dans le Domaine et Réserve de Bombo-Lumene, en dehors d'autres types de formations rares, tels que celles forestières, à caractère savanicole et steppique, on y rencontre deux types de végétation phare, à savoir : les forêts galeries et les formations herbeuses.

a)Les forêts galeries :

Très discontinues, les forêts galeries sont constituées des arbustes, tels que l'hymenocardia-acida, le crossopteys, le febrifuga, le pteroco-mpus angolaise, l'albizzia, l'andianthifoy, les prosopics africaines, les coubretus négricans, le harungana madagascariens.... qui sont mêlés à certains arbres et longent les rivières Bombo et Lumene ainsi que leurs affluents.

b) les formations herbeuses :

Les forêts du type guinéo-congolais sont dominées par des nombreuses espèces de graminées. Elles constituent la formation la plus répandue du Domaine et se suivent aux sommets des collines environnantes, tandis que la végétation rupicole se retrouve dans les zones marécageuses.

Parmi les rares espèces de graminée, nous citons l'hyparhenia, la rufo, la diplandros, la fondetrio simple, la trimula, l'erognotis, la cheneusis et les hydropages.

Il y a lieu de noter aussi qu'il se développe près des cours d'eau d'autres espèces hydrophiles comme le pandamus et le cardellobum ainsi que les grandes herbes, telles que le chrotosperum, le spet ainsi que le ptemsurvolés.

précédent sommaire suivant