WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Filtration glomerulaire chez des patients diabetiques et/ou hypertendus suivis a l'hopital de district de la cité verte: determination de la creatinemie, proteinurie et uremie

( Télécharger le fichier original )
par Céline Sylvie MIMBOE BILONGO
Uni versité de Ngaoundere - Master 2016
   Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

II.2 Urémie

Plus de 90% de l'urée est éliminée par les reins dans les urines. Le dosage de l'urémie est souvent considéré comme un indicateur de la fonction rénale. (BIOLABO, 2011).

II.2.1 Répartition de l'Urémie en fonction des sous-groupes des patients

L'histogramme de la figure 13 qui présente la variation de la moyenne de l'urémie dans les différents sous-groupes des patients a été réalisée à partir des données contenues dans le tableau 5A de l'annexe 2.

La moyenne de l'urée est normale dans le sous-groupe de Patients Sains (0,2 #177; 0,1 g/l ), élevée dans le sous-groupe de Malades Suivis (0,4 #177; 0,2 g/l) et encore plus dans le sous-groupe de Malades Non Suivis (1,2 #177; 4,2 g/l ): la différence est très significative avec un seuil de P ? 0,05.

1,6

Valeurs moyenne (g/dl) de l' uremie

0,8

0,6

0,4

0,2

1,4

1,2

0

1

MNS MS PS

1,2

0,4

0,2

-0,2

Catégories des patients

Borne supérieure

Borne inférieure

Figure 13: Comparaison de l'urémie dans les trois sous-groupes (MS, MNS, PS).

p-value = 2,966e-06

Mémoire de Master en Biologie Clinique rédigé par: MIMBOE BILONGO CELINE SYLVIE Page 47

Filtration glomérulaire chez des patients diabétiques et/ou hypertendus suivis à l'Hôpital de district de la Cité Verte: dosages de la créatinémie, protéinurie et urémie

Valeurs normales de l'urée : 0,13-0,43 g/l

Légende : MNS : Malades Non Suivis ; MS : Malades Suivis ; PS : Patients Sains.

La moyenne de l'urée sérique est très élevée (1,2 #177; 4,2 g/l) chez les Malades Non Suivis comparée aux deux autres sous-groupes. Elle augmente proportionnellement au degré d'atteinte rénale (Figure 13). Ces résultats mènent à conclure que le suivi médical retarde dans le temps l'altération de la fonction rénale. Il est évident qu'une augmentation de l'urée sanguine traduit un déficit de la fonction d'excrétion des reins (RICHET, 2005). Plus la fonction rénale est altérée, plus l'urée s'accumule dans le sang et devient un facteur toxique du fait que l'insuffisance rénale par acidose métabolique qu'elle induit. Elle est responsable d'un catabolisme musculaire exagéré (VANHOLDER, 2003, MITCH et al., 1994). Néanmoins, il est observé quelques cas d'augmentation d'urée plasmatique chez les Malades Suivis sans impact sur la fonction rénale car ces sujets ont une créatinémie et une filtration glomérulaire normale. Il s'agit sans doute d'une hyper urémie d'origine alimentaire due à une consommation exagérée de produits carnés (viandes et dérivées) qui augmentent fortement l'urémie dans l'organisme (ATEBA, 2012).

II.2.2 Répartition de l'urémie en fonction des tranches d'âges des patients

Les résultats de la répartition de l'urémie en fonction des tranches d'âges des patients sont présentés par l'histogramme de la figure 14. Les données brutes qui ont permis son tracé sont résumées dans le tableau 6A de l'annexe 2.

2

Moyenne de l'urémie (g/l)

0,5

1,5

0

1

20-40 40-60 60-80

0,3

0,3

1,4

-0,5

Tranche d'âge (Années)

Borne supérieure

Borne inférieure

Figure 14: Répartition des moyennes de l'urémie en fonction des tranches d'âges des patients.

Mémoire de Master en Biologie Clinique rédigé par: MIMBOE BILONGO CELINE SYLVIE Page 48

Filtration glomérulaire chez des patients diabétiques et/ou hypertendus suivis à l'Hôpital de district de la Cité Verte:
dosages de la créatinémie, protéinurie et urémie

Valeurs normales de l'urée : 0,13-0,43 g/l.

Dans la tranche d'âges de (20-40) ans et celle de (40-60) ans les moyennes de l'urémie sont normales (0,3 g/l), tandis que dans la tranche d'âges de (60-80) ans la moyenne de l'urémie est très élevée (1,4g/l) ; la différence de moyenne par rapport aux moyennes des deux autres tranches d'âges est significative avec un seuil de P < 0,05.

La moyenne de l'urée sérique est très élevée dans la tranche d'âge de (60-80) ans (1,4 #177; 4,8 g/l) comparée aux deux autres tranches d'âges. Cette augmentation traduit une accumulation de l'urée dans l'organisme. Plus la fonction rénale est altérée plus l'urée s'accumule dans le sang et devient un facteur toxique (VANHOLDER, 2003). Ces résultats mènent à dire que l'âge avancé est un facteur qui favorise l'apparition des complications qui évoluent vers l'insuffisance rénale. Il est évident qu'une augmentation de l'urée sanguine traduit un déficit de la fonction d'excrétion des reins (RICHET, 2005).

précédent sommaire suivant