WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de gestion d'une aire protégée face aux pressions permanentes de la population riveraine. Cas du domaine de chasse et réserve de Bombo Lumene en RDC


par Don King Don King LUBUTA MPIA
Intitut supérieur des techniques appliquées Kinshasa - Ingénieur technicien en météorologie 2012
  

précédent sommaire suivant

2.7. Faune

En matière de la faune, le Domaine et Réserve de Bombo-Lumene possède une faune variée qui est propre aux savanes, telles que les Buffles, les hippopotames, les cobbes Défassa, les Guibs harnachés, les Sitatungas, les Céphalophes de Grim......

On y rencontre aussi une avifaune très alléchante composée des Outardes, Francolins communs, Pintades communes, Touracos géants, milans noirs......

2.8. Hydrographie

Le Domaine et Réserve de Bombo-Lumene tire son nom de deux rivières qui les baignent entre autres Bombo et Lumene. Le Domaine et Réserve de Bombo Lumene possède ainsi plusieurs potentialités aquatiques (poissons, pierres, escargots etc.), environnées de part et d'autre par une forêt de galerie qui offre à ces deux écosystèmes aquatiques une impressionnante beauté. Il est parcouru respectivement par les rivières LUFIMI et MUTI MUTIENE. Considérées comme étant des rivières-mères de la grande rivière Mai-ndombe qui est caractérisée par des profondeurs exagérées et fond garnie de grosses pierres. De plus, la rivière Bombo prend sa source dans le territoire de KIMVULA dans la province de Bas-Congo.

2.9. Population

Le Domaine et Réserve de Bombo Lumene est habité

essentielle par le peuple Teke, répartie dans les villages suivants :Balemo,Bu, Bakumi I et II ,Buantaba,Kie,Kikimi,Kingunu,Kinta,KintaKikintshui,Kiseki,Kisia,

KimwaKasa,Kivunda,Mbankana,Mbere,Mbiene,Mbui,Mutiutiene,Ngam,Ngabimi,Nsuni,Yoiso et Yuo.

Nous noterons que les perturbations anthropiques du Domaine et Réserve ont été occasionnées par les travaux lors de la construction de la ligne haute tension Inga-Shaba .Les autochtoctones pratiquent une agriculture de substance sur brûlis et utilisent certaines essences comme les hymenocardia ulmoides, harungana madagascariensis pour la fabrication des habitations.

Pour conclure, ce chapitre a présenté les potentialités intrinsèques de cette aire protégée. Si les activités anthropiques sont réglementées, cet écosystème, avec sa biodiversité fera la fierté et la beauté de notre pays.

précédent sommaire suivant