WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'optimalité du régime de change dans la zone UEMOA.


par AYA MARIE ESTELLE AMANI epse KONAN
université Félix Houphouet Boigny de Cocody/Abidjan - DEA/MASTER NPTCI option macroéconomie appliquée 2012
  

précédent sommaire suivant

RESUME

La question de l'optimalité du taux de change prend de plus en plus de l'ampleur surtout pour les pays de la zone franc qui sont régis par un régime de change fixe. Dans notre étude, nous avons abordé cette question pour les pays de l'Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). En nous inspirant de la méthode d'Edwards (1989), nous avons d'abord estimé par les Moindres Carrés Ordinaires (MCO) le taux de change réel d'équilibre de la zone UEMOA à partir de ses déterminants puis déterminé le vecteur du taux de change optimal de la zone UEMOA. Parmi toutes les définitions du régime de change optimal, nous considérons dans notre étude que le régime de change optimal est celui qui permet de maximiser les performances économiques d'un pays, notamment la croissance économique (Rizzo (1998), Bailliu, Lafrance et Perrault (2000)). Nous avons ensuite analysé l'impact du taux de change optimal sur la croissance économique des pays de l'UEMOA après avoir auparavant analysé celui du taux de change réel actuel sur la croissance économique des pays de l'UEMOA par les Moindres Carrés Généralisés (MCG) avec variables instrumentales. Ces études économétriques ont montré que le taux de change optimal obtenu a un impact positif sur la croissance économique des pays de l'UEMOA tandis que le taux de change réel actuel a un impact négatif sur la croissance économique des ces pays.

Mots clés : régime de change optimal, taux de change réel d'équilibre

ABSTRACT

The topic of the optimality of the exchange rate amplifies especially for countries of the franc zone, which are governed by a fixed exchange rate regime. In our study, we approached this issue for the countries of the West African Economic and Monetary Union (WAEMU). Drawing inspiration from the method of Edwards (1989), we first estimated by Ordinary Least Squares (OLS) the real exchange rate equilibrium of WAEMU from its determinants and determined optimal exchange rate vector of the WAEMU zone. Of all definitions of optimal exchange rate regime, we consider in our study the optimal exchange rate regime is the one that maximizes the economic performance of a country, including economic growth (Rizzo (1998), Bailliu, Lafrance and Perrault (2000)). We then analyzed the impact of exchange rate on optimal economic growth in WAEMU countries having previously analyzed that the current real exchange rate on the economic growth in WAEMU countries by Generalized Least Squares (GLS) with instrumental variables. These econometric studies have shown that the optimal exchange rate obtained has a positive impact on economic growth in the WAEMU while the current real exchange rate has a negative impact on the economic growth of these countries.

Keywords: optimal exchange rate regime, real exchange rate equilibrium.

AMANI Aya Marie Estelle, DEA/MASTER NPTCI 4ème promotion 11

précédent sommaire suivant