WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

III- L'ÉGLISE ÉVANGÉLIQUE DU CAMEROUN, MEMBRE DE LA MISSION ÉVANGÉLIQUE UNIE (M.É.U.)

La Mission Évangélique Unie (M.É.U.) est la traduction en Français du sigle Allemand V.E.M., qui est l'abréviation de « Vereinigte Evangelische Mission » et qui se traduit en Anglais « United Evangelical Mission ». Comme la C.É.V.A.A., la M.É.U. est une Communauté d'Églises en mission. La M.É.U. ou V.E.M. est donc la version Allemande de la C.É.V.A.A. Nous étudierons dans cette partie, la naissance et l'évolution de la M.É.U, la vie de l'É.É.C en son sein et ses oeuvres dans cette Église.

A- Naissance et évolution de la M.É.U.

La M.É.U. est le résultat de la fusion de la Mission Rhénane avec la Mission de Bethel en Allemagne. Cette fusion s'est produite en 1971. La M.É.U. fut constituée par des Églises autonomes et ses anciens territoires missionnaires, qui devinrent donc des Églises partenaires dans la mission. La M.É.U. peut alors être considérée à juste titre, comme la C.É.V.A.A, version allemande. En effet, ces deux organismes se sont constitués la même année et leurs partenaires sont des Églises autonomes des territoires missionnaires d'autrefois et les Églises d'envoi de ces missions. En 1971, le concept « Unis en Mission » fait son apparition et est amorcé. Mais, ce n'est qu'en 1978, à l'occasion du 150ème anniversaire de la Mission Rhénane, que les délégués de toutes les Églises partenaires déjà enregistrées, se réunissent à Béthel/Bielefeld. Ils y adoptent le programme « Unis en Mission ». Son objectif est de permettre aux Églises partenaires de « Croître ensemble » 144 pour une communion oecuménique.

De 1978 à 1988, un comité de continuation planifie un certain nombre de programmes destinés à intensifier la coopération théologique, financière et l'échange du personnel entre les Églises partenaires. En 1988, à Mülheim en Allemagne, à l'occasion d'une autre consultation, un autre comité « Unis en Mission » est élu. Ce comité a pour tâche de formuler des suggestions concrètes pour les nouvelles structures de coopération entre les Églises145. En 1993, fut adopté unanimement la nouvelle constitution au Botswana. Enfin, en 1996 à Béthel, la M.É.U. est transformée en Communauté Internationale d'Églises. Les pays partenaires sont : la Namibie, le Botswana, la Tanzanie, le Rwanda, le Zaïre (actuelle République Démocratique du Congo), l'Indonésie, Hongkong, la Chine, le Sri Lanka, les Philippines, l'Allemagne et le Cameroun. Comme on peut le constater, ces pays sont répartis sur trois

144 Rapport Assemblée Générale, V.E.M., 1996, p.12.

145 Ibid.

63

continents à savoir : l'Afrique, l'Asie et l'Europe. La carte qu'a dressée la M.É.U. et qui montre la situation géographique de ses Églises partenaires se présente la manière suivante :

Carte : Répartition mondiale Églises membres de la M.É.U/V.E.M.

0 100 km

O

S

E

Source : Agenda Vereint Zur Mission (Unis en Mission), 1993.

Trente-trois Églises sont membres de la M.É.U. La répartition générale par continent est la suivante : quatorze Églises en Asie, treize Églises en Afrique et six Églises installées en Allemagne.

précédent sommaire suivant