WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eglise evangélique du cameroun et coopération internationale (1957-2007)


par MOISE NKAPMENI NGAPET
UNIVERSITE DE YAOUNDE I (ENS) - DIPES II 2015
  

précédent sommaire suivant

2) La contribution de l'É.É.C. au sein de la C.É.V.A.A.

Comme nous l'avons signalé plus haut, l'É.É.C. a été l'un des initiateurs de la C.É.V.A.A. Cela s'est fait à travers l'appel mémorable lancé par le pasteur Jean Kotto, en 1964, en faveur de la dissolution de la S.M.É.P., en vue de pouvoir créer une Action Apostolique Commune (A.A.C.) aux Africains, Océaniens et Européens. De ce fait, au sein de la C.É.V.A.A., l'É.É.C. a assumé les responsabilités qui lui étaient dues. Ainsi, le pasteur Jean Kotto, Secrétaire Général de l'É.É.C. d'alors, fut membre du Conseil de la Communauté. Paul

107

Soppo Priso, laïc très engagé de l'É.É.C., fut pendant douze ans, membre de la Commission Financière de la C.É.V.A.A. Bien plus, et c'est un fait marquant des relations internationales de l'É.É.C, le pasteur Charles Emmanuel Njiké, Président Général de l'É.É.C. de 1992 à 1998, a assuré la présidence de cette Organisation durant un mandat, c'est-à-dire de 1993 à 1996. Cela à l'issue de son conseil annuel tenu à Tahiti en Polynésie Française du 21 juin au 02 juillet 1993. Par cette représentation, l'É.É.C., fut effectivement mise au devant de la scène internationale. Le pasteur Charles Emmanuel Njiké exerça son mandat sans faillite, tout en préservant les intérêts de la Communauté269. En outre, l'É.É.C. qui a accueilli les réunions du comité exécutif et du conseil de la C.É.V.A.A. du 8 juin au 1er juillet 1995.

Les femmes ont aussi été les véritables actrices du rôle joué par l'É.É.C. au sein de cette Communauté. En effet, une délégation des femmes du Département de l'Union des Femmes Chrétiennes (D.U.F.C.) de l'É.É.C., a pris part au lancement officiel de la caravane des femmes pour la paix, organisée par la C.É.V.A.A, à Marrakech au Maroc, le 25 mai 2006. Cette caravane a séjourné en terre camerounaise du 13 au 31 octobre 2007, et a été accueillie par les Églises locales membres de la C.É.V.A.A., dont l'É.É.C. L'étape du Cameroun avait pour thème : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix » (Jean 14 : 27)270.

En ce qui concerne la participation de l'É.É.C. à la vie financière de la C.É.V.A.A., le tableau ci-après récapitule, sa contribution financière au budget de la C.É.V.A.A entre 1977 et 1990 :

Tableau n°6: Recettes versées par l'É.É.C. à la C.É.V.A.A. de 1977 à 1990.

Années

Budget (recettes versées par l'É.É.C.
à la C.É.V.A.A.) en francs CFA

Sources

1977

150 000

J.M.É., 1979, supplément n°12, p.30.

1978

150 000

J.M.E, 1979, p.30.

1979

200 000

J.M.E, 1979, supplément n°4, p.31.

1981

200 000

J.M.E, 1980, supplément n°4, p.40.

1982

200 000

J.M.E, 1981, p.18.

1990

200 000

J.M.E, décembre 1989, n°5, p.65, p. 18.

269 Entretien avec Mbatzin Henri, Pasteur É.É.C., 55 ans, Messa-Yaoundé, 11 avril 2015.

270 L'Appel n°29, juillet-décembre 2007, p.51.

108

Ce tableau est donné à titre indicatif, juste dans le but de montrer que l'É.É.C. a été active dans la vie financière de la C.É.V.A.A.

Dans les champs d'action de la C.É.V.A.A., l'É.É.C. prit part à l'échange de personnes entre les Églises membres de cette organisation. Elle envoya des pasteurs dans des Églises membres. C'est le cas du pasteur Mésak Tchakounté envoyé au Bénin et du pasteur Jacques Ndensi à Dakar au Sénégal. L'É.É.C. a reçu plusieurs envoyés de la C.É.V.A.A., par l'intermédiaire du D.E.F.A.P., notamment des Coopérants du Service National (C.S.N.) ; des Volontaires d'Aide Technique (V.A.T.) dans les Églises partenaires. Ces envoyés sont : les enseignants, les théologiens, les médecins, les gestionnaires, les agronomes, les techniciens, les animateurs, les formateurs, etc.

Bref, la présence de l'É.É.C. demeure active au sein de la C.É.V.A.A. Comme l'a si bien déclaré le pasteur Charles Emmanuel Njiké, « l'idée de la C.É.V.A.A. n'est pas née en France, mais bien au Cameroun, au sein de l'Église Évangélique de ce pays »271.

précédent sommaire suivant