WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

E- Les problèmes des relations entre l'É.É.C. et l'É.R.P.B

Le partenariat entre l'É.É.C. et l'Église néerlandaise se déroule dans le sens classique les relations Nord-Sud. Ces relations sont à sens unique car, on constate une intervention unilatérale du partenaire européen vers le partenaire africain qu'est l'É.É.C. Cela traduit par l'envoi des missionnaires hollandais à l'É.É.C., et l'inverse n'est pas possible.

De ce fait, une résolution du Synode Général de Bafoussam en 1979, recommande une organisation de l'échange réciproque du personnel des deux Église s. Cependant, comme avec l'Église Évangélique de Westphalie. Cette coopération s'est heurtée au handicap majeur de la communication, notamment la langue. Le personnel de l'É.É.C. pouvant se mettre en partie au service de l'Église hollandaise, insuffisant à l'É.É.C, est évoqué. En effet, s'il est facile et possible pour un Hollandais d'apprendre le Français et venir travailler à l'É.É.C., l'inverse est très difficile. Il n'est pas facile pour un Camerounais d'apprendre le Néerlandais et de se mettre au service de l'Église Réformée des Pays-Bas. De même, du côté des hollandais, on soulève ce même problème de langue. C'est le cas de Mme Den Tex, Vice-Présidente du Conseil des Missions qui explique ceci :

C'est une question dont on a déjà parlé il y a plusieurs années ; il y a sept ans, nous l'avons évoquée. Encore maintenant, nous en avons parlé de la possibilité que par exemple, des pasteurs camerounais viendraient chez nous quelques temps pour parler, faire connaître les problèmes du Cameroun, des Église s du Cameroun, parler aux chrétiens de notre Église . Certainement, il y a cette possibilité267.

Pour Mme Den Tex, la mission à double sens est possible. Elle signale aussi un autre aspect de celle-ci :

En ce moment, un autre aspect que nous avons entrevu, c'est qu'on essaie d'avoir des visites réciproques non seulement des personnes au niveau du bureau, mais des pasteurs régionaux, des membres de l'Église de part et d'autre ; non seulement des Pays-Bas au Cameroun, mais aussi du Cameroun aux Pays-Bas268.

Ici, Mme Den Tex parle évoqua seulement les envoyés de courts séjours. Qu'en est-il des envoyés Camerounais de longs séjours ? Pour le pasteur Pier Magre, cela est difficile parce que l'Église Réformée des Pays-Bas n'a pas une commission des ministères qui place les pasteurs. Ce sont les paroisses elles-mêmes qui font appel à un pasteur et qui discutent avec lui de son travail. L'Église centrale n'a pas beaucoup de possibilité d'intervenir. La paroisse est en quelque sorte souveraine. Bref, des envoyés camerounais en Hollande pour des courts

104

séjours, celle optique était possible, mais pour des longs séjours de plusieurs années, elle était difficile.

Comme on peut le constater, depuis son accession à l'autonomie, l'Église Évangélique du Cameroun coopère sur la scène internationale, notamment en Europe. Dans ce continent, elle entretient des relations bilatérales directes avec des Églises et autres Organisations Non Gouvernementales à caractère ecclésiastique, installées surtout en Allemagne et aux Pays-Bas. Cette coopération bilatérale de l'É.É.C. se déroule de manière sereine et dans le respect mutuel des différents partenaires, malgré quelques petits incompréhensions recensées de part et d'autres.

Ainsi, la coopération internationale de l'É.É.C. depuis 1957 s'est faite sous deux axes : la coopération multilatérale au sein des organisations ecclésiastiques internationales ; et la coopération bilatérale, effectuée de manière directe avec ses partenaires d'Europe. Dès lors, quelle évaluation peut-on faire de cette ouverture de l'Église Évangélique du Cameroun au monde ?

105

précédent sommaire suivant