WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'entreprise aux mains de la generation Y

( Télécharger le fichier original )
par Antoine AUBARD
ESCEM Tours-Poitiers - Master en Management des Hommes et des Organisations 2012
  

précédent sommaire suivant

Partie 3 : Analyse des résultats

Considérations générales autour des résultats

Après avoir interrogé 10 managers de différentes entreprises, j'ai essayé d'être d'avoir une certaine égalité dans la répartition des sexes des répondants :

Quant à l'âge des interrogés, seul 20% ont plus de 30 ans, c'est à dire les managers issus de la génération Y les plusanciennement rentrés sur le marché du travail.

Ces résultats expliquent facilement les résultats obtenus au sujet de l'ancienneté sur le poste occupé des répondants/interrogés : 60% ont entre 0 et 2 ans tandis que 30% ont entre 2 et 5 ans d'ancienneté sur leur poste.

On peut également observer que, majoritairement, les managers interrogésont des équipes à effectif réduit, 60% ont une équipe de 0 à 5 personnes.

Enfin, nous pouvons voir que les membres de ces équipes sont eux-mêmesissus de la génération Y, 90% ont moins de 35 ans.

A propos de l'effectif des entreprises dont sont employés ces managers, une certaine homogénéité se dégage. En effet, seuls 20% des répondants/interrogés travaillent dans une entreprise de plus de 500 personnes.

Exposé des résultats

Après avoir présenté les caractéristiques du groupe de managers interrogés, je vous propose que l'on s'attarde sur les résultats en les classant en 3 grandes parties composant 3 groupes de questions de l'entretien, eux-mêmes divisés en sous-parties. Cette organisation permet de comparer les informations recueillies avec les différents styles de leadership présentés précédemment par interprétation. Ces informations sont disponibles en annexe.

Management d'équipe

Accueil :

Le premier jour d'un nouveau membre d'une équipe est un moment important et on peut observer que les managers interrogés y accordent eux aussi une importance. On peut observer qu'ils sont bienveillant et crée un cadre propice à la bonne réalisation du travail, comme les leaders paternalistes. Notamment en organisant cet accueil que ce soit par la distribution d'un livret d'accueil ou comme le dit un manager : « Je l'emmène boire un café ou un thé et organise un déjeuner d'équipe pour son premier jour » ; le but étant de « commencer à tisser les liens ».

Membre en difficulté :

Lorsqu'un membre de leur équipe est en difficulté, chaque manager va réagir différemment même si on peut observer un certain consensus dans une gestion de cette épreuve par un style de leadership démocratique.En effet, certains vont inciter le membre de leur équipe a faire une auto-évaluation (« Je lui demande de m'exposer la difficulté qui est rencontrée afin de répondre aux questions : "quel est le problème? D'où vient-il ?" et donc peut il être résolu par lui ou a t'il besoin de mon intervention. »), d'autres vont chercher à régler le problème en organisation des rendez-vous successifs pour accompagner le membre de l'équipe en difficulté (« Un suivi plus rapproché s'avère nécessaire dans ce cas. Et passe par l'organisation de réunions hebdomadaire, évaluation des besoins de formation supplémentaire, et accompagnement sur des projets spécifiques »)

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.