WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Cartographie de l'évolution spatio-temporelle de la ville de Niamey (Niger) et évaluation de l'état de sécheresse moyennant les outils SIG et télédétection.

( Télécharger le fichier original )
par Mamane Barkawi MANSOUR BADAMASSI
Université Mohamed V Agdal - Master spécialisé 2016
   Télécharger le fichier original

précédent sommaire suivant

RESUME

L'étude des changements d'occupation du sol constitue un intérêt capital pour la connaissance, la gestion, le suivi et l'évaluation de notre environnement. En effet depuis quelques décennies, la ville de Niamey connait une croissance démographique exponentielle. Ce phénomène a entrainé une dynamique urbaine caractérisée par l'augmentation et la densification des espaces urbanisés (bâti plus infrastructure) qui entrainent l'occupation des espaces naturels.

A cet effet le but de cette étude consiste à cartographier les changements d'occupation du sol de la ville de Niamey à partir des images satellitaires Landsat (1985, 1994, 2003 et 2016) et d'évaluer l'état de sécheresse météorologique par l'indice de précipitation standardisé (SPI).

L'approche méthodologique adoptée se base sur la classification des images Landsat, puis par la comparaison de ces classifications à l'aide des matrices de transitions entre les périodes 1985-1994, 1994-2003 et 2003-2016 afin de cartographier les changements intervenus. A l'issus de ces résultats il ressort une extension de l'espace bâti principalement dans la direction Nord, Nord-ouest qui se fait aux désavantages des zones de cultures, du sol nu, de la végétation. Dans le souci de mieux justifier les changements du couvert végétal pendant la période d'étude, nous avons fait recours à un indicateur de sécheresse météorologique.

Concernant l'évaluation de l'état de cette sécheresse, nous avons procédé par l'approche de l'indice de précipitation standardisé qui se base uniquement sur les données de précipitations de longue durée. Ainsi les données de précipitations Chirps ont servi au calcul de cet indice sur une période de 34 ans (1981-2014). Les résultats de cet indice ont permis de mettre en évidence non seulement les périodes sèches et les périodes humides enregistrés depuis 1981, mais aussi de faire le lien entre l'évolution du couvert végétal et cette sécheresse.

Les résultats issus de ce projet de fin d'étude ont servi à la conception et l'élaboration d'une base de données spatiale afin de mieux appréhender l'évolution spatio-temporelle de la ville de Niamey.

Mots clés : Etude diachronique, Evolution, Landsat, Milieu urbain, Niamey, Niger, Sécheresse, SIG, Spatio-temporel, Télédétection.

4

Projet de fin d'étude CRASTE-LF 2016 : Cartographie de l'évolution spatio-temporelle de la ville de Niamey (Niger) et évaluation de l'état de sécheresse moyennant les outils SIG et Télédétection

précédent sommaire suivant