WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de gestion d'une aire protégée face aux pressions permanentes de la population riveraine. Cas du domaine de chasse et réserve de Bombo Lumene en RDC


par Don King Don King LUBUTA MPIA
Intitut supérieur des techniques appliquées Kinshasa - Ingénieur technicien en météorologie 2012
  

précédent sommaire suivant

2. Problématique

La République Démocratique du Congo est connue de part le monde à travers sa variété et riche biodiversité, caractérisée par une endémisme importante en biocénose (phyto-zoocenose).Près de vingt cinq million d'hectares, soit 10,47 % de l'étendue du territoire national sont destinés à la protection de la méga-biodiversité protégée à des titres divers (Parc National, Domaine de chasse et Réserve,...).

Par ailleurs l'état dans lequel vit et évolue ce réseau d'aires protégées de la RDC intrigue si bien l'attention d'un bon nombre de chercheurs, naturalistes évoluant dans Le secteur de l'environnement.

En effet, le Domaine de Chasse de Bombo Lumene subi une pression importante de la part de la population autochtone. Cette dernière, à travers ses activités champêtres et de chasse, détruit et dégrade cet écosystème pourtant reconnu comme Domaine Réservé.

Ce comportement anarchique a comme conséquence, la perte de la biodiversité de ce Site. C'est pourquoi, au regard de tout ce qui précède, nous nous posons les questions de savoir ce qu'il faut faire ou entreprendre pour que cette aire protégée puisse être sécurisée durablement ?

Par ailleurs, d'autres préoccupations rongent la gestion judicieuse de cette aire ; c'est ainsi que notre problématique se résume par ses quelques questions :

-le Domaine et Réserve de Bombo Lumene est elle gérée judicieusement ?

-existe-il réellement des pressions de la part de la population riveraine ?

-que peut-on préconiser comme remèdes d'une manière durable ?

-a quoi sont dues les pressions permanentes ?

-quels sont les acteurs implicables dans d'éventuelles résolutions  durables ?

-une solution d'implication pour une synergie s'avère-t-elle incontournable ?

3. Hypothèses du travail

Afin de répondre à toutes ces préoccupations fondamentales, nous avons essayé de formuler certaines hypothèses qui peuvent constituer une source de réflexion.

Ainsi, après réflexion et dans le cadre de notre étude, nous estimons que la gestion durable de cette aire protégée exige :

-l'implication de la population locale et riveraine dans le Management

du Domaine et Réserve de Bombo Lumene ;

-la matérialisation des limites réelles de ce Domaine ;

-le renforcement des capacités de surveillance de la Réserve ;

-la collaboration étroite entre la population locale et l'Iccn ;

-la vulgarisation et l'organisation des séances de formation en faveur

de tous les acteurs impliqués dans la gestion du Domaine ;

-la proposition des solutions alternatives.

Nous osons croire, qu'avec l'apport de notre contribution à travers cette étude, les autorités de l'ICCN auront de la matière à capitaliser afin de manager durablement cette aire protégée.

précédent sommaire suivant