WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude du recyclage d'eau résiduaire dans la flottation des minerais cuprocobaltiferes sulfurisé de Luiswishi au NCK.

( Télécharger le fichier original )
par Alidor SHIKIKA
Université de Lubumbashi - bachelier en science de là€™ingénieur/étudiant master2genie chimique 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.3.2. Caractérisation du minerai

Des échantillons représentatifs ont été utilisés afin de caractériser le minerai du point de vue chimique, minéralogique, granulométrique, de la broyabilité et granulochimique.

a) Analyse chimique du minerai

Elle a consisté en la détermination de sa composition chimique élémentaire par la spectroscopie de fluorescence x à l'aide d'un appareil de marque Philips Minipal. Cette analyse a été complétée par le dosage par dissolution dans l'acide sulfurique du cuivre et du cobalt à l'état oxydé et sulfurés ainsi que le dosage gravimétrique de la silice.

b) Analyse minéralogique

Pour l'analyse minéralogique, un échantillon du minerai étudié a été envoyé au laboratoire d'études métallurgiques (EMT) de la Gécamines à Likasi. Elle a consisté en l'identification sur des lames minces des minéraux constitutifs du minerai par la microscopie optique à la lumière polarisée en transmission et en réflexion.

c) Analyse granulométrique

Elle a consisté en un tamisage d'un échantillon représentatif à l'aide d'une série des tamis à mailles standardisées (série Tyler) afin de déterminer la distribution de la taille des particules minérales constitutives. Cette analyse granulométrique a été réalisée en procédant comme suit :

? Peser 1020 g du minerai à l'étude et les placer à l'étuve ;

? Les sécher à 105°C pendant environ 10 minutes et les laisser refroidir ;

? Les tamiser sur la série de tamis des mailles décroissante : 300-150-75-45 ìm;

? Peser chaque fraction granulométrique ;

? Déterminer la distribution granulométrique des particules.

d) Etude de la broyabilité

Elle a pour but de déterminer le temps optimal de broyage du minerai fournissant 25% de refus au tamis de 75ìm, c'est-à-dire une meilleure libération des minéraux valorisables pendant la flottation du minerai. Pour cette analyse, le matériel énuméré, ci-dessous, a été utilisé :

28

· Un broyeur à boulets avec les caractéristiques suivantes :

1. Diamètre intérieur : 183 mm

2. Longueur : 285 mm

3. Corps broyant : 7 kg (diamètre de 12,5 à 33 mm).

4. Vitesse de rotation : 123 tr/min.

· Un tamis de 75ìm de la sérieaméricaine Tyler ;

· Quatre pans ;

· Une balance analytique marque Mettler Toledo;

· Un pot d'un litre de capacité ;

· Une étuve de marque Memmert.

Pour l'étude de broyabilité du minerai, la procédure décrite, ci-dessous, a été

utilisée :

· Peser 1kg de minerai et 7 kg de boulets, les placer dans le broyeur ;

· Ajouter 1 litre d'eau dans le broyeur et démarrer son moteur ;

· Broyer pendant différents temps (10, 20, 30, 40 minutes) en reprenant les étapes précédentes ;

· Faire le tamisage humide du minerai broyé à l'aide d'un tamis de 75 ìm

· Sécher à l'étuve les refus et les peser ;

· Tracer la courbe de broyabilité en portant en abscisse le temps de broyage et en ordonnée la proportion des refus exprimée en pourcentage pondéral ;

· Choisir le temps de broyage correspondant fournissant 25% de refus.

e) Analyse granulochimique

Elle a consisté en la détermination de la répartition du cuivre et du cobalt dans chaque fraction granulométrique issue du broyage du minerai pendant le temps optimal déjà déterminé lors de l'analyse précédente. La procédure d'analyse utilisée est la suivante :

· Broyer 1000 g de minerai au temps retenu après l'étude de broyabilité ;

· Faire un tamisage humide de la pulpe obtenue sur un tamis de 45 ìm;

· Sécher à l'étuve les passant au tamis de 45 ìm;

29

? Sécher les refus à l'étuve à 105°C et le tamiser sur la série de tamis de 150-7545 ìm;

? Additionner les deux tranches de moins de 45 ìm et peser chaque fraction obtenue ;

? Faire l'analyse chimique de chaque fraction et présenter les résultats obtenus dans un tableau selon les règles d'usage.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"Tu supportes des injustices; Consoles-toi, le vrai malheur est d'en faire"   Démocrite